Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Ou commence le harcèlement sexuel ?

Tout est ds le titre.
Voilà 2 mois que j’ai commencé un nouveau travail.
J’ai 26 ans. Un collègue de 2 fois mon âge, me fait la bise à partir du 2è jour. Bien. 2 jours après il rajoute la main sur l’épaule en faisant la bise. Ok. Je commence à me sentir très mal à l’aise dès que je le vois. Il me touche les oreilles  » ça va toi?! » me sors des « blagues » car je dois me pencher « Tu sais ce qu’on dit chez nous ? Tous cul tendu mérite son dût. Fais attention la prochaine fois ! » Oui oui je ferais attention… Il y a 3 jours, la « main sur l’épaule » en faisant la bise, se transforme en main dans le milieu du dos, sous forme de caresse.
& il y a 3 jours, j’ai été vraiment choquée. J’étais seule dans une petite pièce, devant un ordinateur, entrain de passer des commandes. Lui est à côté, devant son écran de contrôle. Il se lève pour sortir puis dis « Oh faut peut être que je me rhabille » et se poste juste derrière moi, je peux le voir du coin de l’œil. J’entend le bruit de ceinture qui se défait, il reste là, si je me retourne je peux voir son sous vêtement. J’ai l’impression de voir sa tête se levée, me regardant, de tps en tps. Mon cerveau, mon corps c’est arrêté, j’étais paralysée. Il a pris beaucoup plus de tps qu’il n’en aurait fallu pour « se rhabiller ». Puis il est sortie.
Est-ce que je me fais « des films » ? Est-ce que j’en fais trop ??? J’ai été vraiment choquée, très mal à l’aise.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

7
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
7 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
2 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
5 Nombre de personnes ayant commentés
DomiAnonymesMallonepsionicCatoune Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Catoune
Membre

Chère Anonyme,

Lorsqu’on laisse passer quelque chose qui nous dérange, on s’expose à subir pire!

Si la bise vous gêne, dites-le clairement ! Si vous n’appréciez pas sa main sur votre épaule, vous l’enlever ! Si sa main qui caresse votre dos vous énerve, dites-lui que vous n’êtes pas sa femme ou sa fille et qu’il n’a pas votre consentement pour vous toucher !

Soyez claire ! Envoyez les bons signaux !

N’oubliez pas que pour le porc : « qui ne dit mot consent ! »

Alors, avant de subir une agression sexuelle de sa part, dites haut, fort et clair, que vous n’avez plus envie qu’il vous fasse la bise, qu’il se tienne à distance, qu’il ne vous touche plus et que vous en avez marre de son harcèlement sexuel, que s’il passe outre, il s’expose à des poursuites !

Si le message n’est pas assez clair, vous montez le ton, de manière à ce que tout le monde entende que vous n’en pouvez plus de vous faire harceler par un porc !

Passez à l’offensive ! Remettez le porc à sa place, présentez-lui la poubelle !

Affirmez-vous ! Soyez forte et sauvegardez votre espace personnel !

Et pour répondre à votre question, le harcèlement sexuel se caractérise par le fait d’imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant,
ou créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante.

En résumé, ce sale type vous impose, de façon répétée, des gestes déplacés (caresse dans le dos), des comportements et des propos à connotation sexuelle (Tous cul tendu mérite son dût. Fais attention la prochaine fois !) qui vous mettent mal à l’aise, donc il y a bien harcèlement sexuel à votre endroit par ce porc!

Défendez-vous ! Rebiffez-vous ! Ne vous laissez plus faire ! Vous n’en faites pas assez! Rentrez-lui dedans !

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère amie, notre chère Catoune a parfaitement résumé la situation et ce qu’il convient de faire. J’ajoute rapidement quelques remarques. Tout d’abord, les limites de la bienséance en milieu professionnel ont été complètement explosées: ce genre de comportement constitue un harcèlement à caractère sexuel caractérisé, vos limites ont été bafouée, (elles n’ont jamais été respectées d’ailleurs !) et votre personne niée et avilie, ne restez pas ainsi, et mettez fin immédiatement aux débordements de ce porc.
Je vous invite à consulter le site institutionnel stop violence femmes gouv, associé au 3919. Vous y trouverez tous les éléments nécessaires pour caractériser ce que cet homo porcus connardus vous inflige. Il y a notamment une vidéo d’un médecin du sport qui explique comment des mots faussement amicaux et salaces on arrive aux agressions. Dans ce site, dans le section « j’ai besoin d’aide », il y a une rubrique intitulée « suis-je concernée ? », consultez-la, vous constaterez COMBIEN vous êtes concernée ! Vous pouvez aussi consulter le twitter de Marlène Schiappa, et celui du collectif noustoutes.
Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Mallone
Invité
Mallone

Attention, il teste vos limites ! Mettez y vite un terme sinon ça risque d’aller de plus en plus loin.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonymes
Invité
Anonymes

Complètement d’accord avec les avis précèdent. Il ira de plus en plus loin. D’abord éviter de se retrouver seule avec lui. Et surtout lui dire qu’à faire il dépasse les bornes. Pour ce genre de pervers qui ne dit mot consent. Et au pire le traiter de vieux pervers parce qu’il se rhabille devant vous quand même !!! . Mieux vaut se brouiller avec lui que de le subir.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Domi
Invité
Domi

Moi je ne me suis pas laissée faire mais il a insisté jusqu’à m’ouvrir la bouche pour m’embrasser et la je lui est mis une gifle. Il a attendu un peu et il veut me licencier à l’amiable pour une soi disant faute. Il a recommencé avec une autre salarié mais la au bout d’un moment elle a cédé et un mois après il l’a licencié. En plus c’est un patron d’une petite supérette il a des attouchements aussi avec des clientes qui se sont plainte que pouvons nous faire ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Domi, contactez l’association PARLER de Sandrine Rousseau et les clientes, elle se portera partie civile contre ce porc. Sinon consultez le site stop violences femmes gouv, vous aurez toutes les infos. Les postes de Catoune et dans une moindre mesure les miens indiquent des liens et conseils. N’hésitez pas à nous redemander des précisions.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Domi,

Vous devez porter plainte pour harcèlement sexuel contre votre patron!

Il y aura une enquête de faite et parlez-leur de votre ancienne collègue qui a subi les mêmes choses et qui a été licencié abusivement!

Cette femme qui a été licenciée, savez vous son nom et où elle habite ? Si vous ne savez pas son nom, ce n’est pas grave, la police la retrouvera et l’interrogera !

Les commissariats sont ouverts 24h/24 7j/7. Donc allez-y et racontez ce que ce porc vous fait subir ! Portez plainte !

Dès demain contactez une de ces Associations qui vous aidera dans vos démarches :

– Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV) : cfcv.asso.fr
Appel gratuit : 0 800 05 95 95.
lundi au vendredi de 10h00 à 19h00.

– Violences femmes infos : appeler le 3919. Appel gratuit 24h/24 7j/7.

– Numéro national d’aide aux victimes :
Le 08VICTIMES, soit le 01 41 83 42 08
est un numéro non surtaxé (coût appel local) disponible 7 jours/7 de 9h à 21h.
En dehors de ces horaires : [email protected]

– SOS FEMMES
Trouvez toutes les associations qui viennent en aide aux femmes sur le site : sosfemmes.com/ressources/contacts_tel_local.htm

– AVFT
Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail
Défense des victimes de violences sexuelles au travail
Accueil téléphonique : 01 45 84 24 24
Horaires : lundi : 14h à 17h – mardi au vendredi : 9h30 à 12h30
Site : [email protected]

Faites ces démarches et tenez nous au courant de ce qui se passe ! Nous vous aiderons !

À bientôt ! De tout cœur avec vous !

Merci de remplir les champs obligatoires.