Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Pervers narcissique en erasmus

Je ne saurais pas qualifier le type d’agression mais voilà mon récit.
A peine arrivée à Berlin, rencontre avec un groupe d’amis dont un garçon, il sait que je suis en couple mais tente quand même quelque chose, alors que je lui ai clairement dit non. La 3è fois, après un speech d’1h30, je finis par céder à ses avances. Puis, m’assurant de son « amour » (on se connaissait depuis moins de 3 semaines..) nous avons débuté un sorte de relation plus ou moins libre. Puis la première gifle « pour rire ». Puis les je t’aime ponctués de t’es moche, tu vaux rien. Petit à petit il m’a isolée de mes amis, ma famille…j’ai quand même réussi à garder un cercle de potes, une certaine indépendance. Mais toujours selon son bon vouloir. Il voulait manger, il m’envoyait faire ses courses. Non je te rembourserais pas. T’as pas 50 balles ? Il voulait que je prenne de l’ecsta, alors il en a mis dans mon verre sans me le dire. Il essayait de me forcer à fumer. Puis le drame, je chope un mec devant lui (c’etait ma reponse à ses violences psychologiques faut-il croire), il envoie un message à mon ex pour lui dire que je suis une salope. Il m’invite ensuite chez lui pour qu’on s’explique. S’ensuit un petit jeu malsain où il me fait manger des bonbons sur son corps, m’embrasse, puis m’envoie péter, puis me contraint à coucher avec lui, en me giflant, me crachant dessus, et en me sussurant à l’oreille « t’as peur hein t’as peur ». Rebelotte le lendemain. Puis la dernière soirée ensemble, en boîte, il drague ouvertement une autre fille sous mes yeux qui a, je l’ai appris ensuite, emmenagé chez lui le lendemain.
Parmi les pépites qu’il m’a sortie entre « t’as un corps bizarre » « t’es moche » me hurlait « t’es conne », en 1è position « t’es là que pour remplir un vide tu sais ».
Désolée pour la longueur, et peut-être que ce n’est pas le bon lieu mais j’avais besoin de le partager car j’ai vu sa copine suivante et je me suis vue en elle, dans sa détresse, je crains qu’il ne fasse encore beaucoup de mal autour de lui…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
Koxie Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Koxie
Membre

Vous avez raison d’en parler sur ce site, elle aussi est en danger, et vous aussi, il faut sortir de cette relation. Vous avez bien fait d’en parler je vous assure, il existe des sites, je vous en donne quelques uns.

– Violences Femmes Info – 3919
Écoute, informe et oriente les femmes victimes de violences, ainsi que les témoins de violences faites à des femmes.
Traite les violences physiques, verbales ou psychologiques, à la maison ou au travail, et de toute nature (dont les harcèlements sexuels, les coups et blessures et les viols).
Ne traite pas les situations d’urgence (ce n’est pas un service de police ou de gendarmerie).
Par téléphone
39 19 (appel gratuit depuis un téléphone fixe ou mobile)
Ouvert
de 9h à 22h du lundi au vendredi,
et de 9h à 18h le samedi, le dimanche et les jours fériés.
Appel anonyme.
Appel ne figurant pas sur les factures de téléphone.
– le 116 006 – ce numéro anonyme d’aide aux victimes permet de bénéficier d’une aide et d’être orienté vers différents réseaux associatifs spécialisés.
(appel gratuit)
Ouvert 7 jours sur 7 de 9h à 19h
Le service est également accessible en composant le +33 (0)1 80 52 33 76 (numéro à tarification normale).
Par courriel
[email protected]
– Violences conjugales – Ligne directe 24/24 et 7/7j.
sos-detresse.fr
Vous êtes victime de violence au foyer ? Parlez-en. 100% Anonyme. SOS Détresse.
Personnes en détresse. · Situations d’urgence.
– stop-violences-femmes.gouv.fr
( plein d’infos dont l’ordonnance de protection comment l’obtenir,…) est un site officiel mis en place par le Gouvernement. Il recense des informations générales et donne les coordonnées d’associations spécialisées.
Bon à savoir : si une femme surfe sur ce site, elle peut en un clic effacer les traces de son passage; son conjoint violent ne pourra donc pas savoir qu’elle l’a consulté.

Vous avez raison de croire en vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.