Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Vie “improductive”

A une vente de livres je viens de tomber sur un exemplaire de “l’éducation sexuelle des filles à partir de 8 ans”, (1966) interloquée je le feuillette et je tombre sur ce passage : combien de vies improductives pourraient être évitées en donnant à nos filles le goût de l’amour …
Envie de vomir, n’ai pas osé acheter le livre, pourtant moi même née en 1966 je suis sûre qu’il contient de nombreuses recettes qui m’ont été administrées en toute impunité (et j’ai été victime de beaucoup de choses). C’est donc cela être une femme, un être réduit à sa fonction reproductice et qu’il faut dresser depuis l’enfance pour qu’il l’accomplisse ce à quoi il est destiné ! Je revendique le droit d’être un être humain à part entière, de développer tous les aspects de ma personnalité afin de pouvoir échanger avec autrui et exister entourée d’autres êtres humains comme moi et cela que je me reproduise ou non !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
11 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Paspos
Paspos
4 années plus tôt

J’ai entendu une amie me raconter que son père lui avait reproché d’être une “vie inutile”, elle était célibataire sans aucune envie d’enfanter ou de se marier. Donc, elle n’avait servi à personne. Le père avait servi, lu,i mais vite abandonné femme et enfants qui avaient dû se débrouiller sans lui. Avait-il fait mieux?
Ces ” vies inutiles”, les femmes en ont rêvé, c’était un grand luxe vivre pour soi, Sainte Thérèse d’Avila a inventé les nonnes pour, d’abord, ne pas avoir le destin de sa mère accablée de plus de 10 enfants et pour échapper à l’esclavage du sexe et à la mort en couches. On peut en lire un résumé dans une BD de Claire Brétécher.
Alors laissons braire ceux qui veulent nous rentabiliser dans la reproduction, nous ne sommes pas des lapines et on est déjà bien trop nombreux sur terre.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonyme
Anonyme
4 années plus tôt

Faut pas que cela vous influence dans un sens ou l’autre. Votre vie vous appartient. Faire des enfants est compatible avec l’éducation, le savoir, la vie active. Cela est plus compliqué pour une femme.
Les pères absents, les tâches ménagères, les agressions sexuelles, les femmes cumulent.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonyme
Anonyme
4 années plus tôt

J’ai fait le choix de ne pas avoir d’enfants, et je ne suis pas aigrie, je ne suis pas devenue nonne, je n’ai pas de regrets mais c’est le regard des autres qui est difficile. A chaque fois que l’on me demande si j’ai eu des enfants et que je réponds non, c’est des regards surpris, des Ah bon ? interloqués, comme si je n’étais pas une personne entière parce que je n’avais pas eu d’enfants ! Moi je vis bien, excusez moi si cela vous dérange !
Je pense également qu’un jour la surpopulation sera un problème, que de toute façon l’humanité s’arrêtera un jour (un jour le soleil arrivera à son terme, la terre arrivera à son terme, l’univers arrivera à son terme et bien avant ces évènements la vie ne sera plus possible sur cette planète … ce sont des faits scientifiques et pas les élucubrations d’une personne illuminée ou millénariste !) Et même si ce n’est pas pour demain, puisque l’humanité aura comme toute chose une fin, je ne vois pas pourquoi je serai obligée de me reproduire. Que l’on respecte mon choix sans me montrer du doigt ou m’ostraciser !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonyme
Anonyme
4 années plus tôt

Merci je me sens moins seule. Oui le monde est dur et nous devons être libre de faire ce choix. Oui cela nous rend plus libre et peut être est-ce cela qui dérange aussi.

Merci de remplir les champs obligatoires.



petit commentaire
petit commentaire
4 années plus tôt
Répondre à  Anonyme

je pense que vous avez raison et c’est votre choix que je le respecte car les termes que vous employez “se reproduire ” notamment montre que mettre au monde un enfant n’est pas un besoin pour vous ! pour d’autres femmes c’est indispensable à leur équilibre !!
Elles ont besoin d’ aimer , de donner,elles son généreuses ect!!!!!
Il faut de tout pour que le monde tourne et les raisons que vous évoquez ne sont pas valables(juste pour masquer la vraie raison)

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonyme auteure du post
Anonyme auteure du post
4 années plus tôt
Répondre à  petit commentaire

Voilà exactement le genre de réactions que cela déclenche : de la haine, pourquoi ? En quoi mon choix de vie vous concerne t’il ? Quant à vouloir me caricaturer en personne non généreuse, non aimante et égoiste sans me connaître, cela me laisse perprlexe ! Je crois qu’au contraire j’ai beaucoup donné de moi-même et j’aime oui compagnons et ami.es et enfants de mes ami.es, je suis généreuse et je me suis beaucoup souciée de ne pas reproduire les situations dramatiques que j’avais vécu ! Quant à votre besoin de donner à vous qui vous en prenez à quelqu’un que vous ne connaissez pas et qui ne vous à rien fait, de quel don s’agit il ? Celui des mauvais sentiments vraisemblablement !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sans pseudo
Sans pseudo
4 années plus tôt
Répondre à  petit commentaire

@petit commentaire, votre commentaire est absurde : faire des enfants n’a jamais été gage d’amour, de générosité ni de don de soi sinon il n’y aurait pas d’enfants abandonnés, maltraités, victimes d’incestes etc … Vous faites semblant de respecter le choix de la personne qui a posté ce témoignage pour en fait la dénigrer et quant à la véritable raison que vous évoquez je suppose que bien entendu vous pensez que cette personne est lesbienne ce qui dans ce cas fait de vous juste une homophobe haineuse de plus et en rien une personne aimante, généreuse etc. Bien à vous. Au plaisir de ne pas vous connaître !

Merci de remplir les champs obligatoires.



je-t-ai-lu.e
4 années plus tôt
Répondre à  petit commentaire

Petit commentaire, votre commentaire est petit en effet, très petit, pas par la taille mais par son contenu méprisant. C’est vous qui avez un problème de personnalité et pas l’auteure de ce témoignage ! Votre commentaire transpire la petitesse d’esprit entre autres choses !

Merci de remplir les champs obligatoires.



little sister
little sister
4 années plus tôt

Je suis d’accord avec vous : ne pas faire d’enfants dans certaines situations est un acte d’amour et il est bien plus difficile et courageux à faire car contraire aux diktats de la société. Vous êtes forte, je suis de votre côté. N’en déplaise aux gens optus tels que “petit commentaire”.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anne Honyme
Anne Honyme
4 années plus tôt
Répondre à  Anonyme

Les femmes sans enfant avec bon salaire, maison à elle, indépendance matérielle totale sont extrêmement jalousées en fait. Et il y a des hommes que cela dérange beaucoup de les voir si peu manipulables . Si elles sont en plus célibataires, je vous assure qu’elles suscitent bien plus d’envie que de commisération. A chacun ses choix, moi j’en vois qui sont très heureuses sans enfants et sans mari. tant mieux pour elles.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sans pseudo
Sans pseudo
4 années plus tôt
Répondre à  Anne Honyme

Oui cela dérange certains, je dis bien certains, de voir que l’on peut se passer d’eux, pour eux c’est un affront insupportable.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME