Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Si souvent

J’ai plus de cinquante ans aujourd’hui, je pensais avoir réussi à passer au-dessus de mon histoire, mais voilà qu’un SMS envoyé par mon cousin a l’un de mes proches m’a replongé dans l’enfer de la lutte d’une vie. “Dis à la grosse X(moi) qu’elle aura beau se regarder dans le miroir, elle restera toujours une grosse truie” J’ai eu la nausée, j’ai eu beau tenter de me convaincre que ma douleur lui ferait trop d’honneur, rien à faire, un vide immense m’a replongé dans ce qui m’a amené à me battre contre le surpoids toute ma vie…j’ai 8 ans, je joue à cache-cache avec les enfants de la citée, un adolescent plus âgé joue avec nous, il me dit : viens j’ai une super cachette…je le suis confiante, habituée aux garçons plus âgés, mes frères. Il me conduit dans un champ de blé, me tord le bras, baisse son pantalon et me demande de le caresser, je me débat, je crie mais il me fait mal, je m’exécute. ..ma mère prévenue par une amie arrive au bout du champ et m’appelle, il me lâche, je rejoins ma mère , je ne pleure pas, aucune émotion, elle me dit de ne surtout pas en parler à mon père qui pourrait commettre l’irréparable et aller en prison par ma faute…je me tais et j’oublie. J’ai 10 ans, un curé du lycée dans lequel travaille ma mère laisse glisser ses lèvres sur les miennes quand il me dit bonjour, j’en parle à ma mère, elle me dit que je me fais des idées…J’ai 12 ans, en rentrant de l’école, un homme ouvre son imperméable, il est nu, il bande, j’en parle à ma mère, elle m’explique que cela s’appelle de l’exhibitionnisme..c’est tout. J’ai 19 ans, un petit ami depuis quelques jours, nous sommes à une soirée, nous flirtons, il m’emmène dans une chambre, nous nous embrassons, puis soudainement, il me jette violemment sur le lit, se précipite sur moi et tente de m’enlever mon pantalon, je dis non, je me débat dans tous les sens mais il est plus fort, je sens bien que je ne suis pas de taille mais dans un dernier effort je tente de lui échapper, ma tête cogne contre le mur, violemment, les gens dans la pièce à côté se précipitent à la porte de la chambre, il me lache. Je sors et je ne dis rien, juste, on s’en va..aucune émotion. Encore une fois, je me sens coupable, je n’aurais pas du rentrer dans cette chambre. Je crois que c’est à partir de ce moment que je commence à vivre chaque regard masculin comme une agression, je prends beaucoup de poids, je fais des crises de boulimie, me mets dans des situations dangereuses en permanence, je suis incapable d’envisager une relation de couple sereine, tout est toujours passionnel et destructeur….je cherche le regard admiratif des hommes mais ce regard me salit, je grossis, je maigris, je passe de 100kg à 50, je me fais vomir, je me vomis. J’ai malgré tout construit une vie de famille mais les problèmes de poids ont accompagné ma vie de couple jusqu’à une profonde dépression il y a trois ans où des problèmes au travail m’ont amené à nouveau à prendre du poids, j’ai pensé en finir mais la rencontre avec une hypnothérapeute m’a sauvée. Après un long périple, j’ai perdu du poids, retrouvé confiance en moi, réalisé que je n’étais plus cette petite fille sans défense et abandonnée mais une femme forte, qui avait malgré tout réussi à s’en sortir et à construire une vie de famille, une carrière professionnelle, à donner de l’amour et accepter d’en recevoir. J’ai une fille magnifique, indépendante à qui je n’ai pas transmis mes angoisses tout en lui donnant les clés pour lutter contre les prédateurs. Et pourtant, ce SMS…une grosse truie,oui c’est probablement ainsi que je me suis vue pendant des années, au travers du regard des hommes et pas seulement à cause de périodes de surpoids mais surtout à la manière dont certains vous ramènent à un objet de leur désir et juste cela. Mon histoire est certainement très banale, j’ai échappé au pire, mais je n’ai jamais été entendu même pas par ma mère, j’ai toujours eu le sentiment d’être responsable, coupable, trop jolie, trop aguicheuse…Alors oui il faut parler, écouter les enfants, les femmes pour qu’elles puissent vivre sans culpabiliser. Les hommes ne sont pas tous des porcs heureusement mais pour ceux qui aujourd’hui encore pense qu’une femme ne vaut que par son physique et le désir qu’elle suscite, il ne faut rien laisser passer, pas même une insulte.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments