Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Que répondre, aidez-moi

Quand on me demande pourquoi tu n’as pas parlé avant mon père ma touché et je l’ai dit que à 42 ans, j’avais peur de lui, les souvenirs était bloquées.
Ma mère le sentait et me demandait si mon père me touchait, il m’a fait croire de mes 14 à mes 16 ans que j’etais consentente et que je l’avaais cherché.
Il y a aussi la honte.
C’est la seule violence ou on a honte alors que c’est l’agresseur qui devrait avoir honte.
Je me sens comme une p;;e je préfère laisser dans la rue ce vocabulaire à cause des enfants sur ce site qui voudrait s’informer.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Soutien anonyme
Soutien anonyme
28 jours plus tôt

Non tu ne devrais pas avoir honte…il avait l’ascendance sur toi.. mineure et sous sa responsabilite…tu ne pouvais rien faire… il faut se faire aider et voir un psychologue qui t ‘écoutes, des associations .bon courage

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
28 jours plus tôt

Chère anonyme, vous devez répondre avec fermeté que l’inceste est un crime puni par la loi et qu’étant donné que vous en êtes la VICTIME vous n’avez en RIEN à vous justifier devant les CONS. Personne ne doit vous JUGER ou mettre en doute QUOI que SOIT de ce que vous avez fait ou pas.
Dans les abus incestueux, la victime est réduite à l’état de fétiche par l’abuseur, un pur objet sexuel d’assouvissement des instincts pervers de l’abuseur. C’est tellement destructeur que le psychisme de l’enfant abusé est souvent amené à enregistrer les abus à l’état brut avec un condensé d’état émotionnel, cela pour éviter la violence et la folie. C’est pourquoi les victimes ont souvent des souvenirs vagues ou qui reviennent brusquement très tard…
En outre, les petites victimes sont des enfants et c’est une horreur indicible que de voir un parent abuser de son enfant: un sentiment horrible d’abandon et d’obscurité qui détruit la petite personne en devenir dans son intimité profonde, son corps, son psychisme, son âme, bref son humanité !!! Il n’y a pas pire violence psychique et symbolique.
Cet état d’abandon devant l’abus s’accompagne de la culpabilité de la petite victime, comme toute victime d’agression sexuelle et de viol, sans compter le risque de voir sa parole dévalorisée devant les adultes.
Non, vous ne vous laissez pas juger par les imbéciles qui ne savent rien de la souffrance psychique et qui se croient permis de porter un jugement sur tout et généralement sur ce qu’ils connaissent le moins. Ne vous LAISSEZ JAMAIS AVILIR ET REAGISSEZ AVEC FORCE.
Ensuite, il vous faut de l’aide, je vous invite à contacter une association de victimes d’inceste et de pédophilie. Pour cela répondez à ce commentaire (ou n’importe quel autre) puis dans le texte sous le cadre cliquez sur “Obtenir de l’aide”, vous serez redirigée sur la page du forum où se situent nos listes de liens et conseils aux victimes. Vous pourrez trouver des adresses d’associations d’aides aux victimes d’inceste.
N’hésitez pas à revenir ici pour tout complément: nous sommes là pour vous aider sans jugement.
de tout coeur avec vous
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Claire
Claire
28 jours plus tôt

Non, tu ne dois pas culpabiliser, car c’est lui le violeur. Tu ne POUVAIS PAS consentir. Tu as été traumatisée c’est pourquoi ton psychisme était dans le déni. Tu n’es pas une p…; ton corps est à toi

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME