Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Thérapeute abusif

C’était en 2014, qu’un « thérapeute » a abusé. Et jusqu’à aujourd’hui, je sens encore cette horrible énergie. Les larmes me viennent, alors que je devrais travailler. Je me sens triste, et je n’ai pas encore trouvé de solution pour etre en paix en moi. Si quelqu’un a un conseil qui lui a aidé à retrouver la paix, je vous serais très reconnaissante. Merci d’avance..

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

18
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
9 Nombre de commentaires
9 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
10 Nombre de personnes ayant commentés
AnomalaiméeDianesquepas de martyrAnonyme2 Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Espérance
Membre

Bonjour, et merci de témoigner. Je compatis beaucoup à ce que vous avez vécu. De nombreuses femmes ont déjà témoigné sur ce site avoir été abusée ou violée par un psychologue, un psychiatre ou un thérapeute. Ces professionnels sont souvent des maîtres de la manipulation et leurs patientes y arrivent fragilisées, sans méfiance, espérant de l’aide. Ils sont par ailleurs très peu encadrés, voire pas du tout, en matière de déontologie. Cela fait donc des dégâts considérables pour la victime, qui voit soudain tout s’effondrer quand elle comprend l’imposture. Ici de nombreuses personnes peuvent vous comprendre. N’hésitez pas à vous confier pour que nous puissions mieux vous conseiller.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Le sage
Invité
Le sage

La meilleure des choses est que vous alliez porter plainte. Surtout ne le laissez pas s´échapper et faire subir la même chose à d´autres personnes.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonyme
Invité
Anonyme

Bonjour

Ayant vécu la même chose que vous, abusée sexuellement par mon psy, j’étais dans un état de souffrance extrême à la limite de l’effondrement psychique…La seule chose qui m’a permis de me relever et de pouvoir me reconstruire a été de dénoncer les actes que ce professionnel m’avait infligés. J’ai donc fini par aller porter plainte au pénal contre lui ! Je vous avouerai que la démarche n’a pas été facile, mais lorsque je voyais l’état dans lequel j’étais, ce qu’il m’avait fait endurer alors que j’allais le voir pour des soins, il me paraissait évident que je ne pouvais pas faire autrement: remettre les choses à leurs places, le coupable c’est lui, c’est lui qui doit avoir honte et pas moi. Le jour où j’ai été déposer plainte je me suis sentie libérée! Il faut le vivre pour comprendre. Instantanément ma vie à changé et quelque chose de nouveau m’était possible. Je pouvais enfin prendre soin de moi, me faire respecter, commencer à vivre en paix. La suite de la plainte n’était pas ma priorité, cela sera une 2 ème étape. Le plus important pour moi, c’était moi et mon bien-être, et cela passait par ce dépôt de plainte pour dénoncer des actes que je n’aurai jamais du subir en me rendant chez un professionnel de santé. Aujourd’hui je me sens en paix et cela n’aurait jamais été possible si jamais gardé ce poid ce secret cette culpabilité qui n’arrange que l’agresseur ce psy. Faites quelque chose de votre épreuve de votre histoire. Ne rendez pas service à ce psudo-psy en gardant le silence, mais pensez à vous et à toutes ces personnes à qui vous allez épargner le même traitement si vous ne le denoncez pas. Vous êtes une personne forte ! Allez jusqu’au bout et faites vous confiance! Il est de votre droit de dénoncer des actes d’infractions pénal auquels vous avez été victime. Je vois souhaite d’avoir la force et le courage de dénoncer ce psy! Personnellement j’ai dénoncerle psy qui m’a agressé et cela m’a fait énormément de bien Je ne sais pas dans quel état je serai si je ne lavais pas fait. Une chose est sûre quelque soit la suite de ma plainte, mon dépôt de plainte servira même à d’autres victimes si elles dénoncent aussi car on sait qu’un agresseur sexuel a toujours plusieurs victimes. Surtout faites vous ce cadeau vœu le meritez: dénoncez le !!! Renvoyez lui la honte et la culpabilité qu’il a bien pris soin de vous mettre en tête ! C’est sa honte et sa culpabilité à lui! Courage à vous

Merci de remplir les champs obligatoires.



Espérance
Membre

Je vous félicite du courage que vous avez eu de porter plainte. Il n’est jamais normal qu’un psychologue ou un psychiatre ait des relations sexuelles avec ses patientes car il est en position de pouvoir exercer une emprise et de manipuler une personne en état de vulnérabilité. Si tous les psy qui couchent avec leurs patientes pour se distraire ou assouvir leurs fantasmes (ils vont bien sûr prétendre sur le moment qu’ils sont tombés fous amoureux et que c’est la première fois…), si tous ces psys recevaient une visite de la police, ça leur remettrait un peu les idées en place.

Merci de remplir les champs obligatoires.



smile
Invité
smile

Te conseiller de porter plainte est une chose c’est finalement facile de donner ce conseil. Le truc c’est que il faut pouvoir avoir la force de raconter tout ça devant souvent des policiers qui vous enregistrent entre découverte d un cadavre et braquage du magasin du coin qui rigolent entre eux quand vous parlez puis passer devant la justice de devoir tout raconter. Quand je lis des commentaires ou Ya marque parleet en pour éviter à d’autres Nan sans déc balancer ça allez à la oné Again les guys devant les flics mais quand on est touchée dans son intimité c’est parfois trop dur de tout dire et on préfère se taire dans les silences et rien ne sert de culpabiliser les victimes car elles ne sont complices de rien car pr une femme ou un homme détruit chaque jour est déjà une très grande épreuve
La bella je ne sais que te dire ses larmes cette tristesse ce degoût de la vie ce plus envie de rien pour moi il faut que tu dises que malheureusement c’est dur ce que je vais te dire mais en étant comme ça tu vois tu donnes raison à cet en cule à ce gros porc qui a voulu te détruire. Moi mon ex employeur à tt fait pr me détruire il a tt attaquer en moi mon physique ma famille mes amis mon intimité il me suivait partt jusque dans mes loisirs prives. Il m’a mème vu jusqu en maillot de bain entrain de nager dans la piscine municipale et et le lendemain il me disait faudra veiller a moins meclabousser la gazelle quand vous nagez . il reprenait des bribes de tout ce que j’avais ft la veille dzns le but de me manipuler et me casser car je refusais de coucher avec lui. Et bah il aurait pu m’amener au suicide et ba nan ça marche pas comme ça jamais je lui ausait donne ce plaisir de gagner et d’avoir raison . MM si rien ne sera comme avant je te conseille d étudier tout ce concept de resilience de Boris cyrulnik te donner du temps ai temps intégrer tout ce mal être dans ton psychique et de te pardonner à toi même l’erreur d’avoir été chez cet homme. En vérité tu n’as rien à te pardonner car tu une victime mais je pense que le psychisme à bésoin de se pardonner pour trouver la paix et renaître. Essayé la philosophie des pts pas ne te mets pas des montagnes à franchir déjà de cuisiner de peindre ou MM d’aller te balader et déjà un bon début. Une action positive chaque jour et ce sera déjà merveilleux. Tu peux aussi te tourner vers la psychologie et la philoSophie se mettrès dans les chaussures de cet individu taidéras à comprendre et analyser la situation et suraout de tout ça vois en le positif car il y en a forcément. Courage à toi je suis sûre que tu vas y arriver crois en toi en tant que femme et tu y arriveras

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonyme
Invité
Anonyme

Émile,
Ne projete pas sur elle, elle n’est pas toi, si tu n’as pas pu aller porter plainte accepte le c’est ton choix mais ne dissuade pas une personne en très grande souffrance depuis des années d’aller porter plainte. Et surtout ne dit pas que c’est facile pour nous de lui conseiller cela sans savoir de quoi il s’agit, je te signale juste au passage qu’on a été victime abus sexuelle atroce et qu’on est passé par la case dépôt de plainte qui peut se faire soit via le commissariat soit directement par courrier auprès du procureur. Tous les conseils que tu lui ne donne ne serve qu’a protéger celui qui l’a détruit ! Honte à lui et honte à ceux qui l’encouragent à se taire car on pourrait dire que ceux là sont complice de cet …. Personne ici ne la culpabilise, pour avoir connu parreil circonstance, je sais que dénoncer mon agresseur celui qui a abusé de moi m’a libérée à vie ! Et ce ce n’est pas de lire de comprendre pourquoi ce malade est malade qui m’a aidé, ce n’est pas non plus de faire delà phylo ou la psycho ou d’avoir des pensées positives….pfffff mais qu’est ce qu’on dois entendre comme connerie c’est grave !!!! A croire que tu protège l’agresseur au détriment de la victime. Va porter plainte ma belle sinon cela te rongera toute ta vie, regarde toutes les victimes qui franchisse le pas des annees après ce nest pas pour rien, elles comprennent que finalement que c’est la case obligatoire pour se libérer déposer ce poid et le rendre à l’agresseur. Désolée pour la personne qui t encourage à ne pas porter plainte et d’aller trouver d’autres solution ailleurs, mais elle doit parler de son expérience à elle parce qu’elle n’a pas le courage d’aller dénoncer son agresseur…s’il j’encourage d’ailleurs cette personne à se poser la question pourquoi? Qu’est ce qui l empeche daller porter plainte ? Surtout lorsqu’on sait que le silence profite a agresseur et jamais à la victime..

Merci de remplir les champs obligatoires.



No comment
Invité
No comment

Bonjour,

Je vous encourage à porter plainte et à le dénoncer à l’ordre des médecins.

Je l’ai fait il y a 2 semaines contre un médecin et je peux vous assurer que je me sens beaucoup mieux. Je suis en paix avec moi-même.

C’est vrai que c’est un pas très difficile à franchir mais une fois qu’on l’a fait, c’est un vrai soulagement.
Je ne vous connais pas et je ne connais pas votre histoire, mais je pense que si vous avez tant de mal à trouver la sérénité, c’est parce que ce chapitre n’est pas clos et je crains qu’il ne sera pas tant que vous ne l’aurez pas dénoncé…

Courage et ne laissez pas ce type avoir le dernier mot…

Merci de remplir les champs obligatoires.



smile
Invité
smile

Franchement certains commentaires je trouve ça juste pitoyable à lire . Et limite mais limite à lire certaines femmes on se demande si c’est pas elle les victimes qui sont finalement des tueuses. Mais comment vous pouvez écrire des choses pareils. Si on parle sur le droit justement ouai moi aussi un jour j’ai poussé la porte d’un commissariat. Trop peur de perdre mon travail jvais du déposer une main courante et un des collègues policiers qui m’enregistrer se fait alpaguer par un autre policier qui rigolait . Il me dit hey la petite tu perdras ton travail et tkt au pénal tu perdras ah oui c’est vrai le stalking en France n’a pas de qualification pénale à proprement parler contrairement aux États unis . Oui il y a leu harcèlement sexual mais comment ont fait quand on a pas de preuves matérielles ah oui c’est ça il fallait prendre un privé pr pouvoir le choper en bas de chez moi et avoir des preuves pénales. D’accord mais ça compte combien mr le détective en forfait nuit. D’accord j’ai une payé de merde ça va pas être possible alors. On se tourne vers un avocat qui nous dit vous vez aun une chance de gagner. On vit alord avec un crime parfait sans preuve alors juste parfois fermer vos gueules dans certainsi commentaires . Faut aussi pas penser monde des bisounour sur faut aussi penser en France ai je des preuves et des chances de gagner surtout quand MM des avocats me disent que c’est désespère . C’est honteux de dire à qu’un par ton silence tu le protégés ok alors ça fait 15 ans que dans le milieu tt le monde le protège et lui donne autant de pouvoir C’est trop facile de condamner la personne en bout de chaîne en fait car elle subit c’est le système à la base qu’il fautaussi attaquer. Mais conseils étaient des conseils simples justement pour savoir vivre au jour le jour mais bon si la psychologie ou la philosophie n’aident en rien ba alors je vais me la fermer !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonyme
Invité
Anonyme

Hello smile,

J’ai déposé plainte non pas pour gagner le procès, j’ai déposé plainte tout simplement pour dénoncer les agissements condamnables d’un agresseurs sur ma personne. Par respect pour moi-même, par amour pour moi je l’ai fait! Des l’instant où j’ai déposé plainte j’ai retrouvé l’envie de continuer à vivre. Pour te faire une confidence, tout ce que tu cites (apporter des preuves…forte chance de classement sans suite…) J’en avais conscience. Mais rien de cela ne m a arrêté, j’étais décidé et convaincu que pour mon bien fallait dénoncer cet ordure coûte que coûte : que dans un PV son nom soit cité avec tous les actes condamnable qu’il a commis enregistré dans un commissariat ! Que son NOM de PERVER soit fiché ! La suite de l’affaire m’est égale car le plus important c’est ma santé et mon envie de vivre et cela n’a pas de prix! En ayant cité son NOM, en déposant cette plainte, j’ai déposé tout le poison qui circulait dans mes veines depuis qu’il m’avait agressé… Smile, tu n’as pas compris le but du dépôt de plainte. On dépose plainte pour dénoncer ce libérer et non pas pour gagner le procès ….ça s’est ùne autre histoire

Merci de remplir les champs obligatoires.



Eliote ness
Invité
Eliote ness

Oui c’est important. Pour l’avenir et pour les autres patientes. Avec plusieurs plaintes, c’est plus crédible. Vous ne pouvez pas demander à tout les policier d’être compréhensifs. Il y a la lettre au procureur avec accusé réception aussi pour éviter passer directement auprès du commissariat.
Avez vous des SMS des appels de votre agresseur. Pensez à faire des copies.

Merci de remplir les champs obligatoires.



luz
Membre

Non, smile, ne la fermez pas, j’ai bien aimé moi ce que vous avez dit.

Je ne m’adresse plus spécifiquement à smile :
Ceci dit, je ne suis d’accord, ni avec les uns ni avec les autres, ou plutôt, avec tout le monde.
Ben oui, c’est possible.
Chacun(e) parle de son vécu, et des solutions qu’il/elle a trouvées pour aller mieux : je ne vois pas en quoi les solutions proposées par les un(e)s et les autres sont incompatibles et exclusives.
Il faut juste arrêter de croire que les solutions trouvées pour soi sont les seules valables et uniques pour tout le monde. C’est quand même pas compliqué, on va pas s’étriper entre nous!
Personne n’a à dire à la victime ce qu’elle doit faire ou ne pas faire. On doit juste, soit lui parler de notre propre expérience de ce qui nous a aidé(e)s, soit lui montrer ce qu’elle PEUT faire, c’est à dire lui montrer qu’elle a le pouvoir d’agir sur la situation (mais elle ne sait pas toujours qu’elle a encore du pouvoir, soit elle ne sait pas dans quel direction se diriger). Sinon, c’est lui faire une violence de plus.

Je comprends la colère de smile, je trouve la réaction à sa contribution excessive, désolée, elle ne raconte pas de conneries. Si porter plainte était la seule chose à faire pour apporter la guérison, ça se saurait, et en même temps personne ne dissuade personne d’aller porter plainte (il ne faut pas nier non plus qu’il faut prendre certaines précautions lors de la démarche); raconter la mauvaise expérience que l’on a eue lors de son dépôt de plainte ce n’est pas chercher à dissuader les autres.
Porter plainte est une petite partie des choses qui peuvent être faites pour aller mieux. La priorité d’une victime c’est de se relever de la violence extrême qu’elle a subie (comme le dit très bien smile « pour un homme ou une femme détruit chaque jour est une très grande épreuve », oui, la priorité aux soins des blessures, des plaies béantes qui saignent de partout et qui risquent de nous envoyer à la mort; et porter plainte peut être un soin parmi tant d’autres pour certaines personnes et à un moment donné de leur parcours de guérison, pas forcément dès le début, pour certaines victimes ça sera à la fin)
Et non, ce n’est pas une « case obligatoire » pour la guérison. Par contre, il est nécessaire d’inviter la victime à voir en elle (éventuellement avec l’aide d’un thérapeute) si cette démarche et quand cette démarche est nécessaire pour sa guérison à elle.
Et oui,on peut aussi se libérer du poids en pardonnant à son agresseur, et non ce n’est pas non plus une case obligatoire. Certain(e)s ne le pourront pas, ne le voudront pas, et n’en n’auront d’ailleurs pas nécessairement besoin.
Et oui, il peut être nécessaire à certaines victimes et à un certain moment de leur parcours de se tourner vers de belles choses, calmes, douces, apaisantes et « ressourçantes ». Ca peut être vital pour certain(e)s, et absolument pas nécessaire pour d’autres.
Et oui… et non… plein d’autres choses encore.

Je crois que ce n’est pas le conseil de porter plainte qui est remis en cause, c’est l’exhortation.

Et pour la personne qui a déposé ici son témoignage, les possibilités qui s’offrent à vous pour aller mieux sont diverses et variées. Il est important d’identifier vos besoins au fur et à mesure qu’ils se présentent. Vous nous parlez aujourd’hui de cette tristesse en vous, c’est donc de cela qu’il faut s’occuper aujourd’hui. Elle a besoin de s’exprimer et d’être entendue dans un premier temps, puis d’être libérée par des mots ou par une action (il n’y a que vous qui sachiez quelle action libérerait cette tristesse, parce qu’elle est en lien avec votre vécu, votre histoire personnelle et peut-être familiale); puis se lèvera peut-être autre chose (colère, dégoût, honte, culpabilité….) qu’il faudra traiter de la même façon : expression, écoute, libération. Et ainsi de suite, un pas devant l’autre, à votre rythme. Au milieu de tout ça vous pourrez aussi avoir besoin de pauses, ou de soutien (thérapeutique, amical, social…), à ne pas négliger.
Il y a l’EMDR aussi pour déconnecter un événement de sa charge émotionnelle.
Des lectures peuvent vous aider à trouver des outils ( j’en avais donné une liste à quelqu’un sur ce site, mais je ne sais plus où)
Cette tristesse, comme toute émotion d’ailleurs, n’est pas votre ennemie. Elle est en vous, elle vous parle de vous, cherchez à l’entendre.
Vous avez toutes les ressources en vous, je vous souhaite de les trouver.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonyme2
Invité
Anonyme2

Bonjour Luz,

J’apprécie bcp votre commentaire. Il déborde de vérité et de bon conseils. Je fais parti de celles qui ont déposé plainte. L’intervention de Smile était agressive envers nous autres personnes ayant déposé plainte. Sa colère ne justifie pas le fait de s’adresser à nous en nous demandant de « fermer nos g… ».
Pensez aussi à nous qui avons été pris pour cible agressivement de manière injustifiée. Sa colère est sa colère à elle. Inutile de la décharger sur nous.
Au vu de votre commentaire qui est tres instructif et censé j’imagine que vous allez comprendre notre ressentie.
Bonne soirée à vous
Vous êtes une bonne personne (c’est ce qui se dégage de votre intervention)
smile

Merci de remplir les champs obligatoires.



luz
Membre

Bien sûr que je vous comprends et que je vous prends en compte. Et puis on ne va pas faire 2 clans maintenant, celles qui ont porté plainte et les autres.
C’est juste que je ne porte pas le même regard que vous sur le message de smile : j’y vois de la colère oui, mais pas d’agressivité. L’agressivité est une énergie d’attaque, hostile, la colère est une énergie de défense, de protection. Face à l’agressivité, vous pouvez vous défendre (il y en a peu sur ce site), face à la colère c’est mieux de compatir (vous n’êtes pas attaqué(e)personnellement).
Je ne vois pas qu’elle vous aie demandé de vous taire, ou d’arrêter de conseiller de porter plainte. Je vois une personne qui a vécu l’expérience atroce de la violence sexuelle doublée du déni, de la non reconnaissance et de la raillerie, de personnes qui plus est censées la protéger et agir en sa faveur. Vous avez déjà vécu ça? C’est une violence de force pratiquement égale à celle de la violence initiale; c’est le coup de pied que l’on reçoit dans la mâchoire alors qu’on est à terre et que l’on tend la main pour que l’on nous aide à nous relever; ça achève. smile a trouvé d’autres ressources pour se relever et c’est beaucoup de courage. Et ces ressources elle est venue les partager ici, et c’est généreux.
Quand elle dit que « c’est facile de conseiller de porter plainte », n’y voyez pas une attaque personnelle : elle dit qu’elle souffre de se sentir jugée de ne pas l’avoir fait, elle dit aussi je crois qu’elle souffre de ne pas avoir été entendue dans ses ressentis.
Ce site est un lieu où il faut marcher comme sur des oeufs tellement il y a de plaies ouvertes; la colère se lève pour protéger une blessure; c’est donc normal qu’il y aie des colères qui explosent par ci par là; et ce serait bien si nous tous/toutes ici blessé(e)s nous arrivions à voir la blessure de l’autre derrière sa colère, parce que nous avons tous/toutes beaucoup de blessures en commun.
Quant à la démarche de porter plainte, elle ne demande pas que du courage, elle demande aussi de la force et de l’endurance; certaines personnes ont besoin de récupérer des forces avant de pouvoir se lancer là dedans; les y envoyer trop tôt, c’est prendre un risque. Elle demande aussi une chose que la jeune génération a bien davantage que les générations précédentes : la certitude que la faute est du côté de l’agresseur. Elle demande aussi à être prêt(e) à recevoir le coup de pied dans la mâchoire (ou plutôt à s’être préparé(e) à l’éviter). Elle demande aussi à être prêt(e) à ce que justice ne soit pas rendue. Ce sont beaucoup de paramètres à prendre en compte avant de conseiller à quelqu’un de porter plainte. C’est pourquoi une personne peut se mettre en colère si on lui conseille de porter plainte alors qu’elle ne s’y sent pas prête, ou si elle sent qu’on lui reproche de ne pas l’avoir fait.

Merci de remplir les champs obligatoires.



pas de martyr
Invité
pas de martyr

Non, n’allez pas au martyre. Porter plainte c’est aller au martyre. Vous êtes seule, le martyre ne sert à rien. Récupérez des renseignements et des attestations, c’est le combat de toute une vie parfois, verrouillez tout.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Dianesque
Invité
Dianesque

oui, les commentaires servent à décrédibiliser, à bloc de trolls sur ce site

Merci de remplir les champs obligatoires.



Dianesque
Invité
Dianesque

témoignage troll

Merci de remplir les champs obligatoires.



malaimée
Invité
malaimée

je lis tous vos commentaires et je me rends compte que pour retrouver la sérénité, je devrai porter plainte, mais je n’arrive pasà franchir le pas

pourtant je suis mal

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ano
Invité
Ano

Au fond de toi, tu as déjà pris ta décision . Qu’est ce qui t’empêche de franchir le pas?

Merci de remplir les champs obligatoires.