Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Un peu trop de violences et à 40 ans ça recommence

Alors que j’étais à l’école primaire, j’ai fait des fellations à un oncle. Je n’ai rien dit car l’une de mes tantes qui me gardaient parfois le soir couchait avec deux de ses frères à côté de moi comme si je n’existais pas. A l’âge adulte lorsque j’ai craqué et que j’ai fait éclater la vérité ma grand-mère m’a dit ce sera ta parole contre la nôtre. Ma mère m’a cru d’autant que ma tante lui avait dit ce qu’elle avait subi et que lorsqu’elle en avait parlé à ma grand-mère elle lui avait tourné une claque : du coup ma tante a tourné sa veste.
A 20 ans alors que j’étais étudiante sur Paris, un petit ami bien intentionné m’a offert à un de ses amis pour son anniversaire…je n’ai rien fait comme par habitude. J’ai attendu que ça passe comme si tout était normal.
En prenant le train un matin, il y a eu un homme qui est venu s’asseoir à côté de moi et s’est branlé.Il m’a dit qu’il avait besoin que je le regarde…je n’ai rien dit…j’aurai pu crier mais j’étais comme tétanisée.
J’ai été témoin d’un homme qui se mettait à poil devant des enfants et là je suis allée au commissariat.
J’ai été agressée par un père d’un enfant (il m’a attrapé par le cou et m’a collé ses lèvres contre les miennes) et c’est sa femme qui est venue s’excuser le lendemain avec un autre homme. J’ai porté plainte d’autant que sa femme m’a raconté des choses terribles qu’il disait chez lui (il parlait du diable).Pour que je la retire une collègue et des parents ont cessé de m’adresser la parole. La plainte a été classée sans suite.
Il y a quelque mois un directeur m’a hurlé dessus et a tapé sur la porte pour m’impressionner devant des enfants. Le psychiatre a dit qu’il s’agissait d’un acte bien anodin et que l’arrêt qui a suivi n’était pas proportionné à ce que m’avait fait ce directeur. On m’a aussi dit que je n’étais pas “juste” et que ma réaction n’était pas justifiée.
Cet été, le père de mon compagnon m’a touchée la poitrine les fesses puis a mis une main entre mes cuisses en enfonçant un doigt au niveau de mon sexe. Je n’ai pas réussi à crier. Il m’a ensuite menacée de dire à mon compagnon que j’avais des rdv en secret. J’ai vu la haine dans ses yeux. J’en ai parlé mais on m’a dit qu’il été malade à 84 ans et qu’il ne se rendait pas compte de ce qu’il faisait. Ils attendent qu’ils soient disposés à aller voir un médecin ou qu’un gériatre est de la disponibilité. Je ne dors quasi plus, je vérifie dix fois si les serrures sont fermées, j’ai peur et je sursaute au moindre bruit mais ce qui me tue à petit feu ce sont ces personnes qui finissent par trouver tout ça normal et qui pensent que ce que j’ai vécu enfant ne me rend pas juste. A force d’être agressée et de ne pas être entendue, de voir que la société autorise tant de choses, je me sens sans énergie comme si j’attendais la mort pour ne plus avoir à subir et souffrir de l’inertie de ceux qui pensent que je n’ai qu’à apprendre à me défendre, que je n’avais qu’à crier ou tourner une claque. Merci pour ce site en espérant qu’un jour il y aura une réelle prise de conscience. Je suis écoeurée quand j’entends des personnes dire : “on s’en doutait” “c’est dégueulasse” et vous qu’avez vous fait pour que ça s’arrête et qu’il y ait une vraie justice. J’en ai assez de me croire coupable de tout ce que j’ai vécu. J’avance mais je ne crois plus en grand chose.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
5 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Cornélia
Cornélia
4 années plus tôt

Je suis vraiment désolée pour tout ce que vous avez vécu. Je suis comme vous, un jour un mec, sur un parking, a commencé a me faire des remarques déplacés à connatation sexuelle, et a essayé de m’embrasser. Et je n’ai rien pu faire, paralysée par la peur. Ce n’est pas à vous de vous remettre en question mais aux porcs et à ceux qui les défendent. Je sais que quand on est tétanisée, on ne peut presque pas réagir, mais il faut trouver au fond de vous, la force de s’en sortir et de s’éloigner de cette situation dangereuse. Demandez de l’aide à des riverains si un mec commence à vous harceler sexuellement. Et si vous êtes toute seule et qu’un mec commence à vous tripoter, un petit coup de pied dans les roubignoles, ça leur fera pas de mal. Envisagez aussi de consulter un psy compétent et compréhensif. Enfin, surtout ne vous laminez pas ( je sais, c’est pas facile mais il faut tenir bon ). Les choses peuvent changer mais pour cela il ne faut pas hésiter à prendre la parole. Si vous en avez marre de toute cette injustice, pourquoi ne pas adhérer/ participer à un groupe/association féministe dans votre temps libre ? Ce n’est qu’une suggestion. Vous avez déjà fait la démarche de parler sur ce forum, preuve que vous voulez vous en sortir, alors continuez. Bon courage

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonyme
Anonyme
4 années plus tôt

Merci Cornélia. J’ai mis longtemps à appeler à l’aide et malheureusement j’ai rencontré des murs de l’indifférence des personnes qui nous demandent de comprendre les agresseurs et qui nous demandent de ne pas trop en faire sans se soucier de ce qui se passe dans notre tête, notre coeur, notre corps. J’ai vécu un peu trop d’expériences et je suis restée inerte comme si mon destin de femme était de subir. Ma mère a su que je disais la vérité et peu de temps après elle a déclenché un cancer du poumon métastasé au niveau du cerveau. Sans elle, sans son soutien et celui qui est devenu mon père adoptif, je serai certainement morte.
Je vais effectivement penser à rejoindre une association mais aujourd’hui on me voit comme une faible qui veut sauver le monde comme si espérer un changement de mentalité était utopique. Je ne sais plus où j’en suis. Je me sens perdue.
J’attire beaucoup les pervers ou on me dit souvent “il n’avait jamais ça avant”(et oui ça active la culpabilité que je porte depuis l’enfance) ….je me suis même rendue chez un kiné pour une sciatique qui m’a massé les seins (sa femme avait un cancer du sein alors il devait avoir des besoins à assouvir). Je n’ai là aussi rien dit mais j’ai fait une séance sur les 10 prévues. Aujourd’hui, j’aimerais dire à tous ceux qui ferment les yeux, les oreilles, qui préfèrent se taire, qui préfèrent juger en parlant de la faiblesse de la victime qui aurait dû ……. que je les “e………..” et qu’ils s’arrangent avec leur conscience. Désolée pour cette grossièreté mais je dois à mes agresseurs autant qu’à ceux qui les ont laissé faire et parfois même épauler la perte de vie, la perte de mes rêves.
Un grand merci Cornélia ! Je croise les doigts pour que les consciences se réveillent.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Cornélia
Cornélia
4 années plus tôt

J’espère de tout cœur que vous n’aurez plus à subir de viols ou d’agression sexuelle mais bon on vit tellement dans une société où certains mecs (pas tous) considérent les femmes comme des objets sexuelles. Surtout ayez confiance en vous et ne doutez jamais de vous. Ils disent que vous êtes faible, mais ne les écoutez pas, ne leur prêtez pas attention. Je me demande qui est le plus faible entre le porc qui n’assume pas ses actes et la femme qui se bat coûte que coûte pour résister et lutter. Non, je ne pense pas que vous êtes faible, vous êtes plutôt forte. Et puis on est humains, on a tous des moments de faiblesse après tout. Tout ce que je peux vous dire, c’est de vous entourer des bonnes personnes, d’aller jusqu’au bout de vos idées, et surtout n’ayez jamais une mauvaise estime de vous même. Vous êtes votre meilleure arme. Bonne soirée

Merci de remplir les champs obligatoires.



mia
mia
4 années plus tôt

Bonsoir,
Votre parcours est loin d’être facile. Vous prenez conscience aujourd’hui de ces actes et des conséquences de tels actes. Vous vous heurtez bien entendu à l’incompréhension ou aux personnes qui préfèrent ne pas voir ou savoir. Si cela peut vous aider, regarder le site de Murielle Salmona sur les conséquences post-traumatiques de ces violences. Elles vous permettront de mieux comprendre vos réactions, d’éviter de vous culpabiliser et d’avancer… Lorsque les violences ont commencé tôt, elles ont un impact fort et ne permettent pas d’avoir des réactions face à d’autres agressions. Vous allez avancer, comprendre et vous outiller davantage pour répondre mieux aux attaques… faites vous accompagner par un psychologue, lisez sur le sujet des conséquences post traumatiques, cela vous éclairera et vous aidera sur votre chemin. Ne baissez pas les bras, c’est difficile oui… mais vous n’êtes pas responsable, les responsables sont les agresseurs et eux seuls. Bon courage à vous..

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonyme
Anonyme
4 années plus tôt

Merci pour vos messages. Aujourd’hui, j’espère rencontrer un vrai ou une vraie professionnel(le) de santé. Bon courage pour la suite !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME