Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Viol medical

A 21 ans J’étais jeune mère de famille et mariee. Mon medecin a prolongé le toucher vaginal pour me masturber. Au début je n’imaginais pas que ce soit possible, puis Je me suis sentie à la fois dépassée et honteuse. quand j’ai fini par ressentir une excitation purement physique et mécanique contre laquelle j’ai voulu lutter. J’ai fini par repousser le medecin quand ses gestes plus rapides et plus appuyés ne laissaient plus d’ambiguïtés sur ses intentions.
Je suis particulièrement marquée par cette agression parce que j’ai eu ensuite une forte contraction douloureuse au ventre.
J’en ai parle à une amie qui me dit que c’était sans doute un orgasme fort, ce qui me semble impossible et me rendrait honteuse. Est-ce commun d’avoir ce genre de contraction douloureuse dans le cas d’un viol ?? Est ce déjà arrive à l’une d’entre vous ?




  • Nous vous proposons de lire également

    Poster un Commentaire

    10 Commentaires sur "Viol medical"

    avatar
      
    smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth

      Notification par e-mail  
    plus récents plus anciens plus de votes
    M'envoyer un e-mail si
    Chacha
    Invité
    Chacha

    Bonsoir. Pour ma part je n’ai pas eu d’orgasme lors de mon viol, loin de là….. Par contre il semblerait que cela soit mécaniquement possible.

    Post
    Invité
    Post

    Bonjour et merci. S’agissait-il aussi d’un medecin dans votre cas ?

    Tyf
    Invité
    Tyf

    Il s’agissait d’un médecin généraliste et non d’un gynécologue ? Il y avait une raison pour qu’il fasse un toucher vaginal ?

    Victime
    Invité
    Victime

    En fait c’était un généraliste-obstétricien que j’avais comme medecin traitant. Je l’avais déjà consulté 2 ou 3 fois auparavant pour des douleurs consécutives à mon premier accouchement ( épisiotomie mal recousue). Ces autres fois l’examen avait été normal. Il avait alors une soixantaine d’années et ne doit plus exercer depuis longtemps.

    Louli
    Invité
    Louli

    Bonjour, on se croit revenu en 1900.
    Si la réponse est oui, vous considérez qu’il n’y a pas viol. Orgasme ou pas, la question est le geste pratiqué était il médical ou la limite a été franchie ?
    Ayant déjà eu ce genre d’examen, je pense que vous savez faire la différence.
    Vous a t il expliqué l’objet de cet examen.
    Vous avez subit l’examen, pourquoi avoir honte ? Vous avez fait quoi mal ?
    Le mieux serait d’avoir aussi l’avis d’un autre médecin généraliste ou une gynéco.
    Contactez le cidff.
    Changez de docteur.

    Victime
    Invité
    Victime

    Je ne suis jamais retournée chez ce vieux medecin. Et oui, je fais clairement la différence avec un examen normal, je sais qu’il a abusé de moi. De ma jeunesse et de ma naïveté d’alors et transgresse son rôle de medecin. Mon doute / questionnement porte sur cette douleur / contracture au ventre après que j’ai interrompu l’examen en repoussant le medecin. Je n’avais pas pense que ce puisse être un orgasme jusqu’à ce que cette amie me le dise. Je suis révoltée à l’idée que ce porc aurait pu atteindre son but contres mon gré

    Etoile
    Membre

    Je vous comprends, vous seule savez ce qu’il s’est passé, ne vous culpabilisez pas. Si vous avez eu un orgasme, c’est juste une réaction purement physiologique, le corps réagit à un stimulus, ça ne veut pas dire que vous vouliez éprouver du plaisir. C’est le corps qui réagit mais pas votre « âme » si je puis dire. Je comprends votre dégoût, que cet homme ait pu atteindre son « but » en vous procurant un orgasme alors que vous n’étiez pas consentante. Dites-vous que à aucun moment vous n’étiez consentante c’est juste le corps qui réagit mais pas vous. Ce genre de chose peut arriver, d’où le trouble et la double peine des victimes. Essayez d’en parler à une psychologue spécialisée dans ce genre de traumatisme. Viol femmes infos, au 0800 05 95 95, c’est une ligne anonyme et gratuite, ce sont des femmes à l’écoute, elles sauront vous conseiller. Toute mon amitié. Ne vous culpabilisez pas, gardez courage et confiance.

    Victime
    Invité
    Victime

    Merci infiniment pour votre message.

    Etoile
    Membre

    Je vous en prie, essayez peut-être aussi d’en parler à une sexologue pour avoir plus d’informations sur ce sujet mais n’allez pas voir n’importe qui parlez-en à viol femmes infos, elles pourront peut-être vous diriger vers quelqu’un de sûr dans ce domaine. Amitiés.

    PRINCEPS
    Invité
    PRINCEPS

    Lorsque j’ai subi un rapport sexuel non consenti , j’ai eu des contractions douloureuses au ventre . Comme si mon corps m’alertait, me signalait…. de l’intrusion .