Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Une conséquence du harcèlement de rue

Mon témoignage aujourd’hui n’est pas au sujet d’une situation de harcèlement, mais d’une conséquence de ce type d’événements.
Aujourd’hui, j’ai refusé d’aider un homme qui me demandais de l’aider à redémarrer sa voiture. J’étais seule et il pleuvait. Dans ma tête il était hors de question que je prenne le moindre risque d’être agressée ou enlevée, même si ce monsieur s’est montré très poli et courtois.
Je ne peux pas m’empêcher de me sentir coupable, car je n’aime pas laisser les gens en plan, mais j’ai vécu trop de situations dans lesquelles me montrer gentille vis à vis d’un homme qui m’aborde dans la rue a tourné en “drague lourde” quand ce n’étais pas carrément une agression sexuelle. Cela ne m’est même pas arrivé si souvent que ça, mais j’ai été suffisamment marquée pour être tout de suite méfiante.
Je me rends compte de plus en plus que les hommes me font peur, et que quand l’un d’entre eux m’aborde dans la rue, la première chose que je me demande est : Va-t-il m’agresser ?
Honnêtement ça me rend triste. Et je pense ne pas être la seule à avoir de genre de réaction spontanée.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
1235
1235
17 jours plus tôt

Hello, je te comprends. Tu n’es pas la seule à avoir cette inquiétude et ce stress lorsqu’un homme vient t’aborder ou lors d’un rencard. Courage

Merci de remplir les champs obligatoires.



Noah
Noah
14 jours plus tôt

Coucou! Non, tu n’es pas la seule, loin de là… je fais ça aussi (et comme toi je me sens ensuite coupable, avant de me dire que je préfère la culpabilité à un viol ou un meurtre), et plusieurs de mes amies font pareil également. Ça en est au stade où quand un monsieur d’une cinquantaine d’années, poli et courtois, m’a demandé son chemin, l’air perdu, je l’ai ignoré et j’ai tracé ma route, par précaution. En songeant qu’il pouvait tout aussi bien demander son chemin à un homme.
C’est clairement malheureux d’en arriver là, mais exactement comme tu l’as dit: même si je n’ai pas été souvent agressée, ça m’a suffisamment marqué pour ne plus me laisser approcher par les hommes dans la rue, et pour ne jamais boire et/ou dormir chez des amis (hommes, donc). En fait, j’ai surtout des amiEs, car faire confiance à un homme est trop effrayant pour moi. Y’a qu’à voir le nombre de personnes violées par leur meilleur ami/ex copain/ copain.
Un pote homosexuel a même arrêté de traîner avec des mecs après avoir apprit qu’un de ses potes avait eu un comportement très limite, en disant “tant pis pour ma vie sexuelle, j’en peux juste plus de nous, les mecs”.
Mais c’est quand même super triste d’en arriver là, de tous les mettre dans le même panier “par précaution” alors qu’il y a des hommes biens, qui se retrouvent discriminés… mais perso, j’ai juste trop peur et je n’arrive plus à faire confiance.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME