Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Répétitions et honte

#MeToo

Me too. Il faudra encore des années pour que j’accepte de me considérer comme victime. Victime de la culture du viol, victime d’individus en particulier. Mais je me dis que je ne peux pas cultiver ma honte et la laisser me murer.
Pour que la honte change de camp. Pour que collectivement, nous fassions changer nos rapports.
Le premier attouchement dont j’ai été victime s’est passé dans un canapé. Mes souvenirs en sont très flous. C’est un homme, âgé, un ami de mon grand-père. Le premier. Sans prévenir, sans que je puisse comprendre, il caresse mon sexe et introduit un doigt dans mon vagin. Je suis sidérée, scotchée, je veux juste partir mais je ne bouge pas, comme paralysée. Je l’éviterai ensuite, je crois que ça n’arrivera plus. J’avais 7 ou 8 ans.
Quelques années plus tard, j’ai peut-être 10 ans, je descends des rapides dans une piscine à Walibi. Un adolescent s’approche de moi, le courant nous emmène, il n’y a personne d’autre. Il plonge, saisit ma jambe, et (décidemment), mets des doigts dans mon vagin. Je suis terrifiée, je nage pour m’éloigner, je me retourne, il est mort de rire. Moi non, je suis écoeurée, choquée. Je finis la descente, je sors de l’eau, je ne dis plus un mot de la journée, je veux juste partir, rentrer chez moi. Je me sens sale, triste et honteuse.
La troisième fois, je suis au collège, dans la queue du self, à la cantine. Il y a du monde, et nous sommes serrés les un.e.s contre les autres. Je suis en jean et en tee-shirt. Une personne glisse sa main contre mes fesses, et introduit son doigt dans mon anus. J’enlève sa main. Je me retourne. Je ne sais pas qui c’est. J’ai de nouveau juste envie de pleurer et je ne sais pas quoi faire. Alors, comme d’habitude, j’occulte. C’est pas si grave. Il y a juste à se débrouiller pour que ça n’arrive plus. Je suis sidérée, mais je ne sais même pas si je suis étonnée.
La quatrième fois, j’ai plus de 20 ans. Je remonte chez moi par une rue qui à ce moment de la journée est déserte. Je rentre de mon lieu de travail, je suis passée à la librairie. Je porte une robe verte, courte, et j’ai mon sac de livres à la main. Un homme marche derrière mois depuis une minute. Il fait chaud. D’un coup, je vois l’ombre de l’homme s’approcher de moi, j’entends son halètement, c’est très rapide. Il glisse sa main entre mes jambes en hurlant « salope ! » et il recule de quelques pas. Je me retourne avec l’intention de le frapper avec mon sac de livres, mais le sac rompt et mes livres s’éparpillent sur le sol. Il est à quelques mètres de moi, ça le fait beaucoup rire. Je l’insulte, il part en courant. Je rentre chez moi, verrouille la porte, appelle un ami. Je pleure. Je ne mettrais plus cette robe, je n’emprunterais plus cette rue.

J’ai du mal à être touchée par les témoignages de violences sexuelles, parce que je n’ai pas envie de sentir à quel point j’ai eu honte, à quel point j’ai eu peur. A quel point j’ai honte encore.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

20
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Zaraganpsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Chère anonyme, votre témoignage est très bien rédigé et montre une grande retenue, une douleur profonde que vous gardez en vous et qui vous fait souffrir grandement je pense. Il est clair que ces agressions immondes vous laissent une blessure immense que vous retenez en vous, c’est du moins ce qu’il me semble comprendre en vous lisant. Vous décrivez les états de sidération, la tristesse, la honte qui vous ont affectée à chacune de ces agressions ignobles. C’est pour simplifier, l’effet de l’avilissement de votre personne donc de votre humanité que ces agressions provoquent en vous, en votre for intérieur, votre âme: votre corps est avili par ces porcs et leurs élans répugnants, leurs attouchements et pourtant vous devez vivre avec ce corps avili par les agresseurs, c’est cela qui génère la grande souffrance, à partir de la honte que ressent toujours la victime: c’est ce qui permet aux agresseurs d’agir en toute impunité si on ne fait rien. Je crains que pour le dernier ce soit encore plus répugnant mais il y a une autre dimension terriblement révoltante dans votre récit: c’est qu’une jeune femme ne peut pas se promener dans son quartier avec sa joie de vivre, dans la tenue de son choix, pour aller chercher ses livres, sans subir une agression, et c’est comme cela que toutes finissent en jean basket voire par vider la rue… C’est un déni de droit humain fondamental: celui de l’usage de la voie publique en toute circonstance et à toutes heures. On en est loin, en fait on a visiblement régressé d’un demi siècle en à peine 20 ans.

Je vous invite vivement à consulter chère anonyme, il me semble que vous en avez besoin.

voici la liste complète de nos liens aux victimes:

https://pastebin.com/YDmt5XXy

et quelques liens pour consulter:

La sidération: pourquoi une victime ne réagit-elle pas durant l’agression?
https://www.filsantejeunes.com/letat-de-sideration-psychique-20843

** psychotraumatisme:
AFTD, Association francophone du trauma et de la dissociation :
Rubrique ”Liste des membres” :
http://www.aftd.eu/liste-des-membres.php

** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/

** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

N’hésitez pas à nous demander quoi que ce soit par la suite, nous sommes là pour vous lire, sans jugement.

De tout coeur avec vous.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Zaragan
Membre
Zaragan
Hors ligne

Chère anonyme, merci pour votre courageux témoignage qui évoque des situations abominables. Vous avez raison : ce n’est pas à vous d’avoir honte ! Vous êtes victime et n’êtes responsable de rien. Il est difficile de se défaire de ce sentiment de culpabilité… Pourtant ne le laissez pas vous aveugler. Vous êtes bel et bien victime. Les seuls responsable sont les agresseurs. Toutes ses agressions sont très grave et intolérable, sans aucune exception. Par contre, je me permet de rectifier certains de vos dires, pardonnez moi si cela est trop brutale. Toute pénétration de n’importe quel nature (buccale, anale, vaginale) faites par le sexe de l’auteur, un objet ou un doigt, non consentie est un VIOL .
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1526
De ce faite, vos trois premières agressions ne sont pas des attouchements mais des viols. Ils vous ont pénétré avec leur doigt mais cela reste une pénétration.

Je suis d’accord avec la réponse de Psionic, vous avez besoin de consulter des psy. Vous avez sûrement un psychotraumatisme.
** la mémoire traumatique ; site de Muriel Salmona: voir son article mémoire traumatique en pdf + rubriques « Psychotraumatismes » et « Que faire en cas de violence? » sur le site.
https://www.memoiretraumatique.org/
– Brochure d’informations sur les violences :
https://www.memoiretraumatique.org/assets/files/v1/Documents-pdf/201806-Brochure_victimologie.pdf
** Sur le site du CPIV : vous trouverez une rubrique sur le stress post traumatique avec les symptômes et les différents types (TSA, TSPT et TSPT complexe) :
http://www.cpiv.org/le-trouble-de-stress-post-traumatiq

Contactez des associations, parlez leur, aussi difficile cela puisse être. Elles vous écouteront et vous aideront. Se taire et se renfermer est extrêmement nocif et ne fait qu’empirer votre état. Prenez votre temps, mais parlez. C’est déjà un grand pas pour vous d’avoir écrit ce témoignage dont je vous félicite. Je vous donne quelques numéros, n’hésitez pas :
**CFCV : http://www.cfcv.asso.fr
Numéro national : 0 800 05 95 95 ( lundi au vendredi de 10 h à 19 h.)
**3919
** Enfance bleu: https://enfantbleu.org/
TEL à Paris: 01 56 56 62 62 (lundi-jeudi 11h-18h, vendredi: 10-17h)
Email: [email protected]
En province(avec numéro de téléphone et email):
https://enfantbleu.org/lassociation/regions/
(les asso d’inceste s’occupent en général des cas de pédocriminalité=pédophilie)
**Une liste d’asso régional contre l’inceste de SOS incestes violences sexuelles:
https://www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr/asso-en-region/
** SOS incestes violences sexuelles:
https://www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr/
Tel : 02 22 03 89 03
email: [email protected]

Pour consulter :
→ Prise en charge des soins à 100% pour toute personne ayant été victime de violences sexuelles durant l’enfance (avant 18 ans).
Comment obtenir cette prise en charge : https://cfcv.asso.fr/204980-2/
**MFPF – Mouvement français pour le planning familial :
https://www.planning-familial.org/fr
Numéro : 0 800 08 11 11

Malheureusement, votre témoignage montre aussi qu’une victime subit encore et encore des agressions. Il est tant que cela cesse. Si vous vous faites à nouveau agresser, appelez immédiatement le 17 ou envoyez un message au 114. Si vous êtes dans les transports c’est le 3117 et 31117 par SMS. Ne vous taisez pas dans le silence. Même si je sais que la honte et la peur sont des émotions très puissantes.

Courage !
Prenez soin de vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Obtenir de l'aide

Retrouvez dès maintenant tous les conseils de nos membres, ainsi qu'une liste d'associations en mesure de vous venir en aide, en vous rendant dès maintenant sur le forum BalanceTonPorc.com.