Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Un père trop aiman et une mère qui fait laveugle

Il y a des histoire qu on ne peut raconter qu on garde toute sa vie par honte et qui nous ronge
On ne dit rien voit la famille toujour sourire

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

5
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
5 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
2 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
PhaniepsionicCatoune Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Catoune
Invité

Chère ou Cher Anonyme,

Vous avez fait un premier pas en écrivant ce court message ! Pourquoi ne pas aller plus loin et tout nous raconter ?

Si nous pouvons vous aider, nous le ferons!

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Cher ou chère anonyme. Catoune a parfaitement raison, vous entreprenez là un premier pas sur votre chemin de guérison, nous pouvons vous aider afin que vous puissiez tracer ce sentier par vous-même. Nous sommes là pour vous y aider et nous vous lirons bien volontiers pour libérer cette parole et vous départir de ce qui vous ronge depuis bien trop longtemps. N’hésitez pas, nous sommes à votre disposition pour cela. Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Phanie
Membre

J’ai subi pendant mon enfance des atouchements de la part de mon père et ma mère a fait un déni je viens seulement d’avoir des flashs à 44 ans
Malheureusement ma grande fille a subit elle aussi des atouchements de mon père et la ma mère qui fait obstruction
Je suis mal depuis je ne sais pas comment sortir de ce cercle infernal .

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité

Chère Phanie,

Je comprends votre douleur, votre tristesse et votre détresse!

Le fait d’apprendre que votre porc de père a agressé sexuellement votre Grande Fille, a été un tel choc, que votre inconscient a parlé et a libéré des images de ce que votre porc vous a fait subir par le passé et que vous aviez refoulé!

Vous devez faire face à votre propre souffrance et à celle de votre fille, en clair à l’horreur, à l’enfer, car il s’agit de vos parents!

Je compatis de tout cœur !

Pour vous en sortir toutes les deux, il vous faut agir : vous devez vous rapprocher des Associations d’Aide aux Victimes, elles seront d’un grand secours et d’un grand réconfort ; vous devez toutes les deux porter plainte ; et consulter des thérapeutes!

Pour vous les faits sont malheureusement prescrits, mais vous devez porter plainte contre votre père!

Votre plainte sera classée sans suite, mais elle aidera votre Grande Fille, pour qui les faits ne sont pas prescrits!

Votre Grande Fille doit porter plainte contre votre père pour agressions sexuelles et votre plainte à vous, viendra appuyer sa plainte et fera qu’elle sera crue tout de suite!

Vous devez vous rendre avec elle dans un commissariat, pas une gendarmerie, car seuls les policiers sont obligés de prendre vos plaintes.

Pour rappel :

• L’agression sexuelle est toute atteinte sexuelle sans pénétration commise sur une victime avec violence, contrainte ou menace. Par exemple, des attouchements.

S’il y a eu pénétration, il s’agit d’un viol.

Pour qu’il y ait agression sexuelle, un contact physique est nécessaire entre l’auteur et la victime.

Une agression sexuelle désigne tout acte de nature sexuelle, non consenti, imposé par une contrainte physique ou psychologique.

La Loi : L’agression sexuelle
(articles 222-22 et 222-27 à 222-30 du code pénal)
« Constitue une agression sexuelle toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise, autre que le viol ».

Ainsi, tous les actes à connotation sexuelle qui n’entraineraient pas de pénétration (caresse sur le sexe, l’anus, la poitrine, utilisation de la langue, etc…) peuvent être qualifiés d’agressions sexuelles, sous réserve bien sur que l’acte soit non désiré.

• L’agression sexuelle est un délit puni de:
5 ans de prison
75 000 € d’amende.

• Elle est punie de 7 ans de prison et 100 000 € d’amende
lorsqu’elle est commise :

– sur un mineur de moins de 15 ans.
– sur une personne vulnérable ou une femme enceinte (état connu ou visible).
– sur l’époux, le conjoint, le concubin ou le pacsé.
– par un ascendant ou par une personne ayant autorité sur la victime.
– par une personne qui abuse de l’autorité que lui confèrent ses fonctions.
– par plusieurs personnes (auteur ou complice).
– par un auteur en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants.
– avec usage ou menace d’une arme.
– lorsque la victime a été mise en contact avec l’auteur via Internet ou un réseau similaire.
– lorsqu’elle a entraîné une blessure ou une lésion.

• Elle est punie de 10 ans de prison et 150 000 € d’amende lorsqu’elle est commise :

– sur un mineur de moins de 15 ans.
– sur une personne vulnérable ou une femme enceinte (état connu ou visible).

sous réserve de la présence de l’une des conditions suivantes en plus :

– par un ascendant ou par une personne ayant autorité sur la victime.
– par une personne qui abuse de l’autorité que lui confèrent ses fonctions.
– par plusieurs personnes (auteur ou complice).
– par un auteur en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants.
– avec usage ou menace d’une arme.
– s’elle est commise en raison de l’orientation sexuelle de la victime.
– lorsqu’elle a entraîné une blessure ou un lésion.

• Prescription :

– Victime majeure lors des faits :
3 ans après les faits.

– Victime mineure lors des faits :
Jusqu’aux 28 ans de la victime pour les agressions punies de 7 ans de prison.
Jusqu’aux 38 ans de la victime pour les agressions punies de 10 ans de prison.

• Mentionnons que la tentative de viol ou d’agression sexuelle est punissable.

Ainsi l’auteur qui essayerait de violer ou d’agresser sexuellement sa victime, mais ne pourrait y parvenir en raison d’éléments extérieurs à sa propre volonté, risque les mêmes peines que celui qui est parvenu à ses fins.

• Phanie, je ne sais pas si vous et votre Grande Fille consultez des thérapeutes pour vous aider!

Si ce n’est pas le cas, je vous invite à le faire!

Les consultations de psy sont gratuites dans les CMP (centre Médico-Psycho), mais aussi dans les CIDFF (centre international des droits des femmes et des familles)!

Il y a des psychologues spécialisées dans l’inceste dans toutes les Associations qui viennent en aide aux victimes d’inceste!

En voici quelques unes :

– AIVI
Association Internationale des Victimes de l’Inceste.
Adresse : Maison des associations B7
20, rue Edouard Pailleron
75019 PARIS
tél. : 09 72 23 84 09
Site : aivi.org
AIVI gère huit groupes de parole en France : Lille, Lyon, Paris (deux groupes), Marseille, Rennes, Toulouse et Nantes.
Services, annuaire de professionnels et groupes de parole gratuits pour les adhérents (de 22 à 52 euros par an).

– AREVI – Actions – Recherches et Echanges entre Victimes de l’Inceste
Adresse : Centre Cerise
46, rue Montorgueil
75002 Paris
Site : incestearevi.org
Aide aux victimes, guide de ressources, groupes de paroles à Paris tous les lundis de 20h à 21h30, production de connaissances sur le thème de l’inceste, publications, travaux, ateliers thématiques

– SOS inceste pour revivre, site internet : sos-inceste-pour-revivre.org
Adresse : 35 A Rue Paul Bert, 44100 Nantes

Téléphone : 02 22 06 89 03
Secrétariat
Les lundi – mardi – mercredi et jeudi de 09h00 à 17h30.

Pour une prise de RDV, une adhésion… : [email protected]
Pour du soutien : [email protected]

Permanences d’écoutes téléphoniques et entretiens au local ( sur rendez-vous )
Les mardis et jeudis de 14h00 à 17h00.
Les mercredis de 10h00 à 13h00.
Le 1er et 3ème lundi de chaque mois de 18h30 à 20h30.

Forum : partage de témoignages et échanges.

Groupe de parole mensuel
De 18h à 20h, un mercredi par mois. (Après entretien préalable et sur inscription uniquement.)

– Collectif inceste, site internet : collectif-inceste.org
– organisation de débats publics
– groupe de parole thématique à Bordeaux
– présence actives dans les médias et réseaux sociaux.
– entraide et information à destination des victimes de maltraitances sexuelles intrafamiliale et de leur proche.

Vous pouvez toutes les deux participer à des groupes de parole, cela vous aidera aussi !

Ces Associations, ainsi que le CIDFF, peuvent vous soutenir et vous aider dans vos démarches. Les consultations de juristes y sont gratuites!

J’espère avoir pu vous aider !

Prenez bien soin de vous deux !

Toute ma tendresse !

Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Phanie, Catoune a raison, c’est sans doute le choc de voir votre fille agressée par votre père tout en voyant se répéter le déni de votre mère qui a fait ressurgir le souvenir traumatique de votre propre agression incestueuse que vous aviez refoulée à l’état brut avec le condensé d’état émotionnel, ce qui fait que c’est si violent pour vous.
Juste deux sites supplémentaires pour vous aider:

l’assocation ARSINOE d’aide aux victimes d’inceste:

http://www.arsinoe.org/arsinoe-liens.php

Le réseau France victimes:

http://www.france-victimes.fr/index.php/ressources/liens-utiles

il propose de nombreux liens et contacts partout en France et au delà je crois. Cela vous sera utile pour trouver au plus prêt de votre localité. France Victimes a aussi un numéro vert: 116 006.

Tout comme Catoune, je vous invite à vous rapprocher des réseaux associatifs d’aide aux victimes d’inceste, ils sauront entendre votre souffrance et surtout vous orienter vers des thérapeutes compétents tant pour vous que pour votre fille.

J’ajoute aussi ce lien sur la mémoire traumatique:

http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

commencez par les associations, puis consultez et faites vous suivre vous et votre fille. Vous avez sans doute besoin d’un traitement adapté, il vous faut donc consulter assez rapidement.

N’hésitez pas à nous demander des précisions, et soyez assurée de notre compassion.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.