Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Oncle pédophile

J’ai toujours eu une peur bleue de mon oncle, je ne savais pas pourquoi mais j’en avais peur. Il était sympa avec tout le monde, il avait une « bonne tête » mais j’en avais peur. Peut-être 10 ans après son décès, mon frère fait une dépression, du jour au lendemain son comportement a totalement changé. On essait de voir ce qui ne va pas, mais il ne dit rien. Un jour il va chez sans médecin et demande pour être interné et sans en avoir parlé à personne. Il a donc passé un peu mois de 2 mois dans un établissement psychiatrique et en sortant il avait retrouvé sa joie de vivre. Il m’appelle pour que je vienne boire le café, j’y vais avec mon mari et mes enfants et à un moment il me demande de venir dans le jardin. Il m’annonce alors qu’il a été violé par mon oncle à plusieurs reprises quand notre maman avait été hospitalisée et que cela était la cause de sa dépression. Le ciel m’est tombé sur la tête, je sentais qu’il y avait quelque chose mais j’étais très loin d’imaginer que mon frère avait été violé et que mon oncle était pédophile. J’ai été très impactée par cette révélation et depuis je fais attention au moindre changement de comportement de mes enfants parce que contrairement à ce que l’on croit, cela n’arrive pas qu’aux autres, cela est bien plus répandu que ce que l’on pense. Je n’ose même pas imaginer le nombre de victimes qui en n’ont jamais parlé.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

4
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
4 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
psionicCatouneBulle Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Bulle
Membre

Bonsoir,

Je suis désolée de ce qui est arrivé à votre frère et j’espere sincèrement qu’il arrivera à reconstruire sur le long terme.

Vous savez concernant vos enfants vous pouvez également parler avec eux leurs expliquer simplement les limites que personne ne doit franchir (je ne sais pas quel âge ils ont) mais là meilleur défense est parfois la prévention à trop guetter leurs moindre changement de comportement vous risquer de crée un effet inverse et il feront tout pour cacher ce qui se passe si ils sentent que des qu’ils sont un peu triste ou autre vous vous inquiétez ils pourraient feindre que tout va bien afin de ne pas vous faire de peine. Je comprend votre envie de les protéger mais ne les sur protéger pas ne cedez pas à la psychose armée les du mieux possible en leurs expliquant les comportements dangereux pour eux et ce que les adultes n’ont pas le droit de faire.

Courage à votre frère et à vous

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Anonyme,

Je suis navrée pour votre frère ! C’est bien d’être sa voix sur ce site pour témoigner de son vécu traumatique !

Continuez à être vigilante envers votre frère car des rechutes sont possibles !

Vous avez parfaitement raison, si une personne, enfant ou adulte, change brusquement d’attitude, il y a lieu de suspecter une agression sexuelle, un viol ou un harcèlement sexuel !

Quel âge aviez-vous tous les deux lorsque les viols ont commencé ?

Aujourd’hui que vous savez pour lui, vous faites attention à vos enfants, mais que ressentez-vous par rapport à ce qui lui est arrivé ?

Vous demandez-vous pourquoi vous n’avez rien vu ? Culpabilisez-vous ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Tout à fait d’accord avec toi Bulle !

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chères aminchettes,
Les récits pédophiles sont parmi les plus horribles qui soient. Ce qui est stupéfiant c’est que vous ressentiez inconsciemment le malaise, sans doute par le décalage entre cet oncle que tout le monde et aime la douleur de votre frère qui est tombé bien plus tard en grave dépression. On voit donc bien les ravages que cela cause qui peuvent conduire à l’irréparable. Il a été bien soigné, mais il faut qu’il continue à se faire suivre, c’est important. En ce qui concerne vos enfants, ne vous formalisez pas trop, c’est vrai que c’est très angoissant. Le site m’a permis de réaliser que j’ai traversé indemne les années 70 alors que cela était même encouragé par certains (honte sur eux !) et qu’il fallu une fameuse émission d’Apostrophe où l’écrivaine québecoise Denise Bombardier s’indigna publiquement avec beaucoup d’humanité contre un célèbre prédateur pour que l’on commence à changer cela. A l’époque c’était l’inverse, or, aujourd’hui il existe des livres pour enfants qui permettent de les sensibiliser à ces questions. Faites une recherche sur les termes: article-bibliographie-pour-parler-des-dangers-aux-enfants et vous trouverez la liste en question. Il faut avant tout être à leur écoute, et savoir reconnaître les signes, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.