Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Un moment que j’ai occulté pendant presque 30 ans

Ma copine d’enfance m’avait proposer d’aller au zoo avec ses parents, j’avais 7 ou 8 ans et c’est la première fois que je faisais une sortie de ce genre, j’étais très contente, pour moi je devenais une grande. On devait partir tôt, ses parents ont donc proposé aux miens avec qui ils étaient d’ailleurs amis que je dorme chez eux.

Pour partir le plus tôt possible, sa mère préparait les sandwichs la veille. Son père avait mangé un sandwich que la mère avait fait ce qu’il l’avait fortement agacé, ils se sont disputés et elle est partie se coucher en disant qu’il se débrouille avec nous.

Nous devions prendre notre bain pour éviter de perdre trop de temps le lendemain matin. Ma copine a pris son bain en première, son père avait joué avec moi pendant ce temps en me disant de ne pas faire de bruit pour ne pas réveiller sa femme sinon elle me gronderait, il n’arrêtait pas de me le rabacher. Une fois que ma copine avait terminé il lui a demandé d’aller dans sa chambre pour s’habiller et il l’a couché. Il m’a ensuite demandé d’aller dans la salle de bain et de me déshabiller pour prendre mon bain, j’étais gênée de me retrouver nue face à lui, mais je l’ai tout de même fait puisqu’il me l’avait demandé. Mais il ne s’est pas arrêté en si bon chemin … Il m’a lavé sans gant de toilette avec ses mains, je trouvais cela très bizarre surtout qu’il n’avait pas lavé sa propre fille qui avait pourtant le même age que moi, mais je me suis laissée faire, je n’ai rien osé dire, puis il a commencé à me faire des choses sur mon sexe en me disant qu’il fallait bien me laver parce que demain je ne pourrais pas faire ma toilette et que je devais être toute propre sinon mes parents ne seraient pas content et je ne pourrait pas aller au zoo, je ne savais pas ce qu’il faisait mais je savais que ce n’était pas normal. Ce sale pédophile était en train de me masturber. Cela a duré un long moment, peut-être 5 minutes, après je ne sais pas si c’est moi qui a pensé que c’était long parce que j’étais gênée ou pas, mais bon cela ne change pas grand chose. Une fois sortie du bain, il m’a dit qu’il allait chercher ma chemise de nuit, une fois revenu, il m’a fait la même chose mais avec sa langue. Je ne comprenait pas ce qu’il faisait mais je n’ai rien dit, je n’ai pas posé de question. Il est reparti en me disant de ne pas bouger, je ne savais pas ce qu’il se passait, j’étais toute chamboullée. Il est revenu et m’a demandé d’aller me coucher sans faire de bruit. En 30 secondes j’étais au lit. Je ne sais pas ce qu’il était parti faire mais avec le recul je pense qu’il était parti se masturber, sans doute trop peur que je dise à mes parents que j’avais vu son sexe, à moins que sa femme était éveillée, je ne le saurais jamais. Je me pose cette question car je me demande si cela aurait été plus loin.

J’ai vu ce monstre pendant des années et des années, jusqu’à ce que j’épouse mon mari. J’y suis pourtant retournée sans peur, sans même y penser, il était là a beaucoup de fête que mes parents organisés, ils allaient voir des matchs de foot ensemble, ils allaient aussi souvent au bar. Bref j’ai occulté ce moment pendant toute ma vie, j’ai lu qu’apparement mon cerveau a fait cela pour me protéger. C’est à son décès en 2016, que tout m’est revenu en pleine figure. Je me rappelle des moindres détails, de ce qu’il me disait, de la marque du savon, de tout.

Je n’en ai jamais parlé à personne et c’est la première fois que je le fais, même si c’est difficile d’écrire, cela fait quand même du bien de le faire. Merci à toutes les personnes qui m’auront lu.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
CatouneStéphanie Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Stéphanie
Invité
Stéphanie

Je viens de poster ce témoignage mais je l’ai posté sans le faire exprès, je n’ai donc pas pu me relire avant. Merci de ne pas tenir compte des fautes d’orthographe et de grammaire.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité

Chère Stéphanie,

Déjà, votre jeune âge a fait que vous n’avez pas pu comprendre ce que vous faisait ce pédophile ! Ensuite, en effet, votre cerveau vous a protégée !

Il vous faut savoir que les principaux effets du psychotraumatisme cause une sidération qui vous paralyse et vous empêche de crier, de vous débattre ou de fuir, mais aussi une dissociation traumatique qui vous déconnecte de vos émotions, annihile votre volonté et vos désirs, cette anesthésie vous empêche de prendre la mesure de ce que vous subissez puisque vous paraissez tout supporter avec indifférence !

Cette dissociation du corps et de l’esprit, c’est en fait le cerveau qui disjoncte pour vous protéger car vos émotions sont trop intenses et cela cause une amnésie avec des séquelles traumatiques qui vont engendrer dans le futur des problèmes physiques et neurologiques.

La psychiatre Muriel Salmona l’explique très bien sur You Tube dans une vidéo intitulée : « La mémoire traumatique, « véritable torture » des victimes de violences sexuelles ».

Lorsque votre porc se trouvait en votre présence, que ressentiez-vous ?

Quand il est mort, votre cerveau a libéré ces informations, que s’est-il passé ? Effondrement, dépression, Burn Out ?

Ce qui retient mon attention : « c’est moi qui a pensé que c’était long parce que j’étais gênée ou pas ».

J’avais la même impression lorsque mon pédophile me faisait me pencher pour me prendre par derrière ! La seule chose à laquelle je pensais, c’est que c’était long et je ne comprenais pas pourquoi c’était si long ! J’avais 6 ans et demi !

Mon amnésie a duré 31 ans ! Mais mon cerveau retient encore des informations et me les livre au compte gouttes !

Vous dites n’en avoir jamais parlé, même pas à une psy ?

Comment vous sentez-vous aujourd’hui?

Vous avez toute ma tendresse !

Merci de remplir les champs obligatoires.