Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Nous toutes harcelement – Témoignons pour briser la loi du silence

Je viens de lire le témoignage ayant pour titre « Nous toutes harcelement » et même si je ne pensais pas témoigner sur ce site parce que je n’ai jamais été violée, j’ai finalement changé d’avis parce que le harcèlement de rue, je vis avec.
J’ai 22 ans, je ne suis une jeune femme lambda, ni moche, ni jolie et pourtant je suis constamment harcelée dans la rue. Dans ce genre de situation on ne sait jamais quoi faire, répondre ? Partir ? Insulter ? Mettre une giffle ? Je ne vais pas dire que je suis harcelée tous les jours non plus, bien souvent les hommes sont corrects et il s’agit de compliments ou de Salut ça va ? Mais des fois ça part en sucette et surtout quand les personnes sont alcoolisées ou sous produits. Il faudrait que les mecs comprennent que non c’est non, je comprends que certains veulent draguer et là il n’y a pas de soucis, mais il y en a qui font clairement ça pour nous harceler.

« Nous toutes harcelement » parce que nous avons toutes au moins une histoire de harcèlement de rue à raconter.

« Nous toutes harcelement » parce qu’il y en a marre de cette certaine impunité.

« Nous toutes harcelement » parce que les choses doivent changer et que certains devraient plutôt aider les victimes lorsqu’ils sont témoins plutôt que de se plaindre sur internet que des femmes les traitent de porcs.

« Nous toutes harcelement » Parce qu’il y en a marre de subir et que l’on aille jusqu’à mettre notre parole en doute lorsque l’on décidê de parler.

Le monde parfait n’existe pas, mais faisons chacun de notre mieux pour s’en rapprocher.

Céline, Bordeaux

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

11
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
11 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
9 Nombre de personnes ayant commentés
RegiCorinneCatouneDerrick de FranceMandanla Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Léa
Invité
Léa

100% d’accord avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



loulou
Invité
loulou

Jamais violée? Moi aussi je disais cela à votre âge, et à 40 ans cela m’est tombé dessus, il ne faut jamais désespérer. (humour noir)
Une petite idée peut- être : en grande surface, j’ai vu hier une promotion d’alarmes personnelles, 5 euros, comme un porte clé, à déclencher pour les randonneurs, seniors, joggeurs et personnes seules, on tire la chainette et on libère un bruit de 100 décibels.
J’en ai acheté une. Je compte le mettre avec mes clés. Et comme j’ai le réflexe clés à la main…
Cela vaut un « ta gueule » et c’est plus nouveau.
A bon entendeur salut!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Greg
Invité
Greg

Je suis un mec et je suis dégouté comment il y a en qui sont avec les femmes. Franchement je cromprends pas comment ils peuvent croire qu’ils vont réussir à draguer des filles en faisant comme ça. Moi j’ai toujours respecté les femmes, j’ai toujours était gallant, je n’ai jamais fais de mal à une femme et je suis dégouté qu’une minorité fait que les femmes n’osent plus sortir toutes seules dans la rue. Il y a une nouvelle loi qui a été crée pour que ces pauvres types payent des amendes, j’espère vraiment que ça va faire bouger les choses et que la police n’hésitera pas à les verbaliser. Il faut aussi que nous les mecs normaux ont montrent qu’on n’est pas comme eux, il faut que les femmes n’ont plus peur de sortir et qui savent qu’il existe des mecs biens prêt à les aider si besoin. Je ne sais pas ce que c’est d’être une femme et de vivre des situations comme ça, mais je devine un peu et je vous soutien totalement.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Amel
Invité
Amel

J’avais 16 ans et je me rendais chez mon nouveau petit copain. Pour aller chez lui je devais prendre le bus et faire un changement dans un quartier où il ne fait pas forcément bon vivre. Mon premier bus était en retard, du coup j’ai loupé le second de quelques minutes, résultat j’étais obligée d’attendre plus d’une heure pour avoir le prochain bus. Il y avait une bande de jeunes au loin qui fumaient et qui écoutaient de la musique, je m’assoie dans l’arrêt de bus et met mes écouteurs pour éviter qu’ils viennent m’embêter. Après quelques minutes un homme d’au moins 50 ans vient vers moi, j’enlève mes écouteurs parce que je pensais qu’il allait me demander l’heure ou quelque chose comme ça. Il me dit que je suis jolie et que ce n’est pas prudent que je reste ici toute seule, je ne sais pas quoi lui répondre. Il me demande quel bus j’attends, où je vais et tout plein d’autres questions. Je lui réponds et il me propose de me prendre en voiture. Je lui dit que nous parce que j’ai une copine qui sera dans ce bus. Il me demande mon numéro, je refuse mais il inciste de plus en plus, le lui donne donc mon Facebook pour qu’il me lache un peu. Il me dit que je suis très jolie et qu’il est chef d’entreprise et qu’il pourra me faire travailler si je veux. Je précise qu’il ne ressemblait pas du tout à un chef d’entreprise. Le soir même il me contacte sur Facebook et me demande pour qu’on se voit, je ne réponds pas. Il commence à me faire plein de propositions totalement indécentes et il me dit des trucs impensables, je me doutais qu’il était pervers, mais pas à ce point. Il m’a envoyé des photos de lui nue, en me disant qu’il pouvait m’apprendre plein de truc pour que je sois meilleure au lit avec mon copain. Heureusement que je n’ai pas accepté de le suivre quand il m’a proposé de me conduire en voiture. Je ne sais pas ce qu’il aurait fait, je ne sais pas où j’aurais fini, mais quelque chose de grave serait arrivé, j’en suis certaine.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Céline,

Je suis entièrement d’accord avec vous : Non au harcèlement !

Vous vous demandez ce qu’il convient de faire en cas de harcèlement dans la rue?

• Voilà quelques solutions :

1.Si vous ne vous sentez pas en sécurité, ignorez la personne qui vous harcèle et éloignez-vous ou réfugiez-vous dans un endroit sûr (magasin, restaurant…).

2. Si vous vous sentez assez en sécurité, répliquez calmement et fermement, sans vous excuser : « ne me sifflez/touchez/etc. pas ! C’est du harcèlement ! », « Vous n’avez pas le droit », « Je ne vous ai rien demandé », « Eloignez-vous ! »

3. Si vous décidez d’entrer en confrontation, adoptez une posture assurée (regard fixe, parler d’une voix claire et forte, sans sourire, les épaules hautes) : sans laisser la personne parler, expliquer que son attitude est illégale, qu’il ou elle ne souhaiterait pas que quelqu’un se comporte ainsi avec ses proches, qu’il y a des manières plus respectueuses d’aborder des gens si le contexte implique un rapport de séduction.

4. Utilisez l’humour ou le sarcasme : « C’est intéressant… Pouvez-vous m’expliquer pourquoi vous pensez que vous avez le droit de me dire ça ? »

5. Faites semblant de ne pas avoir entendu et faites-lui répéter ses propos plusieurs fois jusqu’à ce qu’il-elle se sente stupide : « Hein ? », « Quoi ? », « Je n’ai pas entendu »

6. Dites à la personne qui vous harcèle que vous êtes en train de faire une enquête sur le harcèlement de rue et commencez à lui poser des questions : « Vous le faites souvent ? », « Comment choisissez-vous les personnes que vous harcelez ? », Le faites-vous seul-e ou avec vos ami-e-s ? », « Avez-vous déjà parlé de ce que vous faites à vos parents, frères, sœurs… ? »

7. Lorsque vous vous faites harcelé-e dans les transports publics, un magasin ou tout lieu de passage, mobilisez les passant-es ou passager-ères.

8. Si la personne qui harcèle est dans une voiture, faites semblant de prendre en photo la plaque d’immatriculation, cela peut la dissuader de continuer.

9. Identifiez la personne qui agresse en pointant du doigt « et vous avec le tee shirt jaune ! Arrêtez ce que vous faites !

10. Lorsque la personne qui vous harcèle se fait plus agressive, menaçante ou vous suit, appelez le 17 ou le 112 et signalez son identité (vêtements, lieu, plaque d’immatriculation…) et/ou prenez une photo ou une vidéo pour les fournir à la police.

N’insultez pas, cela peut générer un comportement plus violent de la part de la personne qui harcèle.

• Harcèlement de rue : 5 conseils pour ne plus être désarmée !

1) Bien identifier s’il y a danger… et se protéger le cas échéant

Premier réflexe : il faut identifier si vous êtes en situation de danger, ou non. S’agit-il de quelqu’un de visiblement agressif ou d’un « lourd » qui insiste mais n’est pas dangereux ? « Je ne vais pas avoir la même attitude dans les deux cas. La priorité quand on est isolé est de se mettre en sécurité. Dans l’autre cas, il faut selon moi dénoncer le comportement du harceleur. »

2) Rien ne sert de courir

en revanche : « Je pense qu’il faut paraître calme. Quand on montre sa peur, c’est là qu’on peut avoir plus de problèmes. Mieux vaut marcher vite, mais normalement. » Pensez aussi à solliciter les personnes autour, en attirant leur attention. « C’est aussi à cause de l’absence de réaction des gens que l’on n’ose pas réagir soi-même ».

3) Penser à l’avance à quelques répliques, avoir un scénario

Bien réagir au harcèlement de rue, cela commence par s’y être préparé. Par des lectures d’articles comme celui-ci, mais aussi en réfléchissant à ce que l’on pourrait répondre.
« Il faut avoir un scénario tout prêt dans la tête ». Qui peut être différent selon chacun : « Pour moi il faut ignorer et continuer son chemin ». « Répondre ? Parfois quand je ne réponds pas, ça se passe de la même manière que quand je réponds ».

« On ne siffle pas » et pas « Toi, ne siffle pas »

Dans les répliques à « prévoir », pensez à ne pas interpeller directement la personne en face, qui pourrait mal réagir si elle se sent attaquée. Mieux vaut des répliques impersonnelles,et qui décrivent ce qui est en train de se passer. « On ne siffle pas Monsieur, c’est du harcèlement » plutôt que « Arrêtez de siffler ». Idem, préférez dire : « C’est interdit de faire de tels gestes » plutôt que « Vous êtes dégoûtant ». Et évitez le tutoiement.

4) Dire des phrases absurdes, désarçonner

C’est une technique plus surprenante, mais qui a fait ses preuves, qui s’inspire de lectures du « Projet Crocodiles », une bande dessinée dénonçant le harcèlement. Un « relou » vous demande de coucher avec lui ? Répondez-lui par exemple : « La nuit tous les chats sont gris. » Le temps qu’il comprenne et s’interroge, vous serez déjà partie ! Ou bien demandez-lui combien de victimes par jour il fait, en sortant un carnet et en faisant mine de noter. Évidemment, ce n’est pas le genre de répliques auxquelles il s’attend !

5) Feinter : faire semblant d’être au téléphone

C’est une technique plus classique mais qui marche : faire semblant de recevoir un appel et prétendre que la personne qui vous appelle va arriver. « Ah, tu arrives, super on se retrouve dans deux minutes ». Et si vous êtes en danger manifeste, composez (vraiment) le numéro de la police (le 17), en disant bien fort : « Allô, la police ? »

Enfin, ne gardez pas pour vous-même ce qui vous est arrivé : parlez-en autour de vous. Le harcèlement, par petites touches, peut vous fragiliser si vous n’en parlez pas.

Bonne chance ! Restez forte ! Continuez de dire STOP AU HARCÈLEMENT !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

• Chère Loulou,

Ton idée d’acheter cette alarme personnelle est brillante !

Excellent moyen de faire fuir les agresseurs!

• Cher Greg,

Merci pour votre soutien ! Merci de veiller sur notre bien être !

Je ne crois pas que cette loi changera quoi que ce soit ! Pas assez de policiers pour constater les infractions !

Ces porcs ne veulent pas nous draguer mais nous dominer et nous humilier !

• Chère Amel,

Vous avez bien fait de ne pas monter dans sa voiture ! En effet, il serait passé à l’acte !

Vous ne devez jamais donner vos coordonnées à un inconnu même s’il vous harcèle ! Donnez-lui un email totalement bidon avec un nom compliqué rempli de z de w ou de y !

Je vous invite à vous rendre au commissariat pour déposer plainte contre X pour harcèlement sexuel, avec les preuves que vous détenez !

Montrez aux policiers les photos du porc nu, que vous recevez ! Il verra ce qu’il lui en coûte d’agir comme une merde !

Faites-le punir pour qu’il ne puisse plus recommencer son manège avec une autre femme !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Mandanla
Invité
Mandanla

Malheureusement je ne connais pas une femme qui n’a jamais eu de problème, certains graves et d’autres moins, mais toutes ont une histoire à raconter. J’espère que les choses vont changer avec Marlene Schiappa et sa nouvelle loi contre le harcelement de rue. Qui vivra verra comme on dit. De toute façon ça ne peut pas être pire que sans loi, mais je pense qu’il faudra faire un peu plus, comme des stages de sensibilisation comme on fait pour les personnes qui ont perdu des points sur leur permis de conduire et aussi des peines de travaux d’intérêts générales pour les personnes insolvables.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Derrick de France
Invité
Derrick de France

Bonjour

Je tiens déjà a salué ton initiative ! C’est une bonne chose et du courage .
j’ai fais 3 ans sur bordeaux , j’ai rarement vue des scènes de se genre , et j’ai foi en l’amélioration progressive et continues des mentalitées masculines .
Je suis d’avis qu’il y a des hommes qui peuvent vraiment se montrer maladroit , mais que tous soient foncièrement pervertis, ou méchants.. non ..
La preuve tu le dit en majorité ils ne se montrent pas insistants , ce qui fais peur c’est le rapport entre soit et l’inconnu sans compter que c’est désagréable lorsque c’est intempestif , je le conçois plus que clairement .
Je suis un homme j’ai eu des mauvaises expériences avec des femmes mais je ne les met pas dans le même bateau . du coup que tu réfléchisse aussi comme ça c’est génial !
Déjà l’harcèlement de la rue j’estime qu’une femme n’a jamais tord , peut importe comment elle est habillée comment elle marche ou et quand .. Elle mérite le respect . sous l’effet de substance ou pas c’est inexcusable .
Je pense que les choses bougent et que les mentalitées se réveilles .
Néanmoins…Il faut parfois faire la différence entre les réelles victimes de situations horribles et d’autre qui essaye tant bien que mal suivre une mode .. Je suis féministe de la première heure je salut l’initiative #balancetonporc mais j’ai peur que se site devienne un exutoire de la frustration de certaines personnes qui ne comprennent pas les enjeux . il faut saisir que c’est une plateforme de cris de détresse pas un journal intime partagé comme VDM et site du genre .

C’est mon humble avis

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Derrick de France, ne vous inquiétez pas, les Administrateurs et moi-même veillons à ce que ce site ne devienne pas un exutoire de toutes les frustrations !

Certains témoignages qui passent outre les conditions pour poster sur ce site sont supprimés sauf ceux qui peuvent avoir une valeur éducative !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Corinne
Invité
Corinne

Trop d’hommes frustré, qui se croit supérieur parce qu’ils SE PRENNENT POUR LE SEXE FORT.. pour l’instant le sexe fort ce sont nous les femmes, qui osons nous mettre à nu à cause d’eux, qui avons le courage de parler, de leur façon de nous accoster en pleine rue avec des « t bonne » ou des coup de langues..
ils diraient quoi le sexe fort si on le faisait à leur mère ? A leur sœur ? Je peut pas dire à leur femme, sa se marie pas sa, c trop exigeant pour trouver la chose qui voudra prendre place dans leur lit..
vous me trouvez mal polie , pas grave, c parce que sa ne vous est jamais arrivée..
je n’est jamais porté de mini jupe ni de décolleté plongeant, j’habite marseille, je me retrouve certaine fois à répondre part un doigt d’honneur à l’ERZATS qui m’insulte rien qu’en respirant mon oxygène..
voilà ma façon de voir c ARRIÉRÉ, débile et sans cerveau.
CORINNE .

Merci de remplir les champs obligatoires.



Regi
Invité
Regi

Je suis agent ratp et j’ai subi un harcèlement sexuel au travail par mon responsable d’équipe à plusieurs reprises que j’ai dénoncé à mon encadrement ainsi qu’un dépôt de plainte au commissariat il y a 2 ans. Cela m’a value la fureur de mon encadrement ainsi qu’un harcèlement moral, 8 mois de maladie et aujourd’hui je frôle les mur quand je vais au travail ! Voilà les avancés pour un monde parfait.
Regina 94

Merci de remplir les champs obligatoires.