Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Nouvelle sortie polémique de la part de Catherine Millet

Des propos très polémique autour du harcèlement et des agressions sexuelles

 

En décembre 2017, à l’antenne de France Culture, Catherine Millet avait affirmé regretter de ne pas avoir été violée. Des propos qui à l’époque étaient passés presque inaperçus, mais qui refont surface aujourd’hui après la publication dans « Le Monde » de la tribune « pour la liberté d’importuner » qui a été signée par une centaines de personnalités féminines. Ces paroles font aujourd’hui débat et crées la polémique sur les réseaux sociaux.

 

Ça c'est mon grand problème, je regrette beaucoup de ne pas avoir été violée. Parce que je pourrais témoigner que du viol on s'en sort

Catherine Millet Ecrivaine

 

Ce jeudi 11 janvier 2017, alors qu’elle était invitée dans l’émission Quotidien sur la chaîne TMC, Catherine Millet a une nouvelle fois brillé avec ses propos sur le harcèlement et les agressions sexuelles, ce qui a crée une nouvelle polémique.

Alors qu’elle était interrogée sur les agressions sexuelles que subissent les femmes dans les transports en commun. Celle-ci a indiqué qu’une femme ne doit pas se sentir traumatisée ou blessée par ces agissements qui sont punis par la loi.

Catherine Millet en a profité pour expliquer qu’elle-même, lorsqu’elle était plus jeune, avait fait les frais de ce genre d’actes.

Je sais que c'est un délit aujourd'hui et pour vous dire les choses, moi j'étais contre cette loi. Tout le temps où j'avais le même âge que vous et que ça m'arrivait, et bien il suffisait que je me retourne (…). Je lui faisais honte devant tout le monde et puis ça passait. je sortais du métro et j'avais oublié cette affaire.

 

Selon elle, ainsi que la centaine de signataires de la tribune qui a beaucoup fait réagir sur la toile, les femmes doivent prendre leurs responsabilités pour ne pas se placer dans le rôle de victime.

Catherine Millet a ensuite affirmé avoir de la compassion pour les frotteurs, en indiquant que ces derniers devaient être dans une certaine misère sexuelle pour être réduit à faire ce genre de chose pour trouver une satisfaction sexuelle.

J'ai une certaine compassion pour les frotteurs (…) Quelqu'un qui en est réduit à ça pour trouver une satisfaction sexuelle doit être dans une certaine misère sexuelle.

 

L’écrivaine a très rapidement était la cible des internautes qui n’ont pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux. Marlène Schiappa, actuelle secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes a également tenu à réagir à ces propos, en indiquant que « Le corps des femmes n’est pas un bien public ou un réceptacle à misère sexuelle ».

 

 

Ce vendredi 12 janvier 2017, Catherine Millet a de nouveau crée la polémique au micro de la matinale de France Inter. Cette dernière a expliqué qu’un homme fumant un gros cigare près d’elle « l’importunait » autant qu’un autre lui mettant une main sur le genou. Elle en a également profité pour donner son avis sur le projet de loi suédois autour du consentement sexuel.

Ce qui m'a fait réagir sur cette histoire de consentement c'est ce projet de loi qui a été adopté en Suède et qui voudrait si en effet la loi passe qu'avant tout rapport sexuel il y ait un consentement explicite des deux parties. Non mais vous voyez on va maintenant signer un contrat devant un notaire avant d'aller baiser ?

 

Ces propos tenus à l’antenne de France Inter ont très vite fait réagir les internautes et notamment sur Twitter.

 

 




  • Nous vous proposons de lire également

      Notification par e-mail  
    plus récents plus anciens plus de votes
    M'envoyer un e-mail si
    etoile
    Invité
    etoile

    Venant d’une nympho pareille c’est sûr qu’on pouvait pas s’attendre à autre chose. Elle n’a pas honte à son âge en plus…elle n’a rien compris et son discours est « criminel » car elle banalise trop des actes graves.

    etoile
    Invité
    etoile

    Une femme de cet âge….quel manque d’élégance franchement…

    etoile
    Invité
    etoile

    Les femmes de ce site ne font pas la guerre aux hommes. On n’interdit pas la séduction ni la galanterie bien au contraire!!! ce sont certains comportements et abus qui sont dénoncés ici.

    etoile
    Invité
    etoile

    On veut juste le respect entre les deux sexes et que quand qqun dit non c’est non.

    etoile
    Invité
    etoile

    Ce sont les abus, les violences, les harcèlements qu’on dénonce pas la séduction, ni la drague. Cette femme n’a rien compris et est d’une autre époque….

    etoile
    Invité
    etoile

    Cette femme avec sa sexualité outrageante fait beaucoup de tord aux autres femmes qui subissent des violences

    etoile
    Invité
    etoile

    C’est à ce genre de femme que les prédateurs devraient s’adresser pas aux autres ce genre de femme n’attend que ça…

    coucou
    Invité
    coucou

    Catherine Millet a eu une sexualité débridée mais protégée, elle l’explique dans ses livres, Jacques Henric, son mari, était toujours là pour veiller au grain dans ses partouzes, il ne la laissait pas se faire massacrer, il lui permettait d’assouvir ses fantasmes sans qu’aucun homme ne puisse lui faire de mal.
    Trop facile dans ces conditions!

    etoile
    Invité
    etoile

    C’est clair, elle n’est pas représentative des femmes qui subissent des choses non consenties…j’ai peut-être été un peu véhémente mais ce genre de femme me sort par les yeux surtout quand on entend ce qu’elle raconte.

    etoile
    Invité
    etoile

    Cette femme ne se respecte pas elle-même et elle ne respecte pas les autres femmes.

    etoile
    Invité
    etoile

    Elle n’a pas honte franchement, une nympho pareille…. faire la morale aux femmes qui ont subit des choses épouvantables et non consenties. Elle est mal placée pour prendre la parole dans ce genre de débat….

    etoile
    Invité
    etoile

    Si un frotteur vient se frotter contre elle dans le métro, elle serait encore capable de lui tailler une pipe lol!! pardon m’ai j’ai pas pu m’en empêcher…

    coucou
    Invité
    coucou

    Juste s’il lui plait et si elle en a envie, c’est elle qui contrôle et décide.

    coucou
    Invité
    coucou

    J’ai lu son livre sur sa vie sexuelle, je ne me souviens pas de sexe oral de sa part ni de sodomie péniblement subie, non, juste du « normal » selon son plaisir à elle.

    etoile
    Invité
    etoile

    Elle a tout fait (partouzes et autres…), c’est pas une grande sensible…ni une romantique

    etoile
    Invité
    etoile

    Il faut être des femmes respectables pour pouvoir juger et prendre position dans ce débat

    Catoune
    Membre
    Catoune

    Je suis ravie que vous ayez mis à la disposition des personnes qui viennent témoigner ou s’exprimer sur ce site, les vidéos de Catherine Millet et compagnie. Merci d’exposer les propos déplacés de cette « petite dame », dans Quotidien, France Inter et la Tribune. J’ai réagi il y a presque 19h de cela, en les dénonçant dans un commentaire du témoignage de Nini : « Dénoncer LA TRIBUNE du MONDE » Par NINI
    Le Jan 11, 2018.

    NAT
    Invité
    NAT

    Donc si je comprends bien, on devrait espérer des violences sexuelles, même les plus dures, pour pouvoir espérer s’en remettre et donc se sentir plus forte……
    et sinon, agir avant….
    et par exemple créer un blog pour éviter (puisque la loi reste lettre morte) que certains hommes ne se sentent plus en toute impunité au quotidien ….. c’est pas être forte ?

    Et puis sinon…… elles ont qu’à porter un badge ce sera plus simple : « je suis pour la liberté d’importuner » ce sera plus simple.
    Pour finir, on m’a toujours appris que la liberté des uns s’arrête la ou commence la liberté des autres ….et il me semble que l’on a le droit de vivre en paix …..

    coquinette coquillette
    Invité
    coquinette coquillette

    Bonjour, c’est incroyable d’entendre des paroles d’une violence inégalable de la part de Catherine M.
    Nous ne sommes pas dans un jeu ou de l’art pornographique mais nous parlons de viol = VIOLENCE SANS ACCORD
    Si vous dites que vous auriez aimé être violée, c’est que vous êtes dans votre tête déjà en accord alors il n’y a peut-êrte pas viol.
    Vous avez la parole mais les victimes non consententes dans le huit clos d’une chambre avec la peur au ventre et la paralysie…. NON MADAME NON
    NI VOUS MADAME LAIEH NON NON NON JOUIR D UN VIOL PHYSIQUEMENT PEUT ETRE MAIS MENTALEMENT NON
    Si je suis gourmende de chocolat et que vous mettez de force un carré de chocolat dans ma bouche. Je vais aimer ce goût mais mon mentale on. Il y aura ce dégout qui pourra m’éloigner de ce chocolat un moment.

    alors je vous dis NON mesdames non non comme aux violeurs.

    Les hommes ont besoin d’être aider dans la démarche de la drague avec vos paroles, c’est le retour à la case départ. vOUS AVEZ PAS DES IDEES PLUS FINES POUR EUX A PART LE VIOL ????

    No comment
    Invité
    No comment

    Pitié!

    Cette femme est d’une imbécilité à faire pleurer. Et quel nombrilisme! C’est affligeant de tout ramener à soi et à ses fantasmes au mépris des victimes d’agressions.

    On se fiche pas mal de la misère sexuelle des frotteurs. S’ils lui font tant de peine, qu’elle se charge de les soulager et qu’elle s’abstienne de dire aux femmes ce qu’elles doivent ressentir ou pas après avoir été agressées.

    C’est pathétique d’avoir envie d’être le centre de l’attention à ce point-là…