Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

un manioco pervers versus homme brillant

J’ai 58 ans mariée à 22 ans 3 enfants aujourd’hui adultes. Les enfants sont partis et l’histoire de ma vie conjugale remonte comme une nausée chronique. J’ai grandi dans une famille sympa, je n’ai que de bons souvenirs d’enfance et puis la vie conjugale fut une descente aux enfers. J’ai tout masqué, censurer pendant 36 ans pour que mes enfants grandissent avec un père dans une famille unie.
Aujourd’hui cet homme a un statut social rutilent, chef d’entreprise et multi compétant il fait l’admiration. En public il sait se faire briller mais en privé il devient très dangereux pour l’équilibre psychique. Si j’ai survécu c’est parce que je suis équilibrée et forte spirituellement. Mais cette force intérieure a été exploitée et spoliée sans que je m’en rende compte parce que je suis de nature généreuse.
Nous nous sommes rencontrés et tout semblait être auspicieux. Je ne suis pas méfiée il voulait beaucoup faire l’amour, jamais rassasié. Je ne disais pas non car je sentais de la violence et j’avais peur et je me sentais coupable de ne pas avoir envie de faire l’amour, il me reprochait de n’avoir pas envie. Mais comment avoir envie quand on se sent obligée de répondre à un impératif ? Un jour j’ai dit non et il s’est tapé la tête contre un mur. J’ai cru que c’était de ma faute. Il n’y avait que du sexe addictif dans son comportement mais à l’époque je ne le comprenais pas. Il était jeune, 25 ans et je pensais qu’en vieillissant il murirait si je lui montrais comment bien s’occuper d’une femme.
J’étais forte, équilibrée et pleine de vie. Maternelle avec mes enfants, sportive, créative, prête à croquer la vie et jolie.
Je croyais que c’était normal et que tous les hommes étaient comme ça, qu’il fallait apprendre à apprécier d’être sautée. Je m’y suis appliquée sous son influence manipulatrice et prédatrice. Il n’y avait pas de bienveillance juste l’envie de se soulager. Notre fille avait 3 ans, notre fils venait d’avoir 6 mois. Au cours d’un voyage professionnel il m’a trompé avec une femme trouvée dans un bar. Puis il m’a demandé de faire un plan à 3 avec une de ses connaissances. J’ai essayé car il me l’avait demandé avec insistance et de prendre ça comme un jeu. Il s’était appliqué à me convaincre et je suis partie en plein milieu tellement je me sentais mal. Je suis restée prostrée comme un animal en train de trembler en pensant qu’il fallait que je tienne le coup pour que mes 3 enfants grandissent en famille.
Ensuite pendant 15 ans il m’a abusé la nuit pendant mon sommeil. Ça peut paraître fou mais j’étais tellement fatiguée avec mes 3 enfants et mon travail que la nuit je dormais. Parfois je me réveillais et je lui demandais ce qu’il faisait, je sentais mon sexe bizarre et il me disait qu’il n’y avait rien que je devais me rendormir. J’ai fini par me réveiller de plus en plus et je me doutais qu’il touchait mon sexe pendant mon sommeil. A chaque fois il me disait qu’il n’y avait rien avec un tel aplomb que je le croyais. J’ai dû faire plusieurs fois semblant de dormir pendant qu’il me touchait pour le laisser aller plus loin et vérifier par moi-même. Il faisait mine d’être à moitié endormi, et se retournait pour éviter toute mis à jour. Alors en pleine nuit je partais du lit et j’allais essayer de dormir par terre, recroquevillée comme une bête traumatisée. J’ai finis par me coucher toute habillée en jean avec ceinture pour me protéger. Un jour j’ai fait semblant de dormir jusqu’à le laisser pénétrer en moi et continuer sa folie. Je voulais le prendre en flagrant délit pour qu’il ne puisse pas nier. Je souhaitais ainsi pouvoir lui dire en face que ça me faisait du mal, ça me traumatisait. Ça détruisait mon intégrité et mon équilibre et qu’il fallait qu’on en parle, qu’il aille consulter et que nous pourrons mieux prendre soin de nos enfants et de nous. Mon but n’était pas de le culpabiliser mais de nous transformer. J’ai perdu le sommeil pendant 10 ans j’ai dû dormir seulement 2 heures par nuits. Mais j’étais jeune, saine, sportive et je tenais le coup. Je développais un force surhumaine pour prendre soin de nos enfants et de mon travail comme si de rien n’était. J’ai essayé d’en parler à ma mère mais elle m’a dit que c’était normal, que ça lui passerait, que certains hommes sont comme ça. Je l’ai cru et je me suis appliquée à tenir bon toujours et encore en puisant en moi de nouvelles ressources que j’allais chercher au plus profond de moi. Ma mère me disait « ce qui fait la force d’un être humain c’est de se relever quand il tombe. » Je ne savais pas que j’avais le choix de dire NON. A chaque fois je pardonnais et j’espérais qu’il ait compris qu’il y avait d’autres façons de faire l’amour en partageant en échangeant en communiquant.
Nous étions en vacances avec nos trois enfants et une femme a dragué mon mari, il a découché pour passer la nuit avec elle. Pour ne pas perturber les enfants je n’ai rien dit. Il continuait à me faire l’amour mais je ne sentais rien, c’était ennuyeux, juste il se soulageait. Il faisait comme si de rien n’était et nous passions des vacances « normales ».
Puis il a pris une maitresse trouvée dans une boîte de nuit. Il mentait il était fermé et agressif verbalement avec moi. Il continuait à se comporter comme si de rien n’était avec les autres. Si je n’allais pas bien c’était de ma faute. Puis sous mon nez il a dragué une femme à qui j’enseignais. J’enseignais aux deux tourtereaux sans le savoir.
Puis il est parti de la maison soit disant pour guérir ses frustrations en les assouvissant. Il a eu 2 maîtresses qui voulaient évidemment chacune devenir l’élue. Il en a bien profité. Et moi toujours résiliente. Je ne sais pas pourquoi mais pour moi la famille est sacrée. Je suis humiliée chaque jour par son mutisme sournois. Au secours j’ai besoin d’aide, je n’ai plus de force pour vivre. Je suis comme dans un piège qui se referme de plus en plus. Je ne peux pas partir, ma maison est mon lieu de travail.
SOS

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
7 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
psionic
2 mois plus tôt

Chère anonyme, nous allons vous aider, nous sommes là pour vous lire sans jugement et vous aider. Je vous invite à nous contacter soi en direct, soit à par le biais de l’interface de dialogue ici-même.
Tout d’abord trouvez de l’aide, vous êtes en grande souffrance psychique. Je vous invite à contacter au plus vite une association d’aide aux victimes de violences sexuelles.
Pour cela, vous avez plusieurs possibilités:
1) contacter l’un des numéros utiles indiqués dans le cadre sur la droite, le 3919 ;
2) contacter des associations et un thérapeute dans votre localité.
Dans ce cas, répondez à n’importe quel commentaire, le mien ou un autre, sous le cadre de réponse apparaîtra un petit texte, lisez-le bien et cliquez sur “Obtenir de l’aide”: vous serez directement redirigée vers le forum du site dans laquelle vous trouverez LA LISTE DES LIENS UTILES ET CONSEILS AUX VICTIMES QUE NOUS AVONS REUNIES DEPUIS 2 ANS. Regardez les liens et contactez au plus vite les associations qui vous aideront et sauront surtout vous orienter et écouter votre souffrance.
Elles vous permettront DE CONSULTER AU PLUS VITE CAR VOUS ETES EN GRANDE SOUFFRANCE PSYCHIQUE et nous allons vous aider.
Surtout ne paniquez pas et si vous sentez une souffrance insoutenable vous envahir n’hésitez pas à appeler les urgences psychiatriques, ce sera mieux que de tenter supporter l’insupportable.

Vous ETES VICTIMES D’UN PERVERS DANGEREUX QUI VOUS A AVILIE TOUTE VOTRE VIE IL EST DIFFICILE DE S’EN DEFIER SEULE C’EST POURQUOI NOUS ALLONS VOUS AIDER A LE FAIRE NOTAMMENT PAR UNE ASSOCIATION D’AIDE AUX VICTIMES. JE VOUS LE REPETE NOUS SOMMES LA POUR VOUS AIDER, donc vous pouvez dialoguer ici avec nous et nous vous suivrons pour vous soulager.

Vous pouvez aussi nous contacter en direct en vous inscrivant sur le site, ou bien en passant par le forum mais surtout prenez contact avec une structure qui pourra vous aider, et rappelez vous, nous sommes là pour vous.
De tout coeur avec vous. Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
1 mois plus tôt

Chère anonyme, j’ajoute quelques propositions pour vous aider, après réflexion sur votre cas et votre appel à l’aide qui témoigne de votre immense souffrance psychique.
Je pense que vous êtes à bout et dans une situation de très grande fragilité dans ce contexte de confinement. Il nous faut vous trouver une solution au plus vite. Je vais évoquer quelques pistes en l’absence de plus précis à ce stade.
1) obtenez de l’aide selon les prescriptions du précédent message: soit numéro utiles, soit par le forum et contactez une association de victime;
2) vous avez besoin de consulter très rapidement car vous êtes à bout, il faut sans doute un traitement adapté à votre état de grande souffrance et c’est urgent; c’est très important car si vous faites une crise d’angoisse à laquelle vous ne pourrez résister, ce sera pire: on vous taxera de folle et on vous internera de force, voire d’office si sous l’effet d’une crise vous errez seule dehors (ce qui serait la pire de toutes les situations);
3) il est très difficile de rester dans votre état avec un pervers comme votre mari dans votre environnement immédiat, vous devez donc trouver un moyen soit de l’éloigner soit de vous en éloigner;
4) Peut-être pouvez-vous contacter une amie chère ou bien un de vos enfants qui vous écoutera, expliquez-leurs tout et surtout que vous avez besoin d’aide urgent, vous craquez, et ils finiront par comprendre, par contre si votre mari a construit un mythe, c’est le moment de le briser et de tout révéler mais hélas, vous risquez comme en (2) d’être tenue pour folle, d’où l’importance du soutien associatif, peut-être pouvez-vous le trouver avant de vous en dévoiler à vos proches;
5) si vous devez partir chez une amie ou vos enfants prenez le strict nécessaire, votre téléphone, votre ordinateur pour rester en contact avec vos clients, ou alors faites une sauvegarde sur un cloud de vos fichiers, ce n’est pas le meilleur moment pour ce genre de choses mais on doit faire avec.
6) surtout restez en contact avec des personnes qui vous soutiendront, et n’hésitez pas à revenir ici.
De tout coeur avec vous.
Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



EugBe
EugBe
29 jours plus tôt

Bonjour, j’ai vécu un peu la même chose, si vous voulez discuter…

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
27 jours plus tôt

Chère Eugbe, n’hésitez pas à consulter notre liste de liens et conseils aux victimes ou à discuter avec nous en direct ou par les commentaires: nous sommes aussi là pour vous aider sans jugement.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



1234
1234
26 jours plus tôt

Bonjour Psionic, je suis désolée de demander cela ici sur ce témoignage bouleversant mais je ne sais pas comment faire autrement. Je n’arrive pas à trouver le forum dont vous parlez souvent, ni comment pouvoir discuter avec d’autres victimes et avoir de l’aide, de l’écoute en dehors du témoignage. Pouvez-vous m’informer ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
24 jours plus tôt

Chère 1234, je vais vous aider bien sûr ! Je vous souhaite bonne année tout d’abord.
Comme je l’écrivait à la victime, pour accéder à la liste il faut répondre à un commentaire, celui-ci ou n’importe quel autre et

“sous le cadre de réponse apparaîtra un petit texte, lisez-le bien et cliquez sur “Obtenir de l’aide”: vous serez directement redirigée vers le forum du site dans laquelle vous trouverez LA LISTE DES LIENS UTILES ET CONSEILS AUX VICTIMES QUE NOUS AVONS REUNIES DEPUIS 2 ANS. Regardez les liens et contactez au plus vite les associations qui vous aideront et sauront surtout vous orienter et écouter votre souffrance.”

Chère 1234 sous le cadre pointez le terme “Obtenir de l’aide” il va changer de couleur: cela indique un lien, faites un clique droit dessus et la nouvelle fenêtre s’ouvrira dans le forum sur la page obtenir de l’aide.

Vous pourrez consulter la page intitulée liste complète des liens et conseils pour les victimes de violences sexuelles. Ou bien l’abrégé !

Ensuite pour communiquer entre nous, allez dans Mon compte, et remontez à la racine des membres: Membres.

Vous pouvez faire une recherche, tapez psionic et vous tomberez sur moi, vous pourrez en principe communiquer par un fil en direct.

Si cela ne marche pas, on trouvera un autre moyen !

Au plaisir de vous lire.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
23 jours plus tôt

chère 1234, chères victimes, en fait il y a plus simple encore pour consulter les listes !
cliquez tout simplement sur l’icône forum de la barre de menu du site: cela ouvrira le forum. La troisième boite est intitulée “Obtenir de l’aide” et en cliquant dessus vous verrez apparaître les listes de liens et conseils aux victimes !

Chère 1234, pour vos autres demandes je déposerai une note dans le forum à votre intention dans la section “bla-bla entre membres”.

Au plaisir de vous lire.

Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME