Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Peur de me retrouver à nouveau seule avec lui

Je suis séparée depuis deux ans de mon ex. Nous avons eu une enfant ensemble, qui a 5 ans à présent. Je l’ai quitté il y a 4 ans parce qu’il menait une double vie.

Depuis, il vit à l’étranger avec “elle”, voit notre fille très rarement (il vient en France une à deux fois par an, prend la petite avec lui à la journée) et n’appelle jamais pour prendre de ses nouvelles. Malgré tout, ça se passe très bien avec la petite lorsqu’il vient, sa compagne est adorable avec elle aussi, et amicale avec moi. Je fais au mieux de garder de bonnes relations avec eux, pour notre fille.
Tout se passait très bien jusqu’à l’été dernier. Il est venu voir la petite dès son arrivée, en fin de journée. Il est donc monté chez moi, a pris un café… en toute amitié. Puis la petite est allée jouer dans sa chambre, et là, il a changé d’attitude. Il a commencé à me dire qu’il m’aimait encore, que sa compagne n’était rien pour lui à côté de moi, et m’a caressé le dos, a glissé ses mains sous mon t-shirt. Je ne voulais pas crier pour ne pas inquiéter notre fille, je lui ai demandé, fermement, d’arrêter tout de suite son manège. Il a insisté, alors je l’ai repoussé violemment en haussant le ton, ai pris un couteau de cuisine à côté de moi pour le menacer, et lui ai dit tout bas de sortir immédiatement de chez moi s’il ne voulait pas que sa fille découvre le cadavre de son père sur le plancher. Là il est parti, minimisant ses actes, sur un «c’est bon, je m’en vais, on va pas en faire une montagne» ou quelque chose dans le genre.
Le lendemain, je lui ai amené notre fille comme convenu. Je savais qu’il ne serait pas seul, et effectivement sa compagne était là. Il a fait comme si de rien n’était, et je n’ai rien dit. Il y avait juste un grand froid entre nous. Aucun incident les jours suivants, mais on ne s’est pas retrouvé en tête à tête.
Durant tout son séjour, j’ai ressenti de la colère pour ce qu’il avait tenté de faire. De la peine aussi pour sa compagne à qui il fait son numéro de l’amoureux transi. Mais je me suis tue. Puis il est reparti.

Dans quelques jours, il doit revenir voir notre fille. Je n’avais plus pensé à tout ça depuis presque un an. Et je viens à peine de réaliser que nous nous étions séparés dans des circonstances similaires : lorsque je lui avais annoncé que je le quittais, il avait cru résoudre le «problème» en me prenant par les sentiments (il savait que je l’aimais encore à l’époque), puis par des caresses non consenties. J’avais aussi dû le repousser violemment et le menacer d’appeler les flics pour qu’il arrête.
J’avais tiré un trait sur tout ça, mais aujourd’hui j’appréhende son arrivée. Je peux essayer de ne pas rester seule avec lui, mais si on se retrouve en tête à tête malgré tout, j’ai peur de ce qui pourrait arriver. Pourtant il a le droit de voir sa fille. Et je n’ai aucune preuve ni témoin de ce qu’il s’est passé lors de notre rupture ou lors de sa dernière visite.
Peut-être aurais-je dû parler tout de suite, mais j’étais sous le choc, puis m’étais convaincue qu’il avait compris et ne recommencerait pas. Je pensais aussi préserver notre fille de nos problèmes d’adultes. Mais aujourd’hui je doute… et j’en arrive à culpabiliser de ne l’avoir pas dénoncé au moins à sa compagne ; mais m’aurait-elle cru, alors qu’elle est persuadée d’avoir affaire au prince charmant ?
Et là, je réalise que malgré la distance et le temps qui passe, il arrive encore à avoir une emprise sur moi. Ça me met dans une rage folle, je me sens prise au piège.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
psionic
24 jours plus tôt

Chère anonyme, vous avez réalisé comment il procède pour vous manipuler et tenter de vous subvertir. C’est très important et, à ce stade, compte tenu de ce que vous avez compris, je vous conseille ci-possible, de ne plus jamais l’accueillir chez ou bien, à défaut de faire en sorte qu’il y ait toujours une autre personne bienveillante envers vous et la petite lorsqu’il vient la chercher. Ou encore, donnez-lui rendez-vous dans un endroit public où vous pourrez agir en cas de manipulations de sa part. Dans tous les cas, je vous déconseille de le recevoir seule chez vous. Vous avez pris votre décision, il doit comprendre qu’elle est définitive et que vous ne tolérerez aucun écart, jamais.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.