Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

souvenir de petite enfance

lorsque nous avions 6/ans, nous passions des nuits chez nos grands parents paternels lors de week end, vacances, ma sœur et moi dormions soit dans le lit de notre grand-mère ou dans le le lit de notre grand-père. pourquoi je ne le sais pas, mais si nous dormions avec notre grand mère nous dormions toutes les trois, mais dans le lit de notre grand-père c’était chacune notre tour. lors de ces nuits avec mon grand-père, il avait un jeu particulier, on jouait “au docteur” je n’irai pas plus loin dans les détails mais avait lieu attouchements et prémisses de fellation. je n’ai jamais su à l’époque que c’était “mal” c’était un jeu pour moi, et c’était un secret…je l’ai oublié pendant longtemps, jusqu’à mes 20 ans environ tout comme j’ai su que ma sœur avait vécu la même chose il n’y a que quelques années. à la différence qu’elle l’avait dit à ma mère, mais celle-ci la traitée de menteuse et je ne l’ai pas su à l’époque. je ne sais pas exactement l’impacte de ces actes sur ma vie mais avant mes 14 ans j’avais des rapports sexuels avec l’homme qui deviendra le père de mes enfants, mais lui avait vingt ans. je vais rester soumise jusqu’à mes trente-trois ans. ce secret n’a jamais et ne franchira certainement pas de nos deux têtes, d’une parce que nous n’avons pas l’envie ou la force d’aborder le sujet avec notre mère qui est la seule vivante encore maintenant, mais surtout nous n’avons pas la volonté que nos enfants à toutes deux soient informés de ces écœurants souvenirs

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

10
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
5 Nombre de commentaires
5 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
7 Nombre de personnes ayant commentés
CatouneelleYoshiEspéranceCoucou Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
la marte
Membre
la marte
Hors ligne

Bonjour,
Mes enfants aussi ne savent pas parce qu’ils sont trop petits mais quand ils poseront des questions je leurs repondrai. Tu ne souhaite pas en parler je respecte mais ainsi tu garde le secret. Et puis ta mère traite ta soeur de menteuse alors pourquoi te croirait elle? Il n’y a pas de bon choix. Agit en ton âme et conscience. Courage. Prends soin de toi. Consulte tout de même un psychologue ce que tu as vécu à besoin d’être verbalisé et entendu.

Merci de remplir les champs obligatoires.



tangoetrock
Invité
tangoetrock
Hors ligne

Le psy n’est pas remède à tout.L’important c’est de savoir qu’est-ce qui nous fait le plus de bien et qui nous détruit pas? Mais la vérité pour moi est bonne à dire même si elle est violente car les secrets de famille ce n’est jamais bon ,ce n’est que mon point de vue, j’aime savoir dans quelle eau je navigue.Alors je vous souhaite bon courage déjà de l’exprimer sur le site est une grande avancée pour vous. Je trouve qu’affronter la réalité rend plus forte et vos enfants ouvrent les yeux pour se protéger et auront confiance en vous. Mais je vous le redis ce n’est que mon point de vue.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Coucou
Invité
Coucou
Hors ligne

Par solidarité avec ma soeur il me semble que je parlerais à ma mère, du moins si elle est encore en état de comprendre. Même si elle est dans le déni vis- à- vis de vous deux, dans son for intérieur elle saura.
Tenir les enfants loin de cette fange c’est aussi bien .

Merci de remplir les champs obligatoires.



Coucou
Invité
Coucou
Hors ligne

Il faut vraiment beaucoup se méfier des grands-pères, ils sont omniprésents sur ce site.
Leur génération était encore plus machiste et sûre de l’impunité? Mamie ne veut plus entendre parler de certaines choses à faire à deux et ils compensent leur frustration? Ont-ils besoin de vérifier que leur vieux matos usagé fonctionne encore un peu? Font- ils passer leur sale plaisir avant toute autre considération car on leur a laissé croire qu’un homme est prioritaire sur tout?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Espérance
Membre
Espérance
Hors ligne

Entièrement d’accord concernant les grands-pères. Les hommes un peu pervers peuvent se contenter toute leur jeunesse de multiplier les conquêtes sexuelles, les adultères ou autres victoires narcissiques. Leur perversité ne fait qu’augmenter avec l’âge, car ils sont de plus en plus frustrés, ils ont de plus en plus de mal à séduire et leur boulimie d’actes sexuels de plus en plus déviant ne fait qu’augmenter. C’est alors qu’on leur confie naïvement leur petits-enfants, en pensant que pépé était certes un coureur mais qu’il n’en sera pas pour autant un mauvais grand-père. Mais c’est sans compter l’avilissement profond qui s’est développé sous une façade joviale. Rapidement, ils ne voient plus dans leurs petits enfants que des proies faciles, qu’il s’agira avant tout de faire taire car c’est un truc que ces vieux pervers ont appris toute leur vie, comment éviter de se faire pincer.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Espérance
Membre
Espérance
Hors ligne

D’accord avec vous, d’autant que certains psy sont eux-mêmes des pervers. Pour les secrets de famille, c’est au cas par cas, mais dès qu’une personne a vraiment fait du mal à une autre il faut avoir le courage de le dire. Je me souviens avoir dit devant ma belle-soeur que son grand-père violait toutes les baby-sitter de 15 ans qui gardaient ses enfants. Elle s’est mise à pleurer en me reprochant amèrement de dévoiler l’intimité d’une personne. Comme si le viol des baby-sitter relevait de l’intimité! Mais c’est vrai que le grand-père en question versait à ma belle-soeur une pension confortable chaque mois et qu’elle avait donc à coeur de le défendre…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Coucou
Invité
Coucou
Hors ligne

Voilà, c’est exactement cela, clairement formulé et expliqué.
Plus ils sont vieux plus ils se dégradent et dégradent les autres.
A fuir, je me félicite d’avoir toujours soigneusement évité les pépés de mon entourage, voisins compris ,(quand ils voyaient le soupçon dans mes yeux ils étaient furax, hé,hé!), pour tout enfant à la maison.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Yoshi
Membre
Yoshi
Hors ligne

Bonjour Coucou, oui vous avez raison, au moins par solidarité, car la pauvre soeur se fait passer pour une menteuse alors qu’il y a une deuxième victime qui a vécu la même chose.
Pour ce qui est de parler aux enfants, cela est vraiment au cas par cas, c’est vraiment à la victime de peser le pour et le contre. Comme le grand-père est mort, il ne risque plus de faire d’autres victimes, donc il est inutile de prévenir de peur qu’il recommence avec une autre. Les secrets de famille ce n’est pas bon, mais il faut aussi se mettre à la place des enfants qui ne savent pas et le fait de savoir ce qui est arrivé à leur mère pourrait leur faire énormément de mal.

Merci de remplir les champs obligatoires.



elle
Invité
elle
Hors ligne

bravo, brillamment analysé !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Bonjour tout le monde !

Pour la question d’en parler avec sa mère ou avec ses enfants, Anonyme a déjà répondu dans son témoignage :
“ce secret n’a jamais et ne franchira certainement pas de nos deux têtes, d’une parce que nous n’avons pas l’envie ou la force d’aborder le sujet avec notre mère qui est la seule vivante encore maintenant, mais surtout nous n’avons pas la volonté que nos enfants à toutes deux soient informés de ces écœurants souvenirs”.

Je suis dans le cas d’Anonyme. Ma sœur a parlé et a été traitée de menteuse par mes parents qui l’ont faite internée pendant 3 semaines car de ne pas être crue l’a rendu hystérique et incontrôlable . Moi, j’étais amnésique car mon cerveau a disjoncté et m’a protégée, et on ne m’a posé aucune question ! Pendant des années elle n’a eu de cesse de crier ce qu’il lui était arrivée à elle et uniquement à elle ! Aussi à 42 ans elle a été trouvé son pédophile, sauf que là, elle a appris que j’avais subi le même traitement qu’elle ! Il a signé ses aveux nous mentionnant toutes les deux et nous demandant pardon. Refus de ma part, j’ai porté plainte car ses aveux ont fait revenir certains souvenirs. Faits prescrits. Pédophile impuni ! Quant à mes parents malgré les aveux signés et mon dépôt de plainte, ils ont continué à dire que ce n’était pas possible ! Pourquoi ? Car ils sont coupables de défaut de protection envers leurs filles. Trop difficile d’y faire face ! Mon père m’a crié dessus en me disant que je n’aurais pas dû porter plainte, que ce n’était pas ce qu’il fallait faire ! Un comble ! Je suis partie et je n’ai revu mes parents que 5 ans plus tard, et là, 37 ans après les faits, ils niaient encore que ce soit arrivé ! Est-ce qu’ils ont changé d’avis à ce sujet ? Tout ce que je peux dire, c’est qu’ils étaient plus réceptifs la dernière fois où j’ai dû à nouveau soutenir ma sœur, car bien sûr ils peuvent à la limite y croire pour elle, mais pas pour moi ! Puisque, c’est ma sœur qui n’a cessé de dire les faits, alors que moi, dixit ma mère : “je n’en ai jamais parlé.”

Alors, après mon témoignage, pensez-vous qu’Anonyme doive parler à sa mère pour soutenir sa sœur ?

Ma réponse est : qu’elle le fasse ou pas, sa mère sera toujours dans le déni car il est impossible à une mère (ou à des parents) d’admettre qu’elle est coupable de défaut de protection envers ses filles ! Son esprit ne peut l’envisager !

Tangoetrock : je suis fan de la vérité moi aussi ! Mais toute vérité n’est pas bonne à dire ! Mais aussi, dire la vérité à une personne qui ne peut l’entendre ne sert à rien ! L’expérience m’a appris qu’il y a un moment pour tout !

Quant au fait de protéger ses enfants, vu le vécu d’Anonyme, elle sera d’une très grande vigilance, j’en suis certaine ! Elle saura les protéger en leur disant ce qu’il faut savoir, sans avoir à parler des horreurs qu’elle a vécues et subies !

Espérance ton analyse sur les grands-pères est très fine, très brillante et magnifique !

Celle de Coucou aussi, en plus mordante et en plus drôle !

Ce qu’il faut retenir et il serait peut-être judicieux d’alerter les mères à ce sujet : c’est de se méfier des grands-pères !

Qu’en pensez-vous de le faire apparaître en Alerte sur le site avec la parfaite analyse d’Espérance, si bien sûr Espérance tu es d’accord ?

Yoshi, toi qui maîtrise “les topics”, veux-tu t’en charger ? Si tu veux bien !

Chère Anonyme, merci pour votre témoignage qui permet de mettre en relief le déni des parents et la déviance des grands-pères !
J’espère que vous restez forte et que vous saurez vous épanouir malgré votre vécu.
Bon courage ! De tout cœur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.