Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Viol d’un enfant par un autre enfant

Dans un centre aéré, juste après mes cinq ans, j’étais avec ma soeur de 9 ans à l’époque. Etant la plus jeune du centre et assez timide, j’avais du mal à lier des amitiés avec les autres et je restais avec des garçons pour faire du vélo. Un jour, le grand frère d’un d’eux, âgé de 10 ans, m’a proposé de jouer à un jeu avec lui. Etant assez seule pendant la récréation, je l’ai suivi dans les toilettes afin qu’il m’explique le jeu. Il m’explique ainsi que le jeu est secret, qu’il reste entre lui, son frère et son ami. Il me dit que j’ai été spécialement choisie pour ce jeu, que j’étais la plus forte. Il me montre ainsi des plans des toilettes, à la façon d’une chasse aux trésors, en représentant les quatre participants dans les toilettes. Il me demande si j’accepte avec insistance. Ce garçon, qui m’intimidait par son âge et par son allure, je n’ai pas eu le courage de lui dire non.
Ainsi, dans ces toilettes, en présence de ces deux autres enfants (de 5 ans), ce garçon me bande les yeux, me viole, ce que je ne comprend qu’un an plus tard. A notre sortie des toilettes (la sonnerie de la fin de la récréation ayant retentit), nous tombons tous les 4 face à face d’une des animatrices assez âgée. J’étais à ce moment en train de remonter ma jupe, rabaissant mon t-shirt et retirant le bandeau de mes yeux. Elle nous engueule tous, nous disant que nous sommes en retard et nous nous dépêchons de rejoindre nos groupes.
Cet évènement m’a causé de nombreux problèmes physiques et psychologiques qui sont encore vifs.
A mes 18 ans, j’ai tenté de porté plainte, mais les gendarmes qui m’ont reçue m’ont, de façon très claire, expliqué que sans preuves physiques et 13 ans plus tard, il n’y aurait jamais aucuns débouchés sur ma plainte, inutile ainsi d’en poser une, face aux agressions qui se passent chaque jour et qu’elles méritent bien-sûr une action.
Merci à ce genre de site d’exister et surtout aux femmes, aux hommes et toutes les personnes qui sont réalistes et à l’écoute de nous permettre d’exister et de nous exprimer

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
n n
n n
2 années plus tôt

Beaucoup de gendarmes ou policiers décourageront de déposer une plainte.
Bien sûr qu’il y a de fortes chances qu’elle soit classée sans suite, mais ce n’est pas une raison.
Il faut déposer plainte quand même si tel est votre souhait.
Votre plainte est recevable, un policier ou gendarme aujourd’hui n’a pas le droit de refuser de la prendre (article 15-3 du code de la procédure pénale). Vous pouvez insister, ou aller dans un autre commissariat (n’importe lequel de France), et encore un autre si ça ne va toujours pas. Vous pouvez dire, s’ils persistent dans leur refus, que vous allez saisir le Défenseur des droits…Vous êtes totalement dans votre droit de déposer cette plainte.
Ce n’est pas inutile. Si vous en ressentez le besoin, cela vous fera du bien, et c’est la priorité. Vous avez le droit d’être entendue. De plus, même une plainte classée sans suite reste dans les archives des tribunaux, et peut resservir par la suite, pour d’autres.
Et pour finir, si les tribunaux ne croulent pas sous les plaintes, les pourris continueront de faire croire aux autres, mal informés, que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Je vous souhaite bon courage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Hanna15
Hanna15
2 années plus tôt

Bonjour,

Je viens de tomber sur votre poste qui me parle beaucoup hélas. J’admire votre courage d’être allée a la police meme s’ils n’ont voulu vous entendre. J’ai été violée par mes cousins quand j’étais petite, et, du fait de leur jeune âge et du manque de preuves étant donné que j’ai osé en parler trop tard, ça ne compte pas. C’est affreux de comprendre qu’aux yeux de la loi et des autres ça ne compte pas, qu’on a été sali gratuitement, tranquillement. Aujourd’hui je suis la seule a payer les pots cassés, eux sont libres, et moi en prison. C’est injuste, et je prie le karma tous les jours pour que d’une façon ou d’une autre ils paient.
Désolée je ne voulais pas m’etaler, mais tout ça pour dire vous n’êtes pas seule !

Merci de remplir les champs obligatoires.