Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Viol en réunion

Âmes sensibles s’abstenir.

En France , une femme sur dix est victime de viol dans sa vie.
Aujourd’hui encore avec la libération de la parole, je peux entendre autour de moi..
Elle l’a bien cherché, elle aurait dû porter plainte..

Je n’ai pas porté plainte.

À l’âge de 17 ans, j’étais une jeune femme, pleine de rêves, sans doute, très naïve!.

Je me sentais prête physiquement et moralement de vivre ma première expérience sexuelle.
J’ai rencontré une personne, je vais l’appeler D. nous avions le même âge. Je suis tombée amoureuse, je pensais que c’était réciproque.

Nous étions ensemble, ses copains l’ont contacté par téléphone pour venir le chercher en bas de chez lui en voiture. Il m’a proposé de me raccompagner chez moi. J’ai dit “Oui!”

Sur la route, ils se sont arrêtés subitement car D. avait une course urgente à faire.
Je suis restée dans la voiture, seule avec ses 2 copains, plus âgés.
Avant de me raccompagner chez moi, ils avaient une course à faire. Je leurs ai demandé de me déposer devant un arrêt de bus ou de métro puis nous discutions de tout et de rien.

Le conducteur s’arrête dans une impasse. Il descend de la voiture, bloque les portes. Je suis restée 2 heures dans cette voiture avec une personne d’1m90 qui insistait, insistait pour avoir une relation sexuelle. Je ne voulais pas, je répondais: “Non!” pendant 2 heures.
Il me menaçait de me frapper. Le conducteur de la voiture surveillait les alentours.

Au bout de quelques heures, le conducteur de la voiture est montée. Ils m’ont emmené dans un hôtel en me trainant par l’ascenseur. La chambre était déjà réservée.

Chacun son tour.
Ce jour là, j’ai perdu beaucoup de sang. Il y avait du sang sur les draps, beaucoup de sang. Ma seconde relation sexuelle.
Je ne me souviens que d’une phrase: “On s’en fout, tant que ce n’est pas tes règles”. J’ai pleuré encore et encore.

Ils m’ont raccompagnée chez moi.
Je suis allée dans la salle de bain me laver puis je suis allée me coucher, pour oublier.

Je suis retournée voir D. pour tout lui raconter. Par la suite, j’ai vécu un enfer!.
Naïve, je l’étais.

À l’époque, je me suis confiée à l’infirmière de mon lycée et quelques amis très proches qui m’ont soutenu.

Il y a quelques années, j’ai recroisé D. par hasard. Il ne s’est jamais excusé, toutefois, il m’a dit. Si tu avais porté plainte, nous aurions pris 10 ans et je t’aurai tué!.

Aujourd’hui, j’ai bientôt 35 ans.
J’ai énormément culpabilisé durant toutes ces années.
– Pourquoi je suis montée dans cette voiture?
– Pourquoi je n’ai rien vu venir?
– Pourquoi je ne me suis pas enfuie?
– Pourquoi je n’ai pas crié à l’aide?
– Pourquoi j’y suis retournée?
– Pourquoi, Pourquoi?

Aujourd’hui, je sais pourquoi.
J’ai vécu un état de sidération, de dissociation avec un syndrome de stress post-traumatique.

Je me suis arrêtée plusieurs fois devant un commissariat mais je n’ai jamais osé entrer.

À chaque fois, la peur de ne pas être cru m’envahissait..

18 ans après, je suis encore dans le déni.
J’ai vécu une agression, un abus physique..
mais je ne dirais jamais que j’ai vécu un viol.

Je me suis reconstruite, j’ai avancé pas à pas.. J’ai trébuché, je me suis relevée.
J’ai vécu des relations plus ou moins chaotiques. Je ne voulais pas perdre espoir. L’espoir de retrouver ma joie de vivre, de vivre le grand Amour..

Je n’ai jamais voulu boire d’alcool de ma vie, je n’ai jamais voulu fumer quoi que ce soit pour ne pas re-perdre le contrôle, le contrôle de mon corps.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

11
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
11 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
PhenixpsionicLouve Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Louve
Membre
Louve
Hors ligne

Bonsoir, votre témoignage montre à quel point les agressions peuvent être violentes et surtout à quel point la conscience de ces porcs semblent réduite à néant. Il vous aurait tuée ce gros con d’ordure mais c’est immonde de tenir de tels propos ! Ce n’est pas un animal c’est une espèce de fourbe pitoyable. Je ne le connais pas mais à mes yeux son visage est déjà déformé par la laideur de son âme.
Je suis tellement désolée que vous ayez eu à vivre cette horreur. Vous avez été sidérée et toutes vos réactions ne m’étonnent pas car nous sommes nombreux et nombreuses à les avoir vécues. Pourquoi avons nous tendance à protéger nos agresseurs en ne disant rien dans un premier temps ? En fait nous ne les protégeons, nous nous sentons coupables alors que nous n’y sommes pour rien. Nous avons un temps de “digestion”.

A la lecture de votre message, je vois que vous ne voulez pas porter plainte et je ne voudrais pas que vous preniez mal mes propos mais compte tenu des actes de ces ordures et de l’aplomb de D. je ne serais pas étonnée qu’ils aient recommencé ou qu’ils continuent dans leur toute puissance. Ils se sentent au dessus de la loi. Je respecte votre choix de ne pas porter plainte mais peut-être qu’un jour vous vous sentirez prête à le faire et ces porcs de merde seront mis à jour.

La priorité est de continuer à vous reconstruire et je pensais pour vous à l’association Parler qui réunit des femmes victimes de viols et/ou agressions sexuelles. Il me semble important que nous ne restions pas seule face à ces horreurs. https://www.associationparler.com/
Les bénévoles de cette association sont d’une grande bienveillance.

Voici quelques sites et contacts qui pourront vous aider dans votre démarche de reconstruction.
Associations de lutte contre les violences faites aux femmes
CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr
numéro d’urgence: 0 800 05 95 95

FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr

CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com

Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org

FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr

Fédération Nationale Solidarité Femmes: FNSF

http://www.victimedeviol.fr/associations.html

Stop violences sexuelles

http://www.stopauxviolencessexuelles.com

http://www.resonantes.fr/

Sites médicopsychologiques:

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

De tout coeur avec Vous et merci pour votre courageux témoignage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Chère anonyme, j’approuve totalement les commentaires de Louve. J’ajoute juste quelques remarques.
Tout d’abord, l’association PARLER peut vous aider à retrouver vos violeurs et porter plainte contre eux pour cette fois vraiment les envoyer en prison. Vous devez parler des menaces de mort pour vous museler car c’est d’un gravité extrême. Le fait que vous étiez mineure est une circonstance aggravante:
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2274
pour les menaces de mort:
https://www.minilex.fr/a/la-sanction-des-menaces-dans-le-code-p%C3%A9nal
Il a de plus la séquestration et l’entrave à votre liberté avec menaces de mort et viol.
Si D. et ses merdes d’amis violeurs ont d’autres victimes à leur actif et que vous les retrouvez, vous avez toute les chances d’obtenir justice avec l’appui de Parler.
Vous étiez la cible préférée de ces tortionnaires homo porcus dskouillus: une belle jeune femme en devenir, pleine de joie de vivre et à qui la vie était promise. C’est ce que ces porcs veulent toujours détruire en les utilisant comme un purgatorchide. La violence de ce que vous avez subi est tellement inouïe car les longues heures qui mènent au crime sont une torture insupportable rien qu’à le lire. Ensuite, le déni de justice et l’effet de sidération que vous décrivez très bien qui vous fait culpabiliser. La dissociation, qui produit la souffrance psychique en raison du corps avili par les porcs et de son rejet par l’esprit qui doit pourtant vivre dedans. Vous connaissez tout cela, et nous pouvons vous aider si vous le souhaitez à trouver votre chemin de guérison pour votre guérir votre blessure de l’âme.
De tout coeur avec vous.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Phenix
Membre
Phenix
Hors ligne

Bonjour,

Merci pour vos retours.

Je n’ai pas porté plainte car après avoir subi cela.

Je suis retournée voir le fameux D. et cela a recommencé puis j’y suis retournée encore.
Cela a duré quelques mois supplémentaires ou moins (je n’avais plus la notion du temps) avec d’autres personnes issues du cercle amical de D.

À l’époque, j’avais 17 ans et 11 mois environ.

J’étais à la limite de la prostitution sauf que je ne percevais pas d’argent.

La culpabilité, la honte est assez tenace encore aujourd’hui.

Je souhaiterai suivre une psychothérapie pour réparer les dégâts occasionnés.

Merci!

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Chère Phénix, je vous remercie pour ces précisions. A vrai dire, en lisant votre billet, au déroulement de cette abomination j’ai exactement pensé à cela. Tout les ingrédients s’y trouvaient et je pense que vous avez échappé à cette abomination esclavagiste qu’est la prostitution. Je vous invite à parcourir l’étude sur la mise en prostitution des mineures dans le 93:
Vous trouverez la synthèse et le contexte de l’étude ici:

https://seinesaintdenis.fr/Prostitution-des-mineur-e-s-le-Departement-de-Seine-Saint-Denis-publie-une.html

dans le synthèse, vous trouverez un lien de téléchargement du rapport:

https://wetransfer.com/downloads/e87bd87dc98eb118c6987e3b555413f820191112104358/edff3e

Cela se passe toujours en trois phases: réputation — viol — mise en esclavage.

Heureusement que vous avez évité cela ma chère Phénix. Maintenant, consacrons-nous à vous aider pour votre chemin de guérison.

Beaucoup dépend de votre situation géographique. A toutes fins utiles je vous indique le

Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

vous trouverez des liens dans votre région.

Autrement prenez contact avec les associations d’aides aux victimes, avec l’association PARLER et elles vous permettront de trouver des thérapeutes aptes à vous aider. C’est comme les médecins: faites en au besoin autant que nécessaire jusqu’à ce que vous soyez satisfaite du dialogue. C’est important car il y a un transfert entre patient et thérapeute.

Pour ma part, je préconise toujours un psychiatre psychothérapeute d’école analytique mais faites au mieux pour vous mais évitez toutes les pratiques non médicales et celles qui sont dissociatives: méditation, yoga etc. C’est très dangereux pour les victimes de traumatismes liés au viol.

Nous sommes là pour vous conseiller, soyez confiante, vous serez toujours reçue avec bienveillance.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Phenix
Membre
Phenix
Hors ligne

Merci pour tous vos conseils.

Je vais contacter l’association PARLER pour trouver un(e) professionnel(le) dans ma région.

À vrai dire, pendant 18 ans, je ne me sentais pas légitime. Je me demandais si ce que j’ai vécu était un viol ou non. Je me le demande encore.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Membre
Louve
Hors ligne

Aucun doute, c’est un viol ! Parmi mes expériences, j’ai été offerte à un ami de mon petit ami de l’époque du côté de Paris. Je n’ai rien dit et j’ai laissé faire. J’en ai parlé à Viols Femmes Information cette année suite à ma dernière agression et ils m’ont dit que contrairement à ce que je pensais c’était bien un viol. Vous imaginez donc ce qu’il peut en être pour vous ! Ne restez pas seule et surtout pensez à vous, votre reconstruction et tout ce que vous allez pouvoir vivre de beau lorsque vous aurez reconstruit l’estime de vous-même et assimilez le fait que ce sont les gros lâches , les gros porcs, les sous-merdes qui ne vous ont à aucun moment respecté. Votre ex je le vomis rien que d’y penser. Vous valez bien plus que ça.

Je réitère mes propos : De tout coeur avec vous !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Phenix
Membre
Phenix
Hors ligne

Merci pour votre soutien.

J’ ai trouvé une psychologue dans ma région formée en EMDR qui traite également les traumas.

Je suis à un tournant dans ma vie où j’ai besoin de prendre soin de moi.

Merci!

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Chère Phenix, c’est incroyable que vous vous soyez sentie illégitime durant tout ce temps avec toute cette douleur psychique et cette souffrance de l’âme. Vous avez enduré des souffrances inouïes que nous aurions dû vous épargner, c’est un déni de droit humains fondamentaux patent. Cela dit, on le comprend parfaitement aussi, car c’est la dévastation de votre personne, votre corps souillé et avilis, les coupure entre votre âme et votre corps, l’atteinte inhumaine à votre joie de vivre de jeune femme en devenir. Vous l’avez écris, l’état de sidération, la culpabilité écrasante qui accable la victime, les ignobles menaces de mort de ces ordures… En outre, déjà qu’il y a 10 % de plaintes, on en déduit que 90 % des victimes doivent vivre avec cette douleur dans le silence de la solitude.
Il nous faut vous aider à commencer votre chemin de guérison. Utilisez tous les liens et contacts que nous vous avons donnés. consultez aussi la définition légale du viol que je vous ai communiqué.
J’ajoute que PARLER vous permettra trois choses: (1) discuter avec d’autres victimes de votre viol et de votre souffrance durant ces 18 ans, (2) trouver un thérapeute, (3) éventuellement poursuivre ces salopards pour obtenir justice et les faire enfermer.
Les autres sites et liens sont utiles aussi et n’hésitez pas à nous demander quoi que ce soit, nous sommes de tout coeur avec vous comme le dit Louve.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Phenix
Membre
Phenix
Hors ligne

Bonsoir.
Merci!
J’ai contacté l’Association PARLER par mail pour connaître les thérapeutes qui pratiquent notamment l’EMDR dans ma région.
En ce qui concerne le yoga et la méditation, je ne savais pas que cela pouvait être dangereux. J’ai déjà tenté la méditation via YouTube par exemple et le Yoga en amateur.

Dans mes souvenirs, je me suis souvenue que mes agresseurs ont parlé d’une autre personne, une autre jeune fille (à l’époque) qui s’appelait Sophie.

C’est un début..

Merci pour vos conseils.

Cordialement.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Chère Phenix, je suis ravi de voir que vous progressez et que vous avez contacté parler. Vous pouvez aussi utiliser le site de France Victime: il y a un annuaire d’associations partout en France. Pour la méditation je vous déconseille de la faire sauvagement sans quelqu’un de qualifié. Je vous ai mis en garde car c’est déconseillé pour les personnes ayant un choc traumatique avec dissociation. Je vous conseille de voir cela avec le thérapeute que vous rencontrerez car lui fera un diagnostic de votre état psychique et émotionnel. Il vous dira si vous pouvez en faire ou non. Je penche pour non à ce stade par prudence. Des cas graves de décorporalisation par excès de médiation sauvage ont été signalés par des médecins: il y a donc des risque, soyez prudente.
Je vous invite par contre à noter tous vos souvenirs et rêves avec les états émotionnels associés. Ce souvenir de cette jeune Sophie a sans doute une grande importance et c’est un beau début. Je vous conseille une psychothérapie analytique mais faites comme cela vous convient au mieux mais avec un thérapeute diplômé. Aucune crainte a priori avec les associations de victimes là-dessus. Si vous avez un doute, changez, ou consultez nous.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Membre
Louve
Hors ligne

Phenix, je suis désolée car pour des raisons personnelles je ne suis pas allée sur le site pendant quelques jours. Je suis tellement heureuse de vous lire et de sentir que vous avancez.
L’association Parler a des bénévoles d’une grande bienveillance (parfois victimes parfois non victimes. C’est une richesse pour prendre du recul). N’hésitez pas à revenir sur le site si vous avez besoin de libérer des souvenirs, des pensées.
Croyez moi, vous n’êtes pas seule. Nous sommes nombreux et nombreuses à avoir subi des “horreurs” et certaines personnes non victimes sont assez “éveillées et conscientes” pour rejoindre la MASSE de ceux et celles qui sont décidés à ne plus laisser ces abominations normalisées.
Vous êtes bien victimes et ces ordures sont des sous merdes.
De tout coeur avec Vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.