Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Viol et destruction d’une ado

Balancetonporc

Imaginez une jeune fille, le jour de son anniversaire, se retrouver seule avec son copain parce que sa mère est parties chercher son cadeau. J’avais 14 ans au moment des fais. Ma mère est partit pendant une heure et demi le temps du trajet et de bien choisir mon cadeau.
Bref, seul avec moi, la tentation était trop forte pour lui. Il m’a emmené dans ma chambre en me disant de fermer les yeux, que tout irait bien, que j’allais aimé la surprise.
Naïve, je le sens faire des bisous dans le cou et m’allonger lentement sur le lit. Lorsque je sens ses mains se glisser sous mes vêtements, je le repousse lui disant que je ne suis pas prête. Il essaie de me mettre en confiance mais rien n’y fais, je ne peux pas, mon corps n’est pas prêt.
Je le repousse une nouvelle fois mais il insiste a nouveau et voyant que je commence a le repousser, il me tient fermement le bras en me disant que je ne dois pas avoir peur. Mais sa manière de me regarder ainsi que la brutalité qui surgit d’un coup me fais peur.
Plus je le repousses, et plus il devient violent, jusqu’à me frapper pour que je reste tranquille. Ayant très peur, je tremble de tout mon être pendant qu’il m’arrache mes vêtements, n’osant plus le contrairer car les coups qu’ils m’infligeaient faisait atorcement mal.
Il m’a forcé a faire une fellation (et avaler a la fin de mon viol) et il m’a également sodomisé pendant des longues minutes. Alors que je ne pouvais plus bouger, ni même dire un seul mot, il me tortuait en me pinçant, me gilfflant pour que je prenne du plaisir. Il m’insultait de salope, et me disait que lui trouvait bien.
Mon esprit est totalement perdue, je me sens complètement salie. Et le pire, c’est que quand il a voulu me pénétrer, il m’a attrapper par les cheveux et m’a traité comme une chienne en chaleur. Il forçait alors que je souffrais. Je pleurais silencieusement et lui souriait, comme si c’était normal. Il m’a rendue paranoïaque et méfiante pendant des années et encore aujourd’hui, six ans après, je revois la scène jour pour jour. Quand j’ai essayé de le denoncer, personne ne me croyait, même pas mes propres parents. Alors j’ai commencé a me mutiler, et on m’a insulter de myto, et on a même pousser au suicide. Il avait réussi son coup, il pouvait me battre et il m’avait violé. Je le voyais tout les jours, pendant trois ans, on habitait le même endroit on est aller dans les mêmes écoles. La rumeur comme quoi il m’avait violé s’était répandue dans le lycée et quand il a réussi a me faire passer pour une menteuse, il a essayé de recommencer. La menace, les coups violents et il m’a coincé dans les vestiaires sport des garçons un soir d’internat. Il m’a attrapper par le coup et m’a chuchoter dans l’oreille qu’il recommencerai si je continuais a dire que c’était un violeur. Il n’infligeait ca qu’a moi, ces autres copines ont confirmer, il ne leurs a jamais fais de mal.
J’étais prise au piège, il a commencé a me toucher mais cette fois, je me suis battue. Je lui ai dis qu’il me dégoûtait, et que cette fois, quelqu’un le surprendrait ici en train de m’entendre hurler.
Pour finir, je n’ai jamais eu le courage de porter plainte contre lui, mais si jamais l’une d’entre vous a le courage ou les preuves de le faire, balancer votre porc.
J’aurais du le faire, car aujourd’hui il s’en sort avec une femme et un enfant. Alors qu’il a détruit une partie de ma vie.


  • Nous vous proposons de lire également

    10
    Poster un Commentaire

    avatar
      
    smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
    2 Nombre de commentaires
    8 Nombre de réponses
    0 Nombre de followers
     
    Commentaire le plus réagi
    Commentaire le plus aimé
    7 Nombre de personnes ayant commentés
    LauraazilizLaurala marteLaura Personnes ayant récemment commenté

    plus récents plus anciens plus de votes
    la marte
    Invité
    la marte

    Bonjour,
    Porter plainte demande beaucoup de courage. Mais un il permet la reconnaissance et deux la déconstruction. Mets en place une thérapie et quand tu seras prête : porte plainte, ainsi plus personne ne dira que tu mens.
    Le viol dérange tout à chacun même l’a famille préfère ne pas croire la victime mais si nous voulons que les viol cesse il faut ouvrir les yeux de la société.
    Je te crois et te comprends. Courage. Prends soin de toi. Entoure toi de personnes bienveillantes et sois bienveillante avec toi même.
    Tu es si jeune : bats toi. Oui le combat est dure. Je le sais.
    Tout mon soutien.

    Laura
    Invité
    Laura

    Merci de voir qu’une personne inconnue me croit. Ca fais énormément de bien. Aujourd’hui j’ai 20 ans et même si je suis entourée, j’essaie de m’en sortir seule malgré ma peur et la haine que je ressens. Pendant longtemps je pensais que je l’avais mérité et puis récemment, j’ai compris que non, je ne devais m’infiliger tout ces scarifications.

    Mais porter plainte maintenant n’apportera pas grand chose, il va juste nier et puis, je ne sais pas je pense que si la police me dit qu’il s’en sort quoi qu’il arrive, ca juste me dégoûter encore plus…

    la marte
    Invité
    la marte

    Bonjour,
    Je comprends. Parler avec un ou des professionnels d’aidera à aborder ce vécu de sorte à en sortir apaisée . Moi aussi je suis en plein dans la tornade mais je suis bien entouré encore ce matin j’ai vu une éducatrice que je remercie car j’ai vidé une partie de mon bagage. Seule tu ne peux y arriver. Bien sur il faut être vigilante quand avec qui tu travailles. Pour la plainte tu as le temps d’y réfléchir. Porter plainte ne sera jamais vain.
    Encore tout mon soutien.

    anonyme
    Invité
    anonyme

    et une main courante, y as tu pensé ? cela laisserai une trace au cas ou il te menacerai encore et il n’y aurai pas de confrontation, ni de jugement … je crois que poser une limite quelquelle soit avec ce genre d’individu est nécessaire. Pour lui tu es une personne gênante car tu as été témoin d’un aspect de sa personnalité qu’il ne veut pas dévoiler aux autres, il n’est pas exclu qu’il risque encore de te nuire… sans vouloir te faire peur, penses y. tu pourrais mentionner le fait qu’il t’ai menacé de recommencer …

    Laura
    Invité
    Laura

    Après les menaces ( j’avais 17 ans) j’ai quitté le lycée et je n’ai jamais eu le courage d’y retrourné.
    J’ai même déménager avec mes parents et aujourdhui je vis avec mon conjoint a plus de 600km… qui lui ne comprends pas pourquoi je me sens encore salie parfois…

    Laura
    Invité
    Laura

    D’après toi je devrais parler a un psy ou quelqu’un comme ca ? J’ai jamais osé en parlé à quelqu’un en details… le faire a haute voix me rends deja malade et je suis en pleure a chaque fois…

    la marte
    Membre

    Bonjour,
    Oui moi aussi je pleure beaucoup mais c’est normale après le mal qu’on nous a fait. Moi ça fait 5 ans que je suis suivi, les faits remontent à 30 ans mais ça fait seulement 4mois que la vérité est devenue réel. Alors oui tu as besoin d’un professionnel en qui tu as une totale confiance. Encore ce matin j’en pleurais. Le chemin vers le bonheur sera compliqué mais courage nous pouvons y arriver.
    Encore tout mon soutien.
    Prends soin de toi.

    Laura
    Invité
    Laura

    Merci.. Ca fait vraiment du bien de se sentir comprise! Et parler a un professionnel je veux bien mais je ne veux pas porter plainte pour autant… Je sais que ce sera classé sans suite ect.. Merci je ferai de mon mieux…

    aziliz
    Invité
    aziliz

    C’est horrible d’imaginer une chose pareille!! Le pire c’est que ce genre d’homme continus une vie paisible après ça. On a qu’une envie, se venger…

    Laura
    Invité
    Laura

    J’ai envie qu’ il souffre autant que ce qu’il m’as infliger…