Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Toute ma vie

Je ne sais pas vraiment pas où commencer. En maternelle, je subissais du harcèlement moral de part mon tout premier prof. A partir du primaire, mes bourreaux étaient mes camarades de classes. Et au collège, j’ai été victime de ma première agression sexuelle, bien que je n’en avais aucune idée à cette époque… Un camarade de classe qui était assis à côté de moi aimait passer ses heures de cours à me caresser la jambe en se rapprochant de mon entrejambe, en me demandant si j’aimais ça… Je n’ai rien dit, je ne savais pas comment réagir, et je n’avais pas vraiment d’amis à l’époque… Au lycée, je couchais avec des garçons parce que, de ce que je voyais, j’étais persuadée que pour être aimée, ou même juste appréciée, il fallait que j’en passe par là. Je commençais à avoir une belle réputation… C’est à ce moment-là que j’ai commencé à sortir avec LUI. Les premières semaines, tout se passait bien. Mais un jour, il m’a amené dans un parc et m’a forcé à coucher avec lui à coup d’arguments, de mots blessants, d’humiliation… Pour moi, ça été mon premier viol, et loin d’être le pire.
Celui-ci est arrivé un peu plus tard. On était seuls chez lui. Il m’avait prévenu. Il m’avait dit qu’il prendrait ce qu’aucun n’avait jamais pris encore avant lui. Après avoir été à deux doigts de m’abandonner sur le bord d’une route, il m’a finalement emmené chez lui et il m’a prise de force en me sodomisant. Il a fait ça tout le week-end, jusqu’à ce que je n’ai plus de force pour crier ou lutter. Mon cerveau avait complètement disjoncté.
Ce jour-là, il m’a complètement détruite.
Le reste de notre relation n’a été que viols et violences. Je n’étais plus que l’ombre de moi-même. Lorsque que je passais les week-end chez lui, il nous arrivait d’aller voir son voisin, qui profitait que LUI s’absente pour me toucher. Lorsque je LUI en ai parlé, il m’a accusé de ne pas me défendre… Mais pourtant, c’était lui qui m’avait enseigné qu’il valait mieux pour ma sécurité de ne jamais résister… La relation a duré dix mois… C’était il y a dix ans…
J’ai eu d’autres relations depuis, mais souvent des mauvais choix, moins violents que lui, mais de ceux qui assurent être différents tout en aimant se servir sans chercher à comprendre si j’ai envie ou non…
Depuis un an et demi, je suis enfin avec quelqu’un de bien.. Enfin… Il était temps !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME