Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Viol a perpétuité

Bonjour,
Je m’appelle Samuele, j’ai actuellement 24 ans et je suis d’origine sicilienne ( peut être ca explique les réactions de ma famille).
J’ai été aggressé sexuellement par un de mes cousin pendant 7 ans ( tous les étés et parfois aux fêtes familiales…)

Tout a commencé après la mort de mon père, je devais avoir 4 ans et demi. Mon cousin alors âgé de 11 ans, commencera à me détruire. Apparament, il ne fesais que reproduire ce qu’il avait vécu lui même (par son demi frère).
Mais ca n’excuse en rien !

Attouchements, fellation et tentative de pénétration s’ensuive. De mes 4ans et demi jusque mes 12 ans plus ou moins. Après la mort de mon père, j’étais un petit enfant timide et plutôt dans mon coin.

Vers mes 12 ans je comprends ce qu’il fait et je m’éloigne. Au début je fais semblant de rien et je continue à lui faire la bise, par la suite je ne la lui fais plus et je raconte le tout à mon frère, qui le dira à ma mère pour moi.

Là un autre enfer commence… Ma mère me pose des questions, je lui dis vaguement ce su’il s’est passé… J’avais pas la force de dire les details. Ses questions m’ont tellement agacé que je voulais pas en parler. Seulement après une semaine… Je lui demande si on peut porter plainte. Elle me dit :  » comment on va faire face à la famille ?  » Comme si j’étais la honte de la famille….
En vacance je garde mes distances, mais un soir ma mère me fais signe de m’asseoir à côté pour manger à table ( faute de place) et de ne pas faire d’histoires… Et bien entendu, ce soir là, je ne mangea pas !
Une autre fois, ma tante ( la mère du porc) nous invite chez elle. Je ne veux pas y aller mais ma mère insiste lourdement…
J’y vais, il finit par me toucher les fesses. Je termine la soirée dans le balcon car je ne voulais pas rester à l’intérieur. Au moment de partir ( après deux heures au moins !) Ma tante me bloque le passage et me force à le pardonner ( elle savait ce qu’il avait fait !) .
Sous les yeux de ma mère, j’ai du le pardonner et lui faire la bise ! Il s’était pas excuser, il souriait même… Mais je pouvais pas rester là bloqué devant lui… Devant cette situation. Ma mère m’a pas aidé…. Personne ne l’a fait . J’ai encore pleins de situations et autres…
Commeon frère qui me dit que lui avait refusé ses avances… ( Désolé à 4 ans et demi, je savais pas !!!!) Des réflexions comme celle ci… Ca te Detruit.

Bref désolé pour la longue tartine, au jour d’aujourd’hui, j’ai bien vidé mon sac il y a au moins 1 mois. J’ai pleuré pour la première fois devant eux et je leurs ai dit toutes les situations ou je me suis pas senti soutenu. Ils ont pleuré aussi et m’ont pris dans les bras.
Je pensais aller mieux… Mais je me sens toujours brisé… Je sais pas quoi faire… J’ai pleins d’angoisses, de blocages…
J’ai jamais eu de petits amis ( je suis gay), pourtant je suis mignon et je demande que de l’amour. Je sais pas quoi faire… Je peux pas porter plainte et diviser la famille, mais je sens que c’est ce dont j’ai besoin !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
psionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère anonyme, vous êtes victimes d’inceste prolongé par les membres de votre famille, c’est un crime puni par la loi, j’ajoute que c’est une des formes de violence sexuelle aux conséquences psychiques les plus destructrices d’après les psychiatres. Rien d’étonnant à ce que vous soyez dévastée et désemparée maintenant que vous avez tout révélé. Vous n’êtes pas responsable de votre famille: ce sont eux les criminels et vous êtes leur victime. Cette famille est toxique pour vous, comme toujours dans les abominations incestueuses.
Vous avez besoin d’aide, je vous conseille donc de contacter l’une des associations suivantes d’aides aux victimes d’inceste:

** l’AIVI (Association Internationale pour les Victimes d’Inceste) site internet:

https://aivi.org/

https://www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr/
numéro vert: 02 22 06 89 03

ARSINOE – Liens Utiles
http://www.arsinoe.org/arsinoe-liens.php

vous pourrez ainsi trouver aide et réconfort et surtout consulter un thérapeute et recevoir un traitement adapté à vos besoins car vous êtes dévastée par cette abomination. Je vous invite à vous faire suivre, mais les associations vous diront que faire et vous redirigeront vers des thérapeutes aptes à vous comprendre, c’est important. Ensuite, viendra la recherche de justice, car il faut faire reconnaître le crime par la société. Là encore elles vous diront que faire. Je vous invite aussi à consulter le réseau suivant:

Réseau France victimes
numéro d’urgence: == 116 006

http://www.france-victimes.fr/
site très bien fait avec nombreuses adresses et liens par régions.

Enfin, pour vous faire soigner je vous indique les sites suivants:

Sites médicopsychologiques:
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/

** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

N’hésitez pas à nous demander des précisions ou questions. Je ne vais pas vous faire un cours, mais souvent dans les familles incestueuses, il y a une forme de transmission, d’ailleurs le titre de votre billet l’évoque très clairement: peut-être un signe de votre inconscient qui justement l’a symbolisé. Ce n’est qu’une hypothèse mais discutez en au besoin avec les associations et thérapeutes. Le plus urgent pour vous est de vous faire soigner et de commencer votre chemin de guérison chère jeune femme en devenir.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.