Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Une famille normale …

Bonjour. Je viens d’une famille normale et pourtant … Quand je dis une famille normale c’est parce que c’est l’apparence d’une superbe famille mais les gens ne savent jamais ce qui se passe une fois la porte de la maison fermée. J’ai été violée à l’âge de 9 ans par mon frère qui en avait 17 et cela pendant 2 mois presque tous les jours. C’était pendant les vacances d’été, nos parents nous avaient laissé à 4 avec mon autre grand frère, pendant qu’eux étaient parti chez des amis passer de longues vacances en prenant ma grande soeur avec. J’en ai jamais parlé, ni même maintenant. Cependant ce qui a changé c’est que la semaine dernière, ma soeur m’a avoué avoir été violée par mes 2 frères (moi un seul des 2), touchée par mon père et lui avoir fait plusieurs fois des fellations lorsqu’elle avait une quinzaine d’années. A la souffrance s’ajoute la souffrance, je suis anéantie … Je n’ai pas parlé à ma soeur de ce que j’ai vécu et je voudrais savoir si à votre avis je devrais le faire. J’hésite parce que je me demande si cela ne lui ferait pas plus de mal qu’autre chose que de savoir que j’ai moi aussi été victime d’inceste, sachant que je suis sa petite soeur et elle a toujours été là pour moi et qu’elle m’a toujours protégé et aidé lorsque j’avais besoin d’aide. Elle m’a dit qu’elle consultait un psychologue depuis plusieurs mois et que cela lui a été d’une grande aide. Je me demande si je ne devrais pas aussi le faire pour vider mon sac. En tout cas cela fait déjà du bien de pouvoir raconter cela anonymement même si j’ai les larmes qui coulent en écrivant.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
5 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anaïs
Anaïs
4 mois plus tôt

Bonsoir je vous comprend parfaitement Sacher que c est une bonne évolution pour la résilience même si vous porter plainte ou non vous seule et votre soeur savais la vérité et doivent quitter cette famille c est Triste a dire mais c est ancré pour beaucouq de famille que ce genre de “chose” n arrivé que a des déficient s” ou des familles pas assez soudé ils choisissent de faire l’autruche ou de choisir un camp a mon avis (attention vous êtes pas obliger d en prendre en compte) vous devais en parler et porter plainte et voir qui sera de votre côté ça fais brute je reconnais mais c est comme ça qu on vois ce qui son apte à vous soutenir et à vous comprendre à ce qui tout compte fais ne vous croyez pas, si elle c est confier à vous c est que vous pouvez comprendre lui en parler de votre propre ressenti ne fera que lui ressentir que vous la comprenais et c est déjà beaucouq je dis pas que ce qui l on pas subi ne le comprenne pas mais c est tellement plu compliquer sur le plan psychologique que sexuelle enfin c est mon ressenti je sens en vous bien que je vous connais pas un amour sincère avec votre soeur guérissais ensemble et soyez aussi forte que c est porc mal élevé

Merci de remplir les champs obligatoires.



gfyyyy
gfyyyy
4 mois plus tôt

Parler-lui en et déposez une plainte

Merci de remplir les champs obligatoires.



Brebie
Brebie
4 mois plus tôt

Oui je pense et te le conseil car elle a subit aussi moi j’aurais aimer que ma sœur me l’avoue ayant subit des choses je m’aurais sentis moin seul, si j’étais à la place de ta sœur, je pense qu’elle aurait pris la chose pareil. Car en plus d’avoir subit, elle a malheureusement l’expérience donc des conseils et avis pour t’aider et te soutenir voir même faire passer de vie triste à une vie plus joyeuse, tous du moin vous aidez à vous en sortir et vous battre pour remonter la pente et le signaler aux autorité, car ils peuvent le faire à d’autre filles voir femmes sensible, en manque de confiance en soit, ou dans des situation malheureuses.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Zaragan
Zaragan
4 mois plus tôt

Chère anonyme,
Malheureusement, toutes les familles donnent l’apparence d’être saine et normale. C’est juste qu’ils sont doués pour faire semblant. Mais on estime qu’il y a au minimun 10% de la population en France qui a subit de l’inceste. Le taux ne doit pas vraiment varier dans les autres pays. 
 
Révéler cela à un proche n’est jamais une décision facile, mais toi seule peut décider. 
Dans les faits, lui en parler va amener à des sentiments forts qui peuvent être ambivalents et évoluer avec le temps. Donc elle pourrait très bien en souffrir énormément et être anéantie et/ou tout de même réussir à tenir/surpasser ses émotions.
Je ne vais pas mentir: il y a de grande chance que cela la touche beaucoup, au moins dans les premiers temps de la révélation. Choc, culpabilité…Tu peux en même temps la rassurer: lui rappeler tout le bien qu’elle t’a fait et qu’elle n’est pas responsable, qu’elle a fait ce qu’elle a pu à son échelle et qu’elle a et avait énormément à gérer, y compris des choses qu’elle n’aurait pas dû vivre. Tu peux choisir de le dire plus tard ou juste l’évoquer brièvement ou encore dire que “tu n’en es pas sûre” et voir sa réaction. Tu peux aussi ressentir le besoin de lui en parler, dans ce cas, je pense que le mieux à faire c’est de ne pas nier cela et de s’écouter. Quand le premier pas est franchi, le reste se fait naturellement.
Ne te sens pas coupable en tout cas, si tu lui en parles, ce n’est pas toi qui va lui faire mal, mais ce que ton frère t’a fait, c’est lui la source. C’est normal de ressentir ses émotions suite à une telle révélation, mais on peut arriver à les comprendre et les gérer. (L’accompagnement psychologique, une ligne d’écoute ou les groupes de paroles peuvent être utiles. D’ailleurs, toi aussi tu as gérer des choses que personne n’aurait dû vivre. C’est important que tu t’occupes également de toi). De l’autre côté, lui en parler va rendre possible des changements qui peuvent être bénéfiques. Ta sœur pourrait te comprendre, te rassurer, te réconforter, te conseiller, en bref t’aider et inversement. Avoir à ses côtés une personne qui sait ce que ça fait… ça a un côté rassurant car on sait qu’on est pas seule. Cela pourrait être une condition cruciale pour avancer, apprendre à vivre avec vos traumatismes. Cela te libérerait d’un énorme poids, te permettrait de réaliser certaines choses. Vous pourriez en parler toutes les deux, vous soutenir et traverser cela ensemble.
Mais finalement, on ne sait pas ce qui va se passer tant que cela ne se produit pas.

Dans tous les cas, vous avez toutes les deux besoin de soutien et je vous le souhaite de l’obtenir. Vous ne méritez que de la bienveillance et du respect. C’est important que tu ne restes pas seule avec ça. Le garder pour soi, ça n’aide pas vraiment…
Tu peux voir un psy, appeler une ligne d’écoute spécialisée (ça existe) et leur demander conseil. Cela pourrait t’aider à décider.
Quoique tu choisisse, prends soin de toi

Ps: je vais parler de trucs qui semblent incongrus mais je préfère quand même le noter au cas où. Si vous avez besoin de conseils, d’info, d’accompagnement juridique, psy, sur vos droits ect… il existe quelques ressources. Par exemple, une association (tel que le CIDFF ou Enfant bleu) peut répondre à vos questions et vous orienter vers des services spécifiques (juristes, avocats, groupes de paroles, psy…). Le site Arrêtons les violences, recensent beaucoup d’associations et a aussi un tchat anonyme qui permet de se pré-constituer une plainte.

Merci de remplir les champs obligatoires.



olive
olive
3 mois plus tôt

Bravo pour votre témoignage! Ayant vécu la même chose que vous je pense qu’il vous faut trouver la force d’en parler à votre soeur et puis à vos parents. Ecrire, en parler, c’est le début vers la guérison. Courage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME