Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Une journée « banale » d une vie de femme..

Aujourd hui le soleil a enfin refait son apparition,je propose donc à une amie de sortir prendre l air avec moi.Dès la première heure de notre sortie des coups de klaxonne,des siffles..nos tenues n avaient rien d osé,pantalon avec debardeur.Et puis zut sa ne devrai pas avoir d importance !
Donc,on continue notre promenade ,2 hommes nous accostent « salut les filles »avec un bras passé derrière la nuque.On les repousses leur disant qu’ on ne veut pas parler avec eux.Heureusement il n insistent pas.
On s assoit sur un banc près d un arrêt de bus.Deux gars encore une fois,nous regardent avec insistance.Une fois entrés dans le bus ils commence à toquer à la fenêtre et à crier »eh mesdemoiselles »(une fenêtre était ouverte)j en vois un sortir son téléphone avec la caméra pointée en notre direction (je suppose que l on a été filmé ou prise en photo)sur le coup on à pas su réagir, ce qui est frustrant car en y repensant nous aurions dut rentrer dans le bus et les affronter.

Maintenant le retour du soleil pour moi (et surement pour beaucoup de femmes)signifie le retour des prédateurs de rue.Beaucoup d anxiété pour une journée censée être détendente

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

3
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
3 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Poupizepsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère amie anonyme, c’est un hélas le triste récit d’un temps où l’on ne respecte plus l’autre, où les homos porcus se permettent les agressions verbales et physiques car ils n’ont pas de limites: ils envahissent donc votre intimité, piétinent votre espace de décence: ils imposent leurs personnes de porcs. Ne vous y trompez pas: ils ne voient en vous qu’un objet à conquérir qu’ils jetteront ensuite ou pire encore. L’arrivée des beaux jours est sur plan le retour de la pression porcine et comme vous le remarquez avec pertinence il n’y a pas besoin de s’habiller légèrement pour que cela recommence. Cette triste réalité, je la dénonce ici depuis longtemps car elle est liée directement aux archaïsmes réactualisés par le porno, l’apologie de l’esclavage prostitutionnel, le libéral-nihilisme de moeurs, la sursexualisation de tout, la culture du narcissisme, la tiers-mondisation rempante, la prolétarisation généralisée et j’en passe ! Tout cela constitue ce que je qualifie de forces sombres qui ne doivent rien au hasard et aboutissent à la prédation et l’avilissement du féminin au sens large. On pourrait en discuter longuement car il y a beaucoup à écrire. Mais vous n’êtes pas seule, une femme a écrit un ouvrage éclairant sur ce que vous décrivez:

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=37313&razSqlClone=1

Je n’ai qu’un conseil, ne vous laissez pas avilir mais restez prudente dans vos réponses: ces porcs n’ont pas de limites, ils sont capables de tout, il convient donc d’agir avec fermeté pour vous faire respecter mais sans provoquer une montée aux extrêmes.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Poupize
Membre

psionic Merci pour votre réponse, c est vrai que c est assez compliquer de se défendre dans ces moments là car se défendre comme l on aimerai pourrait apporter bien des conséquences(de la violence physique de leur part)mais ne pas se défendre est super frustrant et les encourages à continuer donc c est assez compliquer d’arriver à bien doser la défense

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Poupize, je vous en prie, c’est normal et je souhaitais vous indiquer par le lien combien votre propos est juste. Ce genre de situations est toujours délicat et demande une bonne capacité d’appréciation. Un premier principe à mon sens est de ne pas montrer sa crainte, puis de montrer de la fermeté sans envenimer les choses, tout simplement en montrant qu’on établit une LIMITE, ou bien qu’une LIMITE intolérable a été franchie. Le problème aujourd’hui est l’absence de limite et le recours à la prédation sous toutes ses formes par les porcs: l’un des archaïsmes auquel je faisait référence: toute femme est par nature disponible (de mon point de vue, une abomination insupportable qu’il convient de combattre avec la plus grande fermété). L’équilibre n’est pas facile à trouver mais un principe intangible est d’utiliser au mieux votre intuition féminine: quand vous ne sentez pas les choses, quand vous touvez que cela craint, partez ! Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.