Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Mon premier amour me viole

(#viol 2 sur 3.)

Ce viol est le tout premier, je ne l’ai su réellement que plusieurs mois plus tard, au moins 2-3 mois je dirais. Sans le second viol, je n’aurais jamais su décrire ce malaise que j’avais pu ressentir après et pendant l’acte. Le malaise d’être violée.

Ça faisait 1 bonne année que j’étais avec cet homme, j’avais 17 ans. C’était celui qui m’a fait découvrir les relations sexuelles, mais pas forcément les relations d’amour. Il regardait des films pornographiques sur lesquels je tombais parfois en allant sur son gsm à sa demande.
Puisque je n’avais jamais « fait l’amour » du tout avant, je n’avais pas de référence. Je pensais que nos relations étaient normales.

Un jour, il m’a violée. Dans le lit dans lequel je dormirai ce soir…
Il voulait absolument qu’on couche ensemble.
Je lui ai dit non. Il a insisté.
Je n’ai plus su dire non… Mon plus grand défaut. J’y travaille beaucoup aujourd’hui…

La chose s’est passée, aussi « bestialement » que d’habitude. Il ne me regardait pas. J’étais de dos à lui.
Je ne respirais plus.
Je ne bougeais plus.
Je laissais faire, et par pitié vite, que ça se termine.

Immédiatement après son orgasme, il a pleuré. Réalisant sans doute ce qu’il venait de faire…

J’ai été sèche un peu après, puis j’ai pardonné. Je ne suis pas du tout rancunière, j’aurais sûrement dû l’être.

1 an et demi après, bel et bien séparés (peu après le viol, car il me trompait en plus du reste), je lui envoie un message.

« Tu te souviens du soir où tu m’as violée? »

Cash.
Des mois qu’on ne s’était pas envoyé un mot.

Il m’a répondu que oui, plutôt rassurant, et qu’il étudiait ce sujet en cours. Il m’a aussi dit qu’il travaillait sur lui-même.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais mes parents ont trouvé ce viol pire que le suivant…
Pourtant, je n’ai pas eu besoin de psy pour celui-là. Je ne l’avais même plus en tête. Je n’avais même pas remarqué que j’avais été violée…
Mais je ne faisais déjà plus confiance aux hommes…

Merci d’avoir lu…!

(Pour les curieux/ses, mes deux autres viols se trouvent dans la section « lieu public » et section autre… On dirait que je fais un blog, j’ai honte de moi…)

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
psionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère amie, tout d’abord, bonne année 2019 !

Cet endroit est destiné à vous permettre de témoigner, vous savez combien ce n’est pas facile, vous n’avez pas de honte à avoir, car c’est vous la victime. Votre récit est bouleversant, et on retrouve hélas tous les ingrédients qui nous révoltent tous ici quand nous lisons les témoignages de victimes: votre sidération, l’incapacité d’agir, le cinéma de l’auteur, oui car c’est du cinéma. Vous avez bien fait de lui envoyer dans la gueule, mais je vous conseille de le rayer de la carte et de bien le dénoncer comme violeur, agresseur. Ensuite faites lui comprendre ce qu’il risque devant la loi si vous portez plainte car ce qu’il vous a fait est l’exacte définition légale du viol: un rapport sexuel non consenti obtenu par la contrainte et la violence. C’est tellement destructeur, il faut vous préserver ma chère. De plus, votre personne, donc votre humanité ont été avilies, c’est très grave.

Vous êtes très jeune et malheureusement plongée dans une période totalement libérale-nihiliste où des forces sombres qui ne doivent rien au hasard réactivent des archaïsmes d’autres temps et répandent une culture du viol et la prédation sexuelle, dont la quasi totalité des victimes sont des femmes. Regardez dans votre entourage comment ce site est perçu, et surtout je vous conseille de garder vos interventions confidentielles. Vous faites beaucoup en témoignant ici, et nous vous en remercions. Maintenant, nous sommes aussi là pour vous aider. Je vous conseille tout d’abord de consulter, afin de diagnostiquer l’étendue du traumatisme. Le viol est un crime d’une violence extraordinaire, qui peut conduire à des cas traumatismes psychiques très profonds. Ensuite, je vous conseille de consulter des associations de victimes. Voici quelques liens utiles:

** Collectifs des femmes contre le viol: CLCV
numéro d’urgence: 0 800 05 95 95
Viol femmes informations:
un site internet qui est utile et intéressant et un numéro national:
** victimes de viol et son site associé
**Les CIDFF ( Centre Information des droits des Femmes) il en existe dans toute la France,
présence de psychologues et de juristes femmes qui aident les autres femmes,
site: info femmes
** sos femmes : avec une section sur le harcèlement

** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
** psy coach: un espace consacré au harcèlement
** soutien-psy en ligne

Vous avez aussi le réseau France victimes avec son site et son numéro d’aide:
Le 116 006
la section ressources du site donne une liste impressionnante de liens utiles.

Je le répète, vous êtes une jeune femme en devenir, le viol peut compromettre votre vie sentimentale, je ne plaisante pas, consultez puis faites-vous suivre, vous pouvez développer une dépression subitement. Ensuite soyez à jamais impitoyable avec tous ces porcs, apprenez à les reconnaître et n’hésitez pas à pratiquer la curorchidie et la cremnorchidie sur eux. Ne tolérez plus la moindre allusion avilissante, et tout geste, remarque ou attitude déplacées doit se traduire par l’expulsion immédiate et définitive sans explication ni justification de votre part.

N’hésitez pas à nous demander des précisions ou liens supplémentaires.

Soyez assurée de mon affection, bonne année, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.