Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Vie détruite

Une enfance malheureuse, des parents défaillants, un père violent verbalement, physiquement et psychologiquement.. En 1978, sortie de la scolarité et majeure, il fallait bien que mon père se décharge de ses responsabilités…. À 18 ans à peine, mon père me trouva un emploi nourrie logée dans un hôtel restaurant sur la commune de Béthune… Je me souviens encore des regards échangés entre mon père et le patron..
Mes parents ne sont jamais venus me voir sur ce lieu de travail ou s’être renseignés si tout ce passait bien…
Cela à commencer avec des sous entendus comme : ” À ce qu’il paraît les filles avec des petites jambes aiment faire l’amour..” ou ” Il vaut mieux rester la bouche ouverte que de rester le bras levé…”
Ensuite c’était les mains aux fesses…
Il m’attirait dans des recoins de l’hôtel pour me montrer son sexe…
Tout ce que j’avais en tête c’était que mon père ne voulait plus de moi à la maison…
En décembre 1978, il me demanda de changer une ampoule au plafond de son bureau… Il ferma ce bureau à clé et passa ses mains sous ma robe… Je l’ai repoussé mais il a réussi à enfoncer un doigt dans mon sexe… Je suis sortie de son bureau terrorisée mais paralysée, ne sachant que faire… Sans famille, sans argent, j’ai eu peur de me retrouver à la rue… Ce patron connaissait ma situation sociale et savait que j’étais en situation de faiblesse… Plus tard, lorsque l’AVFT a recueilli mon témoignage, ils diront ceci : ” Avec vous il savait qu’il ne risquait rien…” Cet homme était quand même marié, avait 2 fils du même âge que moi et lui 47 ans moi 18 ans ….
En décembre 1978, j’étais désemparée, sous la loi du silence, j’ai cédé à ses avances
Je suis tombée enceinte et lorsqu’il l’apprit , il a fait en sorte de me croiser en ville et m’a donné de l’argent pour payer l’avortement en me disant : ” D’accord ? tu y vas hein ?!!…
Je suis partie seule à l’hôpital et quelque part contrainte de subir cet avortement
Après cet avortement qui a détruit ma vie, j’étais encore plus fragilisée, cela ne l’a pas empêché de continuer son harcèlement…
Même sa femme était au courant… comment une femme peut laisser faire sans rien dire un époux de 47 ans profiter d’une adolescente de 18 ans…
Les gens commençaient à parler, on me regardait bizarrement…
Ma colère et ma révolte était à l’intérieur mais j’étais incapable de me manifester..
Un jour, un client dit au patron : ” Hein Jo ? c’est bien hein les petits tétons roses ?… J’étais outrée et après une énième réflexion de sa part, je lui ai ‘ enfin ‘ répondu… Il m’attrapa par le cou en me faisant comprendre que je n’avais rien à dire…
J’ai attendu qu’il parte de l’établissement, j’ai rassemblé mes affaires et j’ai quitté cet endroit maudit..
Je précise également qu’à cette époque, il y avait un serveur de 19 ans, nous étions très attirés l’un et l’autre et ce patron lui a fait comprendre de me laisser tranquille… Ensuite ce serveur est parti pour son service militaire et lorsqu’il est revenu, c’était trop tard, nos chemins se sont séparés…
Ensuite j’ai rencontré le père de mes 3 enfants et j’ai refoulé toute cette histoire pendant plus de 30 ans…
Ce n’est qu’en 2012, lorsque je voulu revoir ce serveur que j’ai appris sa descente aux enfers. J’ai donc voulu l’aider..
Je suis partie revivre sur Béthune pour lui apporter mon soutien
Et là, les agressions sexuelles, le harcèlement sexuel, l’avortement et tous ces abus de faiblesses que j’avais subi sont revenus d’un seul coup dans ma tête….!!
Tout ce qui comptait dorénavant, c’était de le dénoncer et de me confronter à lui..
J’ai commencé par porter plainte et même s’ il y a prescription, l’agent de police, outré de cette histoire a quand même enregistré ma plainte mais qui est restée sans suite bien sur
Ensuite, j’ai été reçue et soutenue par l’AVFT, qui m’a expliqué que suite à ces agressions, j’ai eu une amnésie traumatique et que de toutes façons à l’époque, cet homme savait qu’il ne risquait rien avec moi
J’ai voulu le rencontrer, ne connaissant que son lieu de travail, j’y suis allée à 2 reprises … C’est son épouse qui n’a pas voulu me dire ou le trouver, elle m’a jeté dehors en me criant que son mari n’avait rien fait..
Ma colère grouillait en moi, il fallait que je dénonce cet homme..
Ce serveur que j’avais réussi à retrouver, me raconta qu’ en effet, durant l’été 2012, il avait rencontré cet ancien patron et qu’il avait parlé de moi en ces termes: ” la fille B, c’était une folle qui ne savait pas baiser et j’ai bien profité d’elle…” en lui demandant également s’il ne connaissait pas des ” femmes ” car son épouse ne voulait plus de relations sexuelles avec lui…
Suite à ces propos, j’ai porté plainte mais qui est restée sans suite également
Plus tard, j’ai su qu’il se rendait régulièrement à la piscine, je me suis arrangeais pour le croiser: ” Je suis la fille B, je veux savoir pourquoi vous m’avez fait autant de tort, vous avez détruit ma vie et ma jeunesse “… Il me répond en ricanant: ” Ho mais cette histoire c’est du passé !! Combien tu veux ?!!!
C’en était trop…
Je l’ai dénoncé comme j’ai pu, il a porté plainte pour dénonciations calomnieuses, injures et diffamations publiques..
Même si les faits sont prescrits, je l’ai dénoncé et j’en assumerais les conséquences auprès de la justice, mais j’espère quand même que cette justice tiendra compte de ma souffrance qui est toujours présente
Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont pris le temps de lire ma triste et malheureuse histoire qui a détruit ma jeunesse et ma vie

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
la marte
la marte
4 années plus tôt

Bonjour Patricia62,
En plus de te violer il t’a obligée à avorter. C’est vraiment un homme abject. Je te comprends et te soutiens. Courage. Bats toi pour avoir la belle vie que tu mérite. Ne lui donne pas la satisfaction de continuer de souffrir à cause de lui. Prends soin de toi.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Catoune
4 années plus tôt

Chère Patricia 62,

Lire ton témoignage est la moindre des choses que l’on puisse faire pour toi ! Ce qui t’est arrivé me bouleverse et m’attriste ! Enfance identique à la tienne sur le point parental !
Tu as très bien fait de porter plainte contre ce sale type ! Tu as eu ce courage et c’est très bien ! J’en ai fait autant avec mon pédophile, faits prescrits aussi ! Refoulement 31 ans pour moi !
Aujourd’hui, je sens que tu as un peu peur de cette plainte pour diffamation, même si tu te dis prête à en assumer les conséquences. Dans ce que tu écris, tu indiques que ce serveur t’a relaté des propos tenus par ton porc. Si ce serveur témoigne, même par écrit, en ta faveur, la plainte pour diffamation de ton porc ne vaudra plus grand chose ! Peux-tu trouver d’autres témoins, le type qui parle de tes tétons au porc, ou d’autres? Il se peut que sa plainte serve tes intérêts ! Je m’explique, les viols de ce sale type sont precrits, mais si lui porte plainte contre toi parce que tu l’accuses de t’avoir violée, annule-t’il par cela la prescription de ces faits ? Puisqu’il utilise ces faits pour dire que tu le diffames ? Je ne suis pas juriste, mais il y a matière à s’interroger, non ?
Essaie de trouver des témoins et surtout essaie de convaincre ce serveur de témoigner en ta faveur. Ce porc t’attaques au civil, tu vas devoir prendre un avocat, et là tu peux l’attaquer pour viol au civil ! Les faits sont prescrits pénalement, cela veut juste dire que le Procureur ne va pas le poursuivre, mais tu peux l’attaquer au civil pour être indemnisée du préjudice que tu as subis. Puisqu’il porte plainte et qu’il te pousse à te défendre civilement, son erreur de porter plainte et de te pousser à te défendre va servir tes intérêts. Il n’ira pas en prison, mais tu peux le mettre sur la paille en obtenant une indemnisation conséquente.
Renseigne-toi CIDFF (Centre Information des droits des Femmes), il y en a dans toutes les villes. Les consultations juridiques sont gratuites. Ils peuvent t’indiquer un bon avocat et te donner un axe de défense.
Surtout soit forte et fais payer cette ordure ! Je te soutiens et je suis certaine qu’il y en a d’autres. Courage et bats-toi. De tout cœur avec toi Patricia.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Catoune
4 années plus tôt
Répondre à  Catoune

Tu peux aussi t’adresser au Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV) :
cfcv.asso.fr
Appel gratuit : 0 800 05 95 95. Du lundi au vendredi de 10h00 à 19h00.
Ils peuvent te donner des pistes et te recommander un avocat spécialisé.

J’espère que ça peut t’aider ! Je reste à ton écoute. C’est lui qui doit avoir peur et avoir honte ! Ne le rate pas !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Lilou
Lilou
4 années plus tôt

Bravo à toi la bellà pour avoir pu mettre des mots sur les actions de ce gros porc de violeur de patron et oser porter plainte et tout raconter. Prends soin de toi et garde foi en la vie et en la justice mm si c’est long je suis certaine que tu vas trouver la force de te reconstruire et d’avancer par la suite.
Je te soutiens quand tu dis que sa femme est totalement coupable au mm titre que lui . Moi aussi mon patron harcele les jeunes femmes de son entreprise et moi aussi j’ai été comme toi dans le lot et il m’a brise et mis le cerveau en compote. Leur femmes valent aussi peu qu eux ce sont des monstres d égoïstes au courant de tout. Ah ça reste dans leur délire de femme bourgeoise bobonne frigide mais on sait très bien qu’elles savent tout ce que font leurs hommes. A toutes ses femmes qui osent soutenir vos gros porc de mari de violeur et de harceleurs vous ne valez pas plus qu eux vous êtes des lâches des mèrdes et vous êtes complice de leur agissement. Mèrde c’est aussi de votre faute si coincée et frigide vous savez pas les satisfaire et qu’ils reportent leur tensions de sexe sur des victimes innocentes quil brise en mille morceaux Merci à toi femme de mon patron t es peut être ce qu’on appelle une notable sur paris qui encaissé du fric à gogo en vendant des petites boîtes de médicaments dans des quartiers huppes mais t es au niveau du caniveau et tu vaux rien comme ton gros porc de marI. T ce qu’on appelle la femme la plus cocue de paname avec ton mari qui dit tjs tant que c’est moi le patron c’est tout ce qui compte mais ouvre les yeux mèrde un pt conseil donne toi plus à fond au pieux et tiens le pr éviter qu’il vienne détruire la vie de jeunes collaboratrices comme il l’a fait pr moi. Vous vous êtes bien trouvés vous ne valez vraiment rien et surtt toi sa femme de fermer les yeux sur tous ses agissements au nom de son sacre saint confort bourgeois . Ça s’appelle pas être une femme ça mais une mauviêtre tout simplement!
Sans leur femme qui les protègent ces gros porc ne pourraient pas faire tout ça

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME