Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Viol pendant mon sommeil

Bonjour, j’ai 40 ans, j’ai réalisée il y trois ans environ que ce que j’ai subi pendant ma jeunesse (environ 25 ans, j’ai du mal à me souvenir l’année) est littéralement un viol: j’ai besoin de le raconter. Comme une thérapie, puisque j’ai son nom, mais aucune preuve de ce que j’avance, d’ailleurs j’ai du mal à me souvenir de la date précise, et porter plainte il me semble me créera beaucoup de stress, d’embêtement, pour finalement obtenir quoi, puisque je n’ai pas de preuve de ce que j’ai vécu. Il s’agit d’un abus -je réalise que c’est un viol, prémédité. Un garçon, qui était pour moi seulement un copain, dans le sens amical -j’etais jeune et naïve hélas- m’a proposé une excursion au musée Dali, profitant de mon goût pour la peinture pour mettre à bien son projet, le temps d’un week-end, avec une nuit sur place. Encore très, très naïvement j’acceptais de dormir avec lui, en tout bien tout honneur, comme il avait été décidé. Il faut préciser que nous ne nous étions jamais embrassés, jamais pris dans les bras, aucun rapprochement “amoureux”. Pendant mon sommeil, au coeur de la nuit, j’ai été réveillée d’un profond sommeil en sentant sa langue dans ma bouche. J’ai vite compris que je n’allais pas pouvoir lutter sinon de prendre le risque qu’il me frappe, j’ai eu la présence d’esprit de me dire: ok, demande lui de mettre un préservatif (il en avait, bien sur), en me disant que je me protégerai d’une contamination VIH éventuelle. Je suis restée immobile le temps qu’il ait fini de me pénétrer, cela a duré peu de temps. Je me suis tue jusqu’au lendemain, ne réussissent pas à me rendormir, j’ai du faire le retour en voiture avec lui : encore une fois à l’heure d’aujourd’hui je ne me laisserais absolument pas raccompagner, donc sommes rentrés en France, lui ai dit que je ne voulais plus jamais le voir. J’ai nié cet événement, décidé que ce n’était pas grave. Mais je me rend compte de la gravité. Je ne souhaite pas porter plainte (par peur, par crainte d’ennuis avec lui, manque de preuves), mais je me demande si je devrai le contacter pour lui dire ce que je n’ai pas réussi à lui dire de vive voix et sur le moment à l’époque, qu’il est un violeur. Il est impuni, pas inquiété. Merci de m’avoir lu et laissé cette porte ouverte à l’expression.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Louvepsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Chère anonyme, vous avez été violée bien évidemment: il vous a imposé cet avilissement insupportable de votre humanité en vous imposant ce rapport par ruse dans un endroit d’où vous ne pouviez vous échapper, encore moins par vos propres moyens. C’était un viol prémédité et soigneusement planifié: il feint un intérêt commun pour Dali afin de vous piéger à l’étranger dans le pire week-end de votre vie.
Vous avez tenté de vivre avec cette horreur en essayant de la refouler, ce qui est impossible tant la violence du viol est grande puisqu’elle induit une coupure entre le corps (souillé) et l’esprit, l’âme qui face à la violence de la prédation rejette le corps, ce qui est source de douleur psychique. Dans les pires cas on voit une décorporalisation extrême. Je n’entre pas dans les détails, si vous êtes intéressée faites moi signe je vous donnerai les bonnes références.
La blessure est profonde et la douleur toujours présente: vous ne vous laisserez jamais raccompagner: possiblement signe d’un choc traumatique car en effet, ce serait vous remettre en situation.
Je vous invite à consulter ma chère anonyme. Voici quelques liens pour vous aider:
Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

Sites médicopsychologiques:
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/

** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

Je vous propose aussi de contacter l’association PARLER de Sandrine Rousseau:

https://www.associationparler.com/

Elle vous offrira trois possibilités: (1) une écoute avec d’autres victimes dans des groupes de parole non mixtes, (2) un réseau de thérapeutes pour entendre votre souffrance, (3) la possibilité de retrouver d’autres victimes de votre violeur et éventuellement la possibilité de porter plainte à plusieurs avec l’appui de l’association.

Pour ce qui est de le recontacter pour lui dire ce qu’il est, vous pouvez toujours le faire: il peut être bon pour votre chemin de guérison de dire la vérité sur ses actes et sa personne. Cependant, il faut mesurer l’effort que cela vous demande, ce n’est pas facile et vous seule pouvez le faire. Cela dit, je vous conseille de bien y réfléchir, une preuve de votre traumatisme psychique donnerai un poids bien plus fort à votre discours: vous pouvez au moins prouver que son acte a causé des dommages psychiques qui ont modifié votre âme, donc votre humanité et par conséquent votre vie. Il faut bien voir que les porcs nient toujours la douleur psychique, il faut donc montrer la preuve qu’elle est bien réelle.

En tous cas, nous sommes de tout coeur avec vous et n’hésitez pas à revenir pour tout complément d’information utile.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Membre
Louve
Hors ligne

Bonjour, je lis votre témoignage et je suis d’accord avec la réponse de Psionic.

Si vous décidez d’écrire à ce porc, il est bon de vous faire accompagner pour vous permettre de prendre du recul et surtout vous protégez.
J’ai eu tant de fois l’envie d’écrire comme vous mais j’ai été tellement blessée par la réaction de tous ceux qui ont soutenu mon oncle que j’ai décidé de trouver des ressources autour de moi et de rejoindre des groupes afin que tout ce que j’ai vécu ne me bouffe plus et soit transformé. Aujourd’hui je veux faire partie de celles et ceux qui n’auront pas fermé les yeux.
De tout coeur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.