Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Non non et NON!

Malgré cela, il m’est monté dessus.

Voilà comment je résume ce que j’ai vécue cette nuit là.

C’était mon premier copain, j’avais 18 ans.
Nous étions déjà ensemble depuis un moment. Nous étions chez ma mère, il dormait à la maison.
Cette nuit là je ne me sentais vraiment pas bien, je frissonnais, je me sentais fiévreuse.
Nous étions au lit et il avait envie. J’ai dit non, que je ne me sentais pas bien. Il a insisté et j’ai répété non.
Il c’est quand même mis sur moi, je ne pouvais pas bouger, je continuais à dire non mais il ne s’est jamais arrêter.
Je n’avais pas la force de bouger, je me disais aussi qu’en ne bougeant pas, il comprendrait que je ne participais pas et que je ne voulais pas.

Je l’ai détesté, c’est ce qui à du faire que finalement je m’en sors sans grand traumatisme.
Je l’ai trompé pour qu’il me déteste autant que moi je le haïssait… Ça n’as pas marché.
Je le déteste encore pour cela, 22 ans plus tard.

À l’époque, mes copines m’ont dit que ça ne pouvais pas être un viol puisque c’était mon copain.
Je les aient détestés pour ça.

Fin.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
psionic
28 jours plus tôt

Chère anonyme, vous avez été tout simplement violée lors de votre première expérience, c’est abominable et terriblement destructeur. Je suis sceptique pour l’absence de grand traumatisme, mais je vous invite à consulter juste à titre préventif.
Vous ne pourrez jamais pardonner car c’est une atteinte impardonnable à votre humanité. Cela vous affecte encore 22 ans après ! Vous entrez dans le bel âge de la quarantaine mais avec cette blessure en vous.
Vos copines étaient des connes de haut niveau, elles racontaient n’importe quoi, on se demande d’où elles sortaient de telles conneries. J’ignore quelle relations elles avaient avec votre violeur mais leur réaction n’y est peut-être pas étrangère non plus au delà de l’ineptie de leur réaction…
Cela nous ramène à 1998 ce qui ne m’étonne qu’à moitié: le porno était en train de connaître sa résurrection avec l’internet.
Je vous invite vraiment à vous faire suivre et consulter. Pour cela rendez vous dans notre espace d’aide aux victimes sur le forum: cliquez sur n’importe quel témoignage et sur poster un commentaire, cliquez ensuite sur “obtenir de l’aide” dans la mention qui s’affiche sous le cadre de commentaires: vous arriverez directement aux listes de liens et conseils aux victimes.
Quoi qu’il en soit, je vous invite à revenir ici, nous sommes là pour vous aider sans jugement.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.