Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Révoltée

Scène oh combien banale ce matin dans le métro lyonnais :
Rames bondées, on se serre pour trouver une place et juste avant la fermeture des portes, un homme la soixantaine se précipite au dernier moment dans la rame en poussant les gens. Il faut qu’il se tienne, on ne sait jamais, il risque de tomber. … Pas de chance pour moi, il est « obligé  » de passer son bras devant ma poitrine pour s’appuyer à la porte. Ok, mon gars, je vais essayer de me reculer pour te laisser un peu de place, il ne faudrait pas non plus que ça te gêne toi aussi !!! Vraiment pas de chance, son bras reste collé à ma poitrine et continue à me frotter. Comme ça ne lui suffit pas, il ajoute un peu de piquant en frottant sa cuisse contre ma jambe tout en regardant ailleurs, l’air de rien. Ben quoi, c’est pas de ta faute, n’est ce pas? On est vraiment trop serré ; d’ailleurs, tu es même obligé d’appuyer ton bassin contre moi pour te tenir tout en suivant les mouvements du métro… je le regarde en lui disant que ça suffit et arrive tant bien que mal à me tourner. Quelle erreur : maintenant c’est carrément colle à moi qu’il se frotte contre mes fesses. Heureusement, j’arrive à mon arrêt. Aussitôt, je m’adresse à un agent de prévention TCL pour dénoncer ces agissements car vu la maîtrise des gestes, mon « gars » est un habitué et ne va pas s’arrêter d’agresser d’autres femmes. Dans un premier temps, j’ai eu droit à : Déposez une réclamation aux Tcl. Comme je n’étais pas satisfaite de la réponse, il m’ a indiqué sinon qu’il fallait porter plainte à la police. J’avoue que je ne l’ai pas fait faute de temps mais j’ai souhaité quand même alerter les transports en commun lyonnais sur ce type de comportement. Impossible de les contacter par e-mail pour autre chose que l’organisation des transports.
Cet épisode n’est bien sûr qu’un exemple de ce qui se passe lorsqu’un agresseur ne craint rien .
J’apprends qu’aujourd’hui le secrétariat à l’égalité hommes femmes a lancé une campagne « Arrêtons les » qui a débuté hier, 26 octobre . J’aimerai qu’elle soit largement relayée surtout par les sociétés de transport en commun. Ce serait déjà un progrès …

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
  Notification par e-mail  
M'envoyer un e-mail si