Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Relation néfaste

J’avais 16 ans, aujourd’hui j’en ai 25.
Il était le garçon que j’avais aimé durant mon enfance, à mes 14 ans j’ai déménagé à l’autre bout du pays. A mes 15 ans, on s’est retrouvé grâce à un réseau social, on a beaucoup parlé et mon amour pour lui a ressurgit et à énormément pris de lempleur.
Je suis retourné dans ma ville d’origine pour le voir, j’ai été hébergée par de la famille. J’allais chez lui de temps en temps pour passer la journée.
Quand je venais chez lui, il était assez violent et un peu trop entreprenant à mon goût. J’ai vécu ma première fois avec lui, et ça je ne l’oublierai jamais…
Il m’a embrassé et attiré dans la chambre et à commencé à me déshabiller, je le repoussait au début puis j’ai fini par ne rien dire car je me disais qu’on était en couple et qu’il ne fallait sûrement pas le repousser. Il m’a jeté sur le lit et a voulu me pénétrer. Je me suis protéger l’entrée du vagin avec ma main. Et je lui ai dit qu’il fallait mettre un préservatif il m’a hurlé dessus car pour lui je cassais l’ambiance.
Il a fini par en mettre un et par me faire l’amour en position du missionnaire. Puis il m’a retourné et m’a sodomisé d’un coup. J’ai senti une douleur semblable à aucune autre.
C’était l’effet de surprise total, mes jambes en tremblaient j’étais tétanisée.
On s’est fréquenté un an, il a abusé de moi à plusieurs reprises en me forçant à lui faire une fellation, je devais lui obéir. Étant jeune, et étant mon amour de jeunesse j’ai toléré.
Après notre rupture s’en ai suivi deux ans de chantage pour que J obeisse à ses ordres que je lui envoie des photos dénudées, etc…
J’ai eu du mal à couper le contact.
Quand j’ai rencontre mon mari, j’ai contacté mon ex pour lui dire tout ce que j’avais sur le cœur. Ça m’a fait du bien, il est rapidement redevenu possessif mais, cette fois-ci, j’ai réussi à lui dire stop.
Aujourd’hui, je suis mariée avec un homme extraordinaire.
Bien sûr que le viol au sein d’un couplé existe, parlez-en. Ne vous laissez surtout pas faire, aujourd’hui parler de ces mésaventures n’est plus tabou.
Faites-vous aidez, n’ayez aucune honte.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
  Notification par e-mail  
M'envoyer un e-mail si