Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Tout s’est enchaîné… je n’ai pas dit stop.

L’année 2020… celle où tout s’est enchaîné, où tout a changé. Il ne sera ici pas question d’une seule agression, mais de plusieurs, qui ont eu lieu dans un intervalle de 6 mois.

Tout a commencé le 1er janvier, pire manière de commencer la nouvelle année. Ce jour là, après avoir passer une soirée à fêter, fumer et peu dormir, je suis allée me promener non loin de chez moi. Là, je suis tombée sur un garçon qui m’a souhaité une bonne année, et bien sûr, je me suis montrée polie et ai répondu. Nous avons un peu discuté, et ensuite il a été question de fumer ensemble. Je ne me suis pas méfiée, je me suis dit “un seul et je rentre.” Il s’avère qu’il m’a fait fumer, lui n’y a pas touché, alors que c’était son idée à la base, prétextant qu’il ne le faisait qu’au moment du coucher. Comme prévu, j’ai souhaité partir ensuite, sauf que… arrivée au point de rencontre initial, il m’a demandée si j’étais en couple et j’ai répondu par l’affirmative. Mais lui n’en avait que faire, et s’est approché pour m’embrasser, et ensuite m’a saisi la main en me disant qu’il voulait “une baise rapide”, “que ce serait agréable”. J’étais complètement défoncée, je ne marchais plus droit, et la seule chose que j’ai pu répondre devant son insistance c’est que “je devais rentrer chez moi car j’étais attendue.” Sauf que non, il m’a embarquée avec lui, et nous a enfermé dans le local de la cave de son immeuble. Avec un lit empilé sur d’autres affaires. Une fois la porte fermée à clé, je n’ai plus bougé, je ne pouvais plus bouger tellement je ne savais pas quoi faire. Ne retirant ni mon manteau, ni mon écharpe, il a commencé à me toucher les seins, puis à passer sa main sur mes sous-vêtements. Pendant tout ce temps, il avait son regard planté dans le mien, et j’étais terrorisé par tout le désir que j’y lisais. Il a pris ma main droite pour la poser sur son sexe et m’a ordonné de branler. Il voulait que je lui fasse une fellation, et j’ai pu à peine protester qu’il m’a retournée pour m’appuyer contre les affaires et a descendu mon pantalon. Au moment où j’ai senti son sexe contre moi, j’ai paniqué, parce que j’étais en couple, parce que il ne comptait pas se protéger, parce que ça allait faire mal. J’ai fait une crise de panique et il a abandonné, me laissant sortir avec un certain dépit.

Après cette expérience, j’ai considéré mon corps comme un objet, seulement bon à être baisé. Et j’ai eu des rapports tarifés, avec trois hommes différents. L’un d’eux était ultraviolent. Et m’a imposé des pratiques que j’avais refusé au préalable, en plus d’une grande violence physique. J’étais constamment marquée et je fumais à longueur de temps pour m’anesthésier et oublier toutes ces scènes. Je pleurais pendant les rapports. Je me dégoutais ensuite. Je détestais mon corps et j’estimais ne plus avoir à perdre grand chose.

Il s’avère que j’ai perdu la seule chose qui me restait; mon copain. Je lui ai avoué ce que j’avais fait car j’avais besoin de lui, qu’il m’arrête, qu’il me dise que mon corps valait mieux que ça. Je m’étais préparée à une éventuelle rupture, même si pour moi il n’était pas question de tromperie mais seulement de m’autodétruire. Je l’aimais plus que tout au monde. Et effectivement… il l’a vécu comme une trahison. Et dès le mois de février, il me l’a fait payer. Il m’a forcée, encore et encore, une dizaine de fois au total, à lui faire des gorges profondes. Il tenait mes cheveux, il agitait son bassin et il me laissait là, en train d’étouffer, jusqu’à la perte de connaissance parfois. Tout ça par vengeance. Tout ça parce qu’il “ne pouvait supporter que qqn me fasse plus de mal que lui”, que “mon corps lui appartenait et qu’il devait revendiquer ses droits dessus” (ses termes). Tout ça parce que ça l’excitait de me démolir et que cette pratique était la seule où je n’avais aucun pouvoir, et lui les plein pouvoirs.

J’ai l’impression d’avoir perdue une partie de moi cette année, par ma faute d’une part, et par la confiance qui a été brisée. Au delà des séquelles physiques, il y avait surtout l’aspect psychologique : je me sentais comme morte, et j’ai souhaité en finir plusieurs fois.

Aujourd’hui… je vais mieux. J’ai changé de ville d’études, coupé les ponts avec mon ex, fuit mes démons… mais quand je ferme les yeux, parfois, je revois ces scènes, la honte, la douleur, et surtout la peur. Quand j’ai un rapport, je prie pour que ça se passe bien, qu’on ne me force pas, qu’on ne m’impose pas une pratique que je déteste, qu’on ne me violente pas, qu’on fasse passer son plaisir/désir avant le mien, en annulant le mien. Qu’on ne nie plus celle que je suis et qu’on m’utilise comme un simple objet sexuel, destiné à vider les couilles d’un mec.

La reconstruction est lente, difficile… mais possible. Avec beaucoup d’amour. On m’a blâmée pour n’avoir jamais prononcé ce fameux “non”, mais le silence dans lequel je me suis murée parle de lui-même.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Antoinette77
Antoinette77
1 mois plus tôt

Je t’envoie pleins d’amour. Entoure toi qu’avec des gens qui te veulent du bien et surtout n’oublie jamais que tu mérites tout l’amour du monde et que ces gens qui t’ont fait du mal ne le faisaient pas à toi mais à eux car ils sont malheureux. Ces expériences vont faire de toi une femme encore plus forte. Jai vécu les mêmes choses que toi.
Avec le temps tu sauras transformer tout ça en positif. En témoignant, en t’engageant pour les autres, et surtout en apprenant à t’aimer plus que tout car tu es unique et mérites le meilleur, comme chacun d’entres nous sur terre. Love ♥️

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME