Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Parler est également nécessaire pour stopper cette transmission d’abus de génération en génération

Dernière enfant d’une fratrie de 3, mes parents m’amenaient régulièrement en vacances chez ma grand-mère. Ma grand-mère paternelle était mon repère affectif dans une famille où les mots et les gestes affectueux n’étaient pas légions. C’est dans cet environnement refuge qu’un matin alors que je m’étais réfugiée dans mon lit, mon oncle a caressé mon sexe? J’avais environ 6 ans. J’en ai parlé pour la première fois à mon ex mari lorsque j’avais 20 ans. Il m’a avoué 20 ans après m’avoir pris pour une menteuse.
Je n’ai pas pardonné à cet homme, ni même à sa femme, car tous 2, lorsque ces faits ont été relatés, se sont soudés en criant à la calomnie. On peut pardonner à ceux qui demandent pardon mais ça n’a pas été le cas.

J’en ai parlé il y a plus de 10 ans à mes 3 enfants, pour casser cette transmission d’abus. Je suis persuadée que mon père avait vécu lui-même des abus sexuels pendant son internat.

Putain de transmission. Putain de secret de famille.
Putain de porcs.

Hélène

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
psionicCatoune Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Catoune
Membre

Chère Hélene,

Quel cri du cœur ! Ça soulage !

Mon violeur de kiné est passé aux aveux et m’a demandé pardon ! Refus de ma part ! Aucun pardon pour les violeurs !

Donc, je ne pense pas que vous auriez pu lui pardonner de toute façon !

Mais, le fait qu’il crie à la calomnie, cela décuple à l’infini votre colère envers lui!

Quant à votre ex, ce n’est qu’un abruti, car tout ce qu’il a voulu faire en vous disant qu’il ne vous avait pas crue, c’est vous blesser cruellement !

Parler à vos 3 enfants, c’est très bien, mais si vous pensez que votre père a été abusé ou violé, ne lui confiez jamais vos enfants!

Soyez toujours présente lorsque votre père est dans les parages ! Ne les laissez pas seuls avec lui ! On ne sait jamais ce qu’il peut se produire!

Etes-vous suivie par une psy pour pouvoir évacuer toute cette colère ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère amie, merci pour votre témoignage. C’est une abomination inqualifiable que cela nous bouleverse, qui plus est cela met vos propres enfants en situation de risque élevé car vous savez ce qu’il se passe, vous avez eu parfaitement raison d’en parler avec vos enfants afin de briser cette horreur qui se transmet. Vous soulevez là une question très importante et très étudiée en psychopathologie, en psychologie et en psychanalyse. On sait qu’il y a des mécanismes de transmission intergénérationnelle des abus, faites une recherche sur ces termes et vous verrez le résultat.
J’ai trouvé un rapport de stage québecois qui peut vous aider à cerner cet aspect, donc à fonder votre discours sur des bases très solides. En voici le titre:

Transmission intergénérationnelle de l’agression sexuelle :: implications pour les enfants des mères survivantes
Par Marilyn Lacasse

je ne mets pas de lien mais vous trouverez sans difficulté le fichier pdf ! Vous voyez c’est pile dans le sujet que vous évoquez !
Sinon sur l’archive Cairn, j’ai trouvé ceci:

La transmission transgénérationnelle des traumatismes et de la souffrance non dite
Florence Calicis
Dans Thérapie Familiale 2006/3 (Vol. 27), pages 229 à 242

un article intitulé Traumatismes et transmission dans le quotidien suisse Le temps.

En fait cela va beaucoup plus loin car les traumatismes que vous avez subis du fait de votre agression ont une probabilité non nulle d’avoir été transmis à vos enfants par le mécanisme dit de transmission épigénétique.

Un article sur ce point ici:

Transmission intergénérationnelle des psychotraumatismes

dimanche 3 septembre 2017, par Jeanne HILLION

Les drames vécus par les parents influenceraient le comportement et même le génome de leurs descendants. Enquête sur la transmission intergénérationnelle des traumatismes et sur l’avancement de la science en la matière.

sur le site de l’association poil de carotte.

Vous trouverez de nombreux autres sites sur cette question, privilégiez néanmoins les sites académiques ou spécialisés.

Votre révolte est moralement et donc humainement parfaitement légitime mais elle est même scientifiquement fondée, on voit donc que vous avez soulevé une question très importante.

Avec notre affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.