Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Petit florilège (mais pas tout quand même).

Au collège: frottements contre moi et cris. Rumeurs fausses de rapports sexuels dans les toilettes sur mon compte provenant de jeunes garçons. Jeune homme m’ayant demandé si j’avais un cancer de l’utérus, lui répondant non, il a rétorqué « dommage ».

En me regardant bien , »Je vais la violer celle là », j’étais assise sur un banc près de l’Université Lyon II.
Dans le train, « Je peux te mettre mes doigts dans la bouche? » « T’as pas de copain, alors comment tu fais pour le cul? Tu prends le premier qui passe et hop? ».
A l’extérieur du tramway, un homme me fusille du regard et mime brutalement l’acte de la sodomie avec son bassin et son auriculaire.
Université Lyon II: « T’as vu sa bouche à elle… » puis ricanement.
Au sein de cette formidable université Lyon II, encore, (bon vent!):
Regard insistant et méprisant, sourire moqueur, « et ça travaille, ça ?! ».
Dans la rue un type qui crie en me regardant bien: j’aime bien ton cul !

Et d’autres remarques sexistes, sur mon attrait pour le maquillage, sur la « cruche » que je suis, sur mon physique, ect…
Ect…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
Catoune Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Catoune
Membre

Chère Anonyme,

Bienvenue parmi nous ! Celles qui ont un sacré ras le bol des porcs !

Parfois, j’aimerais bien avoir le même laser que David Vincent dans la série « Les Envahisseurs » de 1967 ! Un mot de travers, tu tires sur le porc et hop il disparaît ! Un doux rêve !

D’ailleurs chaque fois que j’en croise un, je m’imagine avec ce flingue et je souris! Le porc capte rien, bien sûr ! Et son air hébété, me fait élargir mon sourire ! Du coup, le crétin, avec sa bouche ouverte, continue de patauger dans la semoule pendant que je m’éloigne en me moquant!

L’imagination et l’humour, voilà ce qui nous sauve !

Bon courage à vous et surtout souriez-leur, ça les décontenance !

De tout cœur avec vous !

Merci de remplir les champs obligatoires.