Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Pédophilie… 7 fois sur 10…. c’est une affaire de famille !!!

J-J CHATELAIN époux d’Elisabeth GUMIEL, les deux complices dans l’âme…
Chère Tata, cher Tonton, vous vous pensez tout-puissants, au-dessus des lois. Vous les connaissez, mais vous estimez qu’elles ne sont pas faites pour vous. Ce porc se donne donc la permission depuis toujours de prendre son propre désir comme référence, ne se préoccupant jamais des enfants.
Sorte d’excitation, de fantasme, il mesure très bien les conséquences de ses actes qui ont portés gravement atteinte aux règles et à notre dignité. C’est l’un, des plus abject outrage que l’on puisse faire à des enfants, outre par ce qu’on a vu et assistés pendant des années, provoquant de la répulsion en raison de son acte obscène.
La justice… quel sentiment noble, mais elle ne défend pas toujours la veuve et l’orphelin. Nous y avons tous droit, mais sans se faire justice soi-même.
Merci, balance ton porc.com.
Cet homme n’a aucune excuse, son acte est impardonnable. D’ailleurs, il n’a pas agi de façon impulsive, bien au contraire : son acte a été mûrement réfléchi, avant qu’il s’abandonne à son plaisir en notre présence.
Un abus n’est pas le fait du hasard de la part de celui qui le commet. Cet Homme a prémédité et organisé sa petite parade, tout en attendant le moment idéal où ses fantasmes vicieux lui ont paru réalisables avec sa femme.
Bien ou mal, cela n’a plus d’importance, tout est nivelé. Avec ce genre d’individus, la morale est morte. Tout comme moi…
Seules les victimes restent marquées à vie : ses agissements, quel qu’il soit, c’est tuer la femme dans la femme.
En l’espèce, la récidive est presque à envisager…d’ailleurs de nouveau, bien au chaud, sous les verrous de la prison de Grasse (06).
Quelle leçon doit-il en tirer ? Aucune, car il ne fait que de récidiver.
…Aujourd’hui, je me donne le droit de l’écrire…Je n’ai plus peur.
Depuis toute petite du haut de mes six ans, j’ai toujours appris à garder le silence et taire les agissements avilis que j’aie sans cesse subi.
…Toi ce pédophile au sujet explosif, sache que j’aimerais m’endormir et mourir dans mon lit.
Hélas, je ne suis jamais parvenue à mettre un terme à ma souffrance présente.
La décision de me supprimer anesthésierait pourtant ma douleur, mais je ne peux m’y résoudre, alors je continue à vivre, à souffrir, mais de surcroît à sourire …
Je combats en cultivant ma haine, en ruminant une vengeance.
Je fuis cherchant à oublier, m’endurcissant pour ne plus souffrir, me repliant sur moi-même, devenant insensible, de manière à ne plus ressentir ni émotion ni désir.
Mais ces deux solutions sont vaines…
Mon véritable adversaire…c’est la détermination… que j’aie à rester dans ma souffrance, dans ma mort spirituelle et psychique et à refuser de revivre. Ils résident paradoxalement dans moi-même. C’est horrible…
Imaginez-vous dans la peau d’un lapin traversant une route de nuit… pris dans les phares d’une voiture : pétrifiez, figez, tétanisez, incapable de réagir, vous vous laissez écrasez…vous comprenez ???
Le temps ne compte pas pour mon inconscient, il s’est comme arrêté : mais l’apparition de mes troubles m’incite à laisser enfin ma souffrance refaire surface et à accepter d’en parler. Ce sera mon premier pas vers ma guérison…
Je comprends de jours en jours, d’années en années, l’extrême répugnance que j’éprouve à admettre que mon corps et mon âme ont été ravagés. J’aimerais tant oublier, ne jamais avoir vécu cela…
Si j’écris aujourd’hui, c’est pour ne pas sombrer dans la folie…
Je me sens tant coupable parce que je regarde les événements passés avec mes yeux d’adulte avertis que j’aie aujourd’hui.
À chaque fois que je replonge dans l’horreur de mon passé, je dois payer un prix très élevé.
En essayant d’oublier, de tourner la page, j’essaye de me construire un certain équilibre. Quel choc terrible…
De vous à moi, Sartre a dit de la honte qu’elle est « l’hémorragie de l’âme ». Même marquée au fer rouge, personne ne me voit, personne ne m’aide…
Ma honte est liée au regard que je porte sur moi-même ; je me vois comme souillée à vie…En changeant ma manière de penser…je me panserai peut-être ?
Pourquoi les gens sont tant cruels, pourquoi faire tant de mal à des enfants ?
…Mensonges, sanglots et toutes ces révélations ont dévasté ma vie.
…Au fond de mes yeux cette authentique blessure demeure à jamais.
Tu aimais tant nous faire chalouper, 20 ans plus tard la justice nous a écouté, elle t’a puni, mais à peine sorti…tu as récidivé…
Au nom de toutes tes victimes…
Ecrit par MB.
…Voilà ma justice…te balancer GROS PORC DE JEAN JACQUES CHATELAIN QUI RÉSIDAIT A L’EPOQUE A ST HILAIRE DE BRENS ET SAINT VICTOR DE CESSIEU (Département 38) et ensuite à FREJUS commune française située dans le département du Var, toujours avec sa complice d’Elisabeth Chatelain née Gumiel… Tu n’aurais jamais dû refaire de victime, la justice…pffff…quelle justice ???…En France, dans nos prisons, on protège les Pédophiles que c’est triste…
Je n’ai plus rien a rajouter !…Si, si je puis… brûle en ENFER.




  • Nous vous proposons de lire également

    Poster un Commentaire

    12 Commentaires sur "Pédophilie… 7 fois sur 10…. c’est une affaire de famille !!!"

    avatar
      
    smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth

      Notification par e-mail  
    plus récents plus anciens plus de votes
    M'envoyer un e-mail si
    Espérance
    Membre

    Bonjour, merci pour votre témoignage, terrible par la souffrance que vous avez le courage d’exprimer. Oui, des vies entières sont détruites en tout impunité ou presque, parce que les pédophiles s’attaquent à l’âme de leurs victime tout autant qu’à leur corps. Leur but est de dégrader, d’avilir et de détruire définitivement toute estime de soi. Mais l’être intérieur n’est compté pour rien dans notre société matérialiste, qui va punir bien plus un vol d’objet ou d’argent que la destruction de la vie psychique. Le sentiment d’injustice ajoute encore à la douleur car les monstres, après avoir purgé des peines légères (dans le meilleur des cas) continuer à faire le mal en tout liberté. Merci pour votre cri, qu’il soit entendu par le plus grand nombre.

    anomyne
    Invité
    anomyne

    Merci pour votre témoignage, courage.

    Jérôme
    Invité
    Jérôme

    La justice étant défaillante par moments, il s’agit de se demander comment y remédier…

    Catoune
    Membre
    Chère Wei Shen Me, Suite à votre témoignage, j’ai vu votre photo ! Vous l’avez magnifiquement choisie ! Elle exprime en elle seule toute votre souffrance et votre enfer personnel ! Vous souhaitez à votre tonton de brûler en enfer, mais c’est vous qui êtes en train de vous consumez ! Et il s’en fout ! Vous le haïssez, et c’est tout à fait compréhensible ! Seulement quand on a de la haine pour une personne, soit elle le sait et elle s’en fout et ça vous fait souffrir, soit elle l’ignore et il n’y a que vous qui en souffrez ! Alors, à quoi bon haïr ! Votre colère, votre rage contre lui, vous dévore complètement et ne vous laisse aucune chance de vivre votre vie ! C’est devenu si obsessionnel, comme un harcèlement moral quotidien depuis votre enfance ! Votre psychisme et votre corps sont épuisés ! A quand les maladies incurables et dégénératives ? Bientôt, si ce n’est pas déjà le cas ! Si vous continuez à ne pensez qu’à lui et à ce qu’il vous a fait à vous et à d’autres, vous allez droit au cimetière ! Et là, il aura gagné sur toute la… Lire plus »
    ness
    Membre

    Vous dites: »Je combats en cultivant ma haine, en ruminant une vengeance. » C’est tellement vrai!
    Mais comment faire sans risquer un retour de bâton.
    De plus, rares sont les témoignages, qui dévoilent les identités. Du coup, j’étais hésitant pour le mien. Je vais y réfléchir très sérieusement.

    la marte
    Invité
    la marte

    Bonjour,
    Essaye les bonhommes allumettes pour te défaire de son emprise. Courage. C’est pas facile tout les jours mais il y a de belle chose et de belle personne. Sourie à la vie. Je te comprends.

    Catoune
    Membre

    Ravie de te revoir La Marte. Je m’inquiétais de ton absence ! J’espère que tu vas bien !

    la marte
    Invité
    la marte

    Salut Catoune,
    Honnêtement pas vraiment. Je sais ce que tu m’a dis et j’ai enfin envoyé valser mes soeurs mais je souffres d’abandon surtout que je viens de fêter mes 40 ans.
    Mes émotions ont pris le pas sur la raison. Je suis en mode je ne supporte plus rien.
    T’as essayé les bonhommes allumettes.
    Merci de ton soutien.
    Et toi comment vas tu?

    Catoune
    Membre

    La Marte, je vais ouvrir une conversation privée avec toi pour te répondre. Je ne voudrais pas empiéter sur ce témoignage. Si tu ne reçois pas un email par les Administrateurs que tu as un message de moi. Laisse-moi un mot sur ce témoignage.

    Catoune
    Membre

    La Marte, il faut que tu deviennes membre pour que nous puissions avoir une conversation en privée. Inscris-toi. C’est gratuit ! Tu auras une messagerie et tu pourras me dire ce qu’il s’est passé. Moi, je fais aller comme nous tous et nous toutes. Allez, j’attends ton message privé. A +

    la marte
    Invité
    la marte

    A ce soir, je m’en occupe.

    Catoune
    Membre

    Ok ! À tout à l’heure !