Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Quitter un pervers narcissique

Bonsoir,

J’ai vécu quasiment 8 années avec un pervers narcissique, violent et violeur.

Violences psychologiques surtout mais aussi violences conjugales, consentement à relations sexuelles obtenu à l’usure par les violences jusqu’aux viols, pénétrations avec notification de refus claire et ferme.

Harcèlée pendant quasiment 2 ans après l’avoir quitté “sans son consentement”.

Il a été reconnu coupable et condamné à 3 ans d’emprisonnement. Obligation de se soigner. Interdiction de me contacter.

Je ne vais pas tant parler de ce qu’il m’a fait subir. Je vais parler des blessures psychologiques qui me brûlent à l’intérieur.

Je sais que j’ai besoin d’aller voir un psychologue, je suis pleinement consciente que je ne vais pas bien. Je ne suis cependant pas suicidaire, j’aime ma famille plus que tout.

Je m’en veux de n’être pas partie dès le début.

Pourtant j’ai toujours su. J’ai toujours su que cet homme était, a minima, un gros connard prétentieux. J’ai toujours su que je ne l’aimais pas. J’ai toujours su que je méritais mieux. J’ai toujours su que je ne souhaitais pas finir ma vie avec un individu qui me traitait comme une moins que rien.

Mais j’ai eu peur. Peur parce qu’il m’avait menacée physiquement si je le quittais. Peur parce qu’il avait menacé de se suicider si je le quittais. Peur parce que je ne voulais pas être seule. Peur parce que j’avais peur de ne pas retrouver un homme qui m’aimerait autant que lui m’aimait à sa manière. Puis ensuite, peur parce que je voulais d’abord régler les aspects patrimoniaux avant la séparation.

Et je me disais qu’un jour je trouverais bien le courage de le quitter pour enfin être avec l’homme de ma vie.

Sauf que le courage, je ne l’ai trouvé qu’après l’humiliation que mon entourage découvre ce que je subissais, que mon environnement professionnel découvre ce que je subissais. L’humiliation que tout le monde voit que la femme forte que j’étais en apparence n’était qu’un petit oiseau blessé et apeuré. Je ne l’ai trouvé qu’après avoir découvert en osant parler que je n’étais pas sa première victime. Je ne l’ai trouvé qu’après m’être faite violer deux fois, sans compter les consentements viciés. Je ne l’ai trouvé qu’après avoir eu encore plus peur : peur qu’un jour il ne m’étrangle plus fort encore ou qu’il ne me pousse plus violemment au sol encore et que j’en décède.

Je m’en veux parce que j’avais déjà envie de le quitter quelques mois après le début de la relation. Si je l’avais fait, je n’aurais pas subi ce que j’ai subi.

J’ai l’impression que je me suis infligée celà. Si je l’avais quitté plus tôt, je n’aurais pas été violée. Si je l’avais quitté plus tôt, je n’aurais pas ces visions dans ma tête qui me tétanisent parfois, je ne me rappellerais pas avoir été terrifiée, tétanisée, martyrisée. Si je l’avais quitté plus tôt, je n’aurais pas de séquelles psychologiques qui me bouffent la vie. Mais surtout si je l’avais quitté plus tôt, j’aurais pu être heureuse.

J’ai besoin de me pardonner le mal que je me suis infligée en n’ayant pas le courage.

J’espère qu’avec une psychothérapie j’arriverais à me pardonner à moi même de n’avoir pas pris soin de moi. Et j’espère que j’arriverais à ne plus avoir peur dans la rue, à ne plus avoir une peur irrationnelle que mon copain (qui est l’homme doux que j’ai tant espéré) ne me viole un jour, à ne plus faire de cauchemars qui me terrifient. J’espère aussi que je retrouverais la mémoire que j’ai perdue à force d’être paralysée dans mon propre cerveau. Mais j’espère aussi que le fait de retrouver mes capacités de mémorisation me permettront aussi de contrôler ce que je souhaite mémoriser afin de pouvoir oublier définitivement les flashs d’horreurs qui me reviennent encore longtemps après …

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments