Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Repas

Je ne sais pas comment raconter ce que j’ai vécu. En tout cas, je l’avais occulté toute mon enfance et ce n’est qu’à l’adolescence, quand j’avais 16 ans, que les souvenirs sont réapparus.

En primaire, je mangeais chez mes grands-parents entre midi et deux. Mon père était là, mais mangeait vite et s’installait sur le canapé, dans le salon à côté de la cuisine. Il se masturbait. Et si on passait devant lui, il ne s’arrêtait pas.

On en parlait avec mes grands parents à table, mais on ne faisait rien. Je crois que mes grands-parents étaient terrorisés et dépassés par les évènements. Moi je savais que c’était mal mais je ne comprenais pas.
Une fois, j’ai crié « ça suffit »! et il est parti.

Le soir, mon grand-père l’avait appelé pour le menacer. Il lui a dit qu’il préviendrait la police s’il se passait quoique ce soit à la maison.
À moi, il m’a dit de fermer la porte de ma chambre en allant me coucher. Toujours.

Il a arrêté ensuite.

J’en ai parlé à une seule amie, mais elle n’était pas prête pour écouter ça.
J’ai senti un extrême malaise. Depuis, on ne se parle plus.

Moi, j’ai longtemps qualifié ça d’exhibitionnisme, jamais de pédophilie.
J’en ai parlé à mon frère, qui n’a pas voulu comprendre : il a réduit mes propos, en prétextant qu’il voulait se soulager.
Je crois que ma mère se doute de quelque chose, mais ne dit rien.

D’autres souvenirs sont réapparus, mais je ne suis pas sûre qu’ils soient réelles. Je crois qu’il posait son visage sur mes fesses, quand j’étais enfant. Je ne suis pas sûre.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
LouveSisi Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Sisi
Membre

Bonjour,

Ce que votre père faisait était en effet de l’exhibitionnisme. Votre frère ne vaut pas mieux que lui en le justifiant! « pour se soulager »: mais est-il obligé de faire ça devant tout le monde?! Sûrement pas!

Vos grand-parents s’inquiétaient pour vous et leur présence était importante car ils ont tout fait pour vous protéger…

Pour les images qui vous reviennent et que vous ne savez pas si elles sont réelles, vous pouvez tenter peut-être l’hypnose pour trouver des réponses à vos questions.

courage!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Membre

Bonjour,

Votre père avait vraiment des comportements pervers et je déplore le manque de réaction « plus affirmée de votre entourage ». Ils croient souvent réussir à protéger l’agresseur et la victime dans le même temps en taisant ce qui demanderait des soins urgents.
Vous étiez mineure aux moments des faits, vous pouvez recourir au tchat suivant :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R48395
–> Il s’agit d’un service de messagerie instantanée (chat) qui vous permet de dialoguer avec un personnel de police ou de gendarmerie. À tout moment, l’historique de discussion pourra être effacé de votre ordinateur, téléphone portable ou tablette. Vous pouvez les contacter de manière anonyme également pour leur exposer la situation. Ils sont joignables tard et sont formés pour ce type de prise en charge (je me répète mais il ne faut pas hésiter à faire des retours)

VOTRE REACTION EST SAINE et avec l’aide d’un thérapeute compétent vous pourriez éclaircir certains souvenirs.
LA REACTION DE VOTRE ENTOURAGE a manqué cruellement de bon sens. Il ne s’agit pas de punir mais de prévenir et de soigner ce père qui n’avait ABSOLUMENT AUCUN DROIT de vous imposer cette horreur.

Prenez soin de vous et surtout n’ayez pas honte de ne pas choisir la loi du silence !
Bien à vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.