Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Viol et agression sexuelle avec Couchsurfing

J’ai été victime d’un viol et d’une agression sexuelle par deux membres du site couchsurfing. Je les ai rencontré lors des meetings que je ne fréquentais pas depuis longtemps. Tout d’abord, j’ai noté des remarques et des attitudes sexistes au sein d’un petit noyau dur des meetings couchsurfing , ça allait de la main sur la cuisse pour vérifier que j’étais bien épilé, une remarque sur une étrangère avec un décolleté et une jupe qui s’est vu qualifiée de « pute » et une jeune femme américaine qu’ils appelaient la « folle ». Mon agresseur sexuel a commencé à m’aborder en disant tout haut mais en s’adressant aux autres « alors on l’a laissé sortir de l’asile psychiatrique? » alors que je ne le connaissais pas, c’est comme ça que j’ai compris que j’étais l’objet de rumeurs nauséabondes qui ont orienté mes agresseurs sur moi. La deuxième fois que je l’ai rencontré, il m’a mis la main aux fesses par surprise, j’étais choquée, je n’ai pas pu réagir et dans la mesure où certains m’avaient fait une réputation de folle et d’allumeuse, voir de salope, je n’osais encore moins réagir. Alors qu’on s’était rencontré en dehors du couchsurfing, il m’a coincé dans une petite rue et a essayé de m’embrasser de force en coinçant ma tête entre ses mains en me disant « allez, je sais que t’en as envie, je sais que t’as envie de faire ça dans la rue »…je l’ai repoussé, on a pris deux chemins différents et il m’a sorti « d’autres filles m’auraient giflé, toi tu l’as pas fait, ça veut dire que ça t’a plu ».
Ensuite quelques jours plus tard, je me suis faite violée par un autre membre de ce groupe qui m’a forcé à le faire rentrer chez moi pour dormir chez moi « parce qu’il était trop tard et qu’il allait pas rentrer en voiture à cette heure là » et qui me certifiait pour me rassurer que « rien n’allait se passer ».
Après ces deux agressions, j’ai mis du temps à mettre des mots dessus. Un soir j’ai posté un post sur le groupe Facebook du groupe pour dire que j’avais subi deux agressions sexuelles, le petit noyau dur n’a pas manqué de réagir en sortant des choses affreuses du type « bah t’as pas été agressée dans un meeting alors pourquoi tu parles ici? », ensuite mon message a été censuré et j’ai été bannie du groupe privé par un des organisateurs.
J ‘ai essayé de communiquer avec le groupe mais ils ont été affreux, une personne (une femme) qui m’a eu en pleurs au téléphone m’a sorti  » écoute, je ne te crois pas, il faudrait que je te vois ». Ensuite, un des membres organisateurs m’a envoyé par sms que j’étais une folle et une menteuse. Une autre personne du groupe (une femme) m’a sorti que j’étais une allumeuse et que je passais pour une folle. Le violeur est l’ami d’un membre fondateur de la communauté locale. J’ai vécu ainsi un double traumatisme celui d’être agressée et violée et celui de subir du « victim-blaming » et des réactions ainsi que des rumeurs nauséabondes sur ma personne.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

9
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
9 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
5 Nombre de personnes ayant commentés
PhoenixCatounela martePhoenixla marte Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère amie, vous avez été violée et humiliée, votre personne et votre humanité ont été avilis et bafoués de manière immonde par des porcs qui profitent de ce système douteux de couch surfing pour accomplir leur abominable prédation . Ces types méritent une bonne correction, mais maintenant agissez pour vous et lorsque vous serez mieux vous pourrez déposer plainte contre vos agresseurs, la loi change, les moyens nouveaux apparaissent. Attention faites cela en dehors de ce cercle de porcs, bien sûr de manière légale et au besoin contactez l’association PARLER de Sandrine Rousseau, y compris avec vos compagnes d’infortune (cette jeune américaine par exemple), elle vous aidera à retrouver les victimes de ces porcs qui sévissent et bien sûr utilisent l’abominable moyen des proxénètes: c’est la fille qui est violée, qui proteste et c’est elle la salope, ensuite on vous colle la « réputation » alors que les abuseurs se sont eux. Dénoncez ces microphales de mallacorchides, encore des glands ou des peignes-culs qui croient pouvoir exercer une prédation sans limite en utilisant la bonne vieille méthode du harcèlement: faites changer la peur de camp, harcelez-les avec des associations: noustoutes, parler, le Groupe F, nous en avons plein d’autres, c’est gravissime ma chère, vous pouvez dénoncer ce groupe de couch surfing sur la plateforme de signalement cyber de l’ANSI, ou sur celle de Marlène Schiappa, au 3919, c’est super grave: d’autres victimes vont être violées. Faites-le discrètement, et consacrez-vous à votre chemin de guérison, allez consulter, c’est un traumatisme immense, votre âme est atteinte, c’est grave, allez consulter d’urgence, vous avez sans doute besoin d’un traitement pour atténuer votre douleur psychique. Lisez aussi l’intéressant papier de l’infortunée Anna Circé intitulé « Tu soutiens la victime ou le violeur ? », vous le trouverez sans difficulté sur son site. Si vous avez besoins de renseignements complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter. Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



la marte
Membre

Bonjour,
moi je te crois. Courage. Prends soin de toi.
La peur doit changer de camp.
Fais ce qui est le mieux pour toi. Une plainte si tu es prête. Moi j’ai écrit directement au procureur car mon inceste est prescrit. Je l’ai fait il y a moins d’une semaine. Il m’a fallu 10 mois.
Courage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Phoenix
Invité
Phoenix

Merci la marte et psionic. J ai essayé de confronter mon violeur et celui-ci m’a dit qu il porterait plainte pour diffamation si je parlais et il m a sorti « il n y a pas eu de violences donc ce n est pas un viol » en gros soit il n a pas du tout conscience de ses actes soit il est de mauvaise foi…mais bon, il m a contraint…il a utilisé sa force physique pour m immobiliser et il voulait pas me lâcher à ma demande malgré que je me débattai. C est un viol et c est tout…quant à l agresseur sexuel, je l ai croisé presque un an après, il a fait comme si de rien n était, il a voulu me saluer et je lui ai mis la plus grosse gifle de sa vie, j ai mis toutes mes forces…il est parti sans rien dire.

Merci de remplir les champs obligatoires.



la marte
Invité
la marte

Bonjour,
Pour la diffamation je sais pas mais tu peux prendre conseil auprès d’associations.
Prends soin de toi.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Phoenix, c’est du bluff pour te faire peur, cette petite mallacorchide cherche à t’impressionner car il a en fait le trouille: c’est lorsque l’ennemi a la trouille qu’il commet des erreurs et qu’il faut l’attaquer mais pas n’importe comment avec un bon plan. Lorsque vous serez prête n’hésitez pas à cogner très fort. Je vous conseille de lire l’article suivant sur le site village justice:

Loi du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes : une avancée notable pour la défense des femmes et des mineurs ?
8390 lectures

Par Patrick Lingibé, Avocat.

En attendant vous pouvez consulter avec profit les sites suivants pour préparer votre plan:

sites institutionnels:
* stop violence femmes
* 08 victimes du Ministère de la Justice

Associations:
collectifs des femmes contre le viol, CLCV
le site de victime de viols
Les CIDFF ( Centre Information des droits des Femmes) et le site associé.
sosfemmes

Voilà pour cette fois et n’hésitez pas à contacter l’association PARLER, elles vous conseilleront et se porteront parties civiles si vos porcs font d’autres victimes, ne les lâchez plus et marchez pour obtenir la justice légitime que le société vous doit, cela vous aidera aussi grandement dans votre chemin de guérison.

Et pour finir, félicitation pour avoir giflé votre autre porc d’une grosse gifle ! Ainsi vous avez répondu comme il convient et montré que vous ne vous soumettez surtout pas ! Continuez ainsi ! Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Phœnix,

Vous écrivez : « . J ai essayé de confronter mon violeur et celui-ci m’a dit qu il porterait plainte pour diffamation si je parlais et il m a sorti « il n y a pas eu de violences donc ce n est pas un viol » en gros soit il n a pas du tout conscience de ses actes soit il est de mauvaise foi…mais bon, il m a contraint… »

Ce qu’il vous faut savoir :

– si vous parlez à des gens de votre viol en nommant votre violeur, il y a diffamation!

– si vous portez plainte auprès des Autorités, il n’y a pas diffamation ! Votre violeur peut vous attaquer pour dénonciation calomnieuse, mais il ne le fera pas, car il perdrait ! Il ne pourra jamais prouver que les faits ne se sont pas produits ! Donc vous ne risquez rien en portant plainte !

– Un viol est n’importe quel rapport sexuel dont vous n’avez pas envie. Souvenez-vous qu’un viol est un rapport dont vous ne voulez pas.

– Un viol est un rapport sexuel non voulu sans résistance physique de la part de la victime. Beaucoup de victimes n’osent pas se débattre lorsqu’elles sont violées, par peur de violences physiques, de chantage et des autres conséquences que cela pourrait impliquer. Ce n’est pas parce que vous ne vous êtes pas battue que vous n’avez pas été violée. Tout ce qui importe est que vous ayez dit « non ».

– pour la gifle, pour moi, vous avez bien fait et je vous félicite, mais attention aux poursuites encourues en cas de plainte pour agression physique !

J’espère avoir pu vous aider ! De tout cœur avec vous !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Phoenix
Invité
Phoenix

Merci pour vos réponses. Je me suis déjà rapprochée d association féministe. J ai déjà vu une psy de la police de ma ville qui m a orienté sur une psy qui fait de l EMDR au vu de mes traumatismes. J étais tellement pas bien l année dernière que j en ai fait une tentative de suicide. J ai eu une autre crise suicidaire sans passage à l acte cette année. Je pense faire constater mon état à un service d expertise médico légal si j ai la force, c est quand même une preuve non négligeable mais toutes les démarches me font peur suite aux réactions stupides et je suis parfois fatiguée de la vie. Vous avez pas idées du nombre de gens qui m ont sorti « tu es sexy comme fille, tu le cherches un peu », ces personnes qui m ont sorti ça , je les ai dégagé de ma vie bien sûr mais bon ça montre quand même l état d esprit de gens lambda. Y a du travail à faire.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Phoenix, c’est tellement affligeant ce que vous écrivez, si révoltant aussi, j’en suis peiné pour vous, d’autant plus que vous souffrez beaucoup et avez un grave traumatisme. Un conseil, tous ces cons avec leurs remarques de merde, envoyez les chier comme il convient en rappelant que le viol est un crime et que la victime est atteinte dans son âme, qu’elle est démolie, que vous souffrez, et si ils sont vraiment très lourds, dites leur de venir lire ici le témoignage intitulé « violé en vacance », ou encore le dernier billet d’Anna Circé qui explique bien ce que c’est que la souffrance psychique du viol ou dites-leur tout simplement qu’ils sont trop cons et qu’ils ne peuvent pas comprendre justement parce qu’ils sont si cons qu’ils emploient des arguments de porcs, violeurs justement. Ensuite, pour vos démarches c’est sûr que c’est très difficile, il faut pourtant les faire, je vous conseille de voir aussi un psychiatre-psychanalyste, mais si vous êtes bien comme cela c’est ok, faites-vous aider par les associations, et nous sommes là pour vous. Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Phœnix,

J’entends votre lassitude ! Toujours les mêmes propos déplacés, injustes, culpabilisants et surtout très cons !

Malheureusement, la crétinerie est très répandue, et ce, dans tous les domaines et dans tous les milieux !

Je suis d’accord avec vous, à la longue, c’est épuisant!

Il faut donc mettre en place une répartie adéquate qui vous permettra de retourner l’indélicatesse à son auteur !

J’ai beaucoup d’humour et je m’en sers très souvent ! Il permet de mettre à distance le propos offensant !

J’aime bien :

– « Tu vois le mur? Quel mur ? Celui sur lequel tu vas te fracasser ! »

– « Tu es très sexy, tu le cherches un peu ? Il est vrai que toi, en tant que mocheté, tu sais de quoi tu parles ! »

– « Tu es très sexy, tu le cherches un peu ? C’est très réducteur ce que tu affirmes, certainement dû à ton cerveau atrophié! »

Apprenez à vous blinder ! Ne subissez plus les débiles ! Retrouvez votre force !

Pour ce qui est de l’expertise Médico-Légale, attention au coût!

Pour ce qui est de mettre fin à vos jours, je connais et je comprends bien cette envie ! Elle hante toutes les victimes !

Ce qui m’aide à tenir : « La Mort viendra quoi qu’il arrive ! L’important est de se battre pour vivre, car la vie est un Miracle! »

C’est bien de vous être rapprochée des Associations d’aides aux victimes et de consulter!

Surtout prenez soin de vous ! Et battez vous!

Merci de remplir les champs obligatoires.