Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Victime d’un jour, victime toujours

Quels que soient le lieu, l’âge, la tenue vestimentaire, durant toute la durée de vie, les psychopathes sévissent. Cela commence dès la rentrée à l’école où les garçons regardent sous les jupes par amusement. Cela est considéré comme anodin et amusant par les parents, les adultes et autres camarades.

A l’adolescence, dans les collèges et lycées, ça se poursuit par les gestes et paroles obscènes, dégueulasses au vu et au su de tout le monde, comme étant « normal ». Ça fait rire les tordus. Ce qui compte est d’être bonne élève et se taire. Certaines filles dites « pétasses » aguichent pour être populaires et flatter leur égo : « Je plais aux garçons, je suis belle » bla bla.
A l’adolescence, où les gros pervers criminels adultes demandent de monter dans leur voiture pour aller boire un verre alors que je me promène tranquillement à vélo.

A l’université, univers déjanté et de débauche par excellence. Une énorme concentration de pervers psychopathes sous leurs allures d’étudiants représentant la fierté de leurs parents. Filles et garçons sont autant dégueulasses les uns que les autres. Sexe, alcool et bachotage sont le cocktail de la vie des étudiants.

Arrivée dans la vie dite professionnelle, attouchements, propos obscènes, à vomir 24H/24, 7j/7 jusqu’à provoquer le suicide tellement la violence et l’humiliation sont insupportables.

Subir et se taire puisque personne n’agit concrètement. Les lois ne sont pas appliquées.

Vie dite amoureuse avec un pervers dégueulasse puisqu’il n’y a que des gros déchets dégueulasses dans ce monde.

Société hypocrite où les femmes imposent des tenues vestimentaires aguicheuses aux autres femmes sous couvert de la « libération de la femme ». Les femmes « pétasses » imposent leur débauche et leur non-éducation comme « norme sociale ». Puis se plaignent ensuite.

Et moi dans tout ça, j’en pâtis, j’en souffre.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
gael Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
gael
Invité
gael

Tout d’abord, bravo pour ton courage tu es la seule femme que je rencontre jusqu’à maintenant qui reconnaît que certaines femmes faussement libérées portent des tenues d’allumeuses et n’ont peut-être pas un comportement adapté à la vie en société et aussi tu es la seule apparemment à en mesurer les conséquences et à en souffrir sincèrement.
Si j’ose faire de tels commentaires sur ce site à ce propos : ne pas aguicher et porter des tenues correctes, jusqu’alors, c’était moi le gros dégueu…. qui n’ai rien compris, le pervers né, l’agresseur.
J’ai aussi l’impression aussi qu’il y a eu une sacré dérive dans le comportement des garçons et peut-être aussi des filles depuis « mon » époque, j’ai presque 65 ans.
On a laissé s’installer une situation de non-respect mutuel parmi les membres de la société. Cela a d’ailleurs commencé quand les cours de morale ont été supprimé en primaire (ma source : une institutrice).
Qu’est-ce que c’est aussi que ces histoires de boire comme j’ai déjà entendu parlé par ailleurs…
Où est le respect de soi-même ? Et le respect des autres ? Et l’hygiène et la santé ?
Non, vraiment il y a un laisser-aller, les choses ont sacrément besoin d’être reprises en de sérieuses mains à tout niveau, si ce n’est pas déjà trop tard.
Je compatis avec toi et comprends ce que tu dois endurer au quotidien. Bien amicalement.

Merci de remplir les champs obligatoires.