Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Plus de 50 ans que cela se répète

Première violeuse dès que j’étais bébé jusqu’à mes 10 ans (en plus de trouver cela drôle de me regarder me noyer à 1 an) : ma génitrice catholique assidue à la messe chaque semaine (comme toute sa famille) ; puis elle a prostitué ses filles pour se faire entretenir tous les étés par ses frère et sœurs et leur conjoint.e, les a forcées à des attouchements sur le pénis de leur géniteur de culture musulmane mais athée (violent par ailleurs, pervers aussi, sadique…) jusqu’à leurs 7 ans au moins, les a laissé violer aussi par les oncles paternels, les cousins germains maternels, dont l’un les noyait jusqu’à 10 ans sous les yeux de leur géniteur qui ne bronchait pas ; j’ai aussi été obligée de dormir avec des tantes exhibitionnistes comme ma génitrice (quotidien, l’horreur), j’ai aussi subi le voyeurisme et l’exhibitionnisme de mes sœurs devenues perverses fort tôt (menteuses, manipulatrices..), elles ont apporté leurs bébé.e.s à consommer à nos géniteur.ice.s en toute connaissance de cause…

J’ai signalé au Proc pour protéger ces enfants, mais le policier de la PJJ trouve normal qu’un ado de 15 ans dorme avec sa cousine germaine de 10 ans, il estime qu’être violée bébé n’empêche pas d’avoir une vie de couple normale ensuite !!!

Mes sœurs ont été violées par des cousins germains catho… Elles sont restées sous l’emprise de notre génitrice et de sa famille catho dans laquelle le viol des mineur.e.s est la loi. La famille paternelle ne vaut pas beaucoup mieux : “tu inventes”. Si tel était le cas, qui m’aurait appris à mentir ?

Résultat : je suis suicidaire depuis 26 ans, une non-vie de tortures quotidiennes que sont les souffrances psychiques et évidemment, de très nombreuses agressions sexuelles car les agresseurs savent reconnaître les ex-victimes pour les ré-agresser (cf. les études scientifiques).

Les vraies statistiques sont pires que celles rendues publiques : 1 femme sur 4 a subi au moins une agression sexuelle avant 18 ans et 1 homme sur 6, sans parler des mutilations génitale, aussi des garçons (circoncision interdite par l’art 16 du Code civil) non prises en compte.

Cela irait plus vite de compter qui n’a jamais subi la moindre violence depuis sa naissance, sans parler du stress in utero qui fait des dégâts irrémédiables sur les aptitudes cognitives, et donc sur l’intelligence, la réussite scolaire et le niveau de vie ultérieur.

Les hommes sont co-responsables de chaque enfant à qui ces non-vies sont imposées juste pour en faire des souffre-douleurs, des enfants d’Outreau, tou.te.s reconnu.e.s victimes (cf Mme Grson, Dre Muriels Salmona, Dr Gérard .. (“Enfants violés et violentés” Dunod) et M Serge Garde…

La psychotraumatologue Muriel SALMONA dit qu’on ne peut pas aller mieux tant qu’on est en contact avec les agresseur.se.s : à bon.ne.s entendeu.se.s.. !

OUVREZ LES YEUX PROTÉGEZ LES MINEUR.E.S EN PRIORITÉ, ce sont les plus vulnérables (les bébé.e.s ne peuvent parler).

La majorité des adultes, mamans incluses, sont de terribles égoïstes qui ne s’occupent que de leur petit bonheur. C’est à vomir.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
mary
mary
2 années plus tôt

Je suis d’accord avec vous! J’espère qu’il se trouvera des bonnes personnes sur votre chemin pour vous aider, nous aider tous les victimes.

Merci de remplir les champs obligatoires.