Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Overdose du harcèlement

j’en ai marre du harcèlement de rue et partout ailleurs, besoin d’écrire et de balancer des porcs . Des hommes de tout âge certains ont l’âge d’être mon père, voir grand père. Ces regards lubriques à vomir, je n’ai que 23 ans et pourtant depuis mes 17 ans j’en ai tellement tellement entendu, je sature.
Le regard malsain qui fixe et analyse de la tête au pied en pleine rue « charmante, quelle corps, hmm corps magnifique… » ou des bruits, se sentir comme un morceau de viande, humiliée. Je ne compte plus les « salope », « grosse salope » suite au refus , on m’a même dit un jour suite à un refus catégorique d’avance de nature sexuelle « tu es faite pour être une salope, tu n’es pas faite pour être en couple ou encore moins le mariage » , cette volonté de descendre à tout prix, d’humilier car leur ego de pauvre type est blessé. ( tu n’es pas une fille bien, tu seras jamais…)
Un exemple parmi d’autre qui m’a marqué : Il y a de cela 4 ans en allant chercher ma commande dans un resto, un homme d’une soixantaine d’année m’aborde, il me dit qu’il est ancien proxénète et qu’une fille comme moi ça peut rapporter 400euros par jour facilement. Il me reluque horriblement, je me suis sentie honteuse alors que je n’ai rien fait , c’est ce qui m’énerve le plus pourquoi se sentir comme ça alors que je suis la victime ?! Ce n’est pas normal d’entendre des propos pareilles à 19 ans (a toute âge d’ailleurs mais je veux dire si jeune ) , et si c’était « que » ça… j’étais choqué j’ai récupéré ma commande et refuser de lui adresser la parole il a crié quand je suis sorti disparaît de ma vue, et que je te croise plus jamais ! Personne n’a réagi et on m’a regardé moi.
La 1ère (et dernière fois) que je me suis rendu en boîte avec des copines j’étais en 1ère année de fac, a peine sur la piste on s’est frotté à moi et d’un coup on m’a retourné et embrassé de force. Je me souviens encore de la sensation d’une langue dégoûtante entrée par surprise dans ma bouche et de mains répugnantes qui me tripotent. J’ai eu envie de vomir, une nausée puissante et je l’ai repoussé de toute mes forces et suis sorti ( j’ai heureusement retrouvé mes copines quelques minutes après).
Dans les emplois étudiants que j’ai pu faire j’ai eu aussi des expériences de porcs. un collègue vicieux ( avait environs 50 ans ) qui frolait mes fesses, quand il faisait la bise il mettait parfois sa main sur ma taille ou me serrait, effleurer mes seins l’air de rien bien sure, faisait des commentaires déguisés « compliments »sur ma tenue.
Dans un autre travail j’ai subi les commentaires sexistes de certains collègues « je te laisse en bonne compagnie » , « t belle comme ça » ou un autre « un corps comme ça c’est parfait au lit » qui a osé m’a proposer une aventure (homme marié de 40 ans avec 4 enfants dont il me parlait en +) . Un autre collègue qui me dit « ah tu as oublié le rouge à lèvres je peux te mordre la lèvre elle sera bien rouge » . Bref après 4 mois j’ai pu enfin quitté ce job.
Il y a 3 ans, un homme qui me plaisait beaucoup au début, on échangeait beaucoup et on commençait à se voir (des sorties à l’extérieur), après 2 mois il m’invite chez lui. On dîne, regarde un film, on s’embrasse sur le lit il me caresse la poitrine et ailleurs, je suis excitée et consentante à ce moment là. Après 10min , il était toujours très excité et désire aller plus loin mais d’un coup j’ai eu la nausée et ça m’a stoppé nette toute envie, alors je lui ai dit que je ne voulais pas aller plus loin que j’avais trop chaud en le repoussant. Il l’a mal pris, il m’a immobilisé brusquement je n’arrivais pas à bouger parce qu’il était bien plus fort que moi. Il s’est frotté, et m’a dit que s’il le voulait il pouvait me violer. J’ai eu très peur et c’est ce qu’il voulait car il a fini par me lâcher. Apres, il m’a donné une fessé et forcé à lui faire un bisou pour pouvoir partir. Quel taré.
Ce n’est qu’un échantillon que j’ai livré ici et j’ai déjà beaucoup écrit …Aujourd’hui, je n’arrive plus à faire confiance aux hommes et n’aime pas qu’on me touche, ça m’écœure. Faites attention à vous, et sachez que vous avez beaucoup de valeur peu importe ce qu’on veut vous faire penser.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Myrioum
Myrioum
7 jours plus tôt

C’est un témoignage qui en est plusieurs en fait. Je ne sais pas comment autant d’immondices croisées sur son chemin est possible. Je te trouve très intelligente et forte. Ces horreurs ne sont tolérables pour personne. Je crois que nous les femmes, on doit vraiment les attaquer aussi. Il faut répondre, répondre, répondre.
Soyons agressives
Sachons rétorquer, porter plainte si on a la force, prévenir les gens immédiatement autour quand ça arrive, hurler sur les agresseurs ou bien répondre avec cynisme
(Pour les 400€, je lui aurais dit que je vaux plus donc qu’il s’écarte de là, il connaît pas assez les maths.)
Ne nous sentons plus victimes, même si nous le sommes, défendons-nous par tous les moyens
Le chat gagné toujours face au chien, non par la force ou taille, mais par la dose d’agressivité et de détermination qu’il a à montrer qu’il ne s’écrasera pas!

À ton travail, il faut les dénoncer, rapporter leur propos, les mettre sur écoute quand ils viennent te parler pour témoigner aux employeurs etc.

Ils ne vont pas S’EN TIRER

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME