Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

mon petit copain et le père de mon petit copain et sa femme

J’ai reçu une étrange visite ce matin, la femme et mère de mes agresseurs. Elle a récemment perdu son mari d’un cancer, ça, je le sais et son fils des années plus tôt. Elle est là, sur mon pallier et demande à me parler! j’ai un choc en la voyant, je la connaissais bien à l’époque où je fréquentais son fils. je l’ai fait entrer. Elle me pose direct une question: est-ce vrai pour mon mari et mon fils? je tombe des nus. Elle sait que son époux m’a violenté, son mari s’était confié à elle avant de mourir. Au fur et à mesure de ses explications, je me sens très mal et aussi furieuse. elle savait déjà pour son gamin. Et là, elle me demande pardon, pour son mari et son fils. elle s’excuse pour eux, et demande à garder le contact avec moi. Elle semble totalement brisée. Je dois récupérer mes gosses à l’école et lui demande gentiment de partir, je ne sais pas quoi dire d’autre. je ne me sens pas bien de cette visite. je ne sais pas comment réagir à sa demande.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

4
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
3 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
D.BenNonlandalouze Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
landalouze
Invité
landalouze

On peut supposer que la mort de son mari la « délivré », des hommes capables de ce genre d’abus, sont forcément aussi des abuseurs au sein de leur foyer! On peut donc supposer que cette femme a aussi subi des abus de son père et de fils, abus d’autorité, voire violences y compris sexuelles de la part du mari…Quand vous avez raconté votre histoire, le fils s’était confié au père, on peut supposer une complicité, que le père était un modèle, ne dit t-on pas tel père tel fils ? Dans ce cas la vie de cette femme auprès de ces deux hommes n’a pas dû être facile tous les jours !
C’est à vous de voir, vous pourriez vous trouver des choses en commun, il a fallu beaucoup de courage à cette femme pour venir vous voir, elle s’excuse des abus de son fils et de son mari, mais elle n’en ai pas responsable, ce n’est pas a elle de s’excuser, surtout si elle est aussi une victime ! Aller savoir, vous pourriez vous « réparer » ensemble…Il n’y a que vous qui pouvez décidez de ce que vous « pouvez » faire, personne d’autre…C’est à vous que vous devez pensez en priorité, après si vous vous en sentez capable, échanger ensemble me semble un bon moyen d’aller au fond des choses et de dépasser cet évènement traumatique ! Bonne chance à vous deux…Ensemble ou séparément…

Merci de remplir les champs obligatoires.



BenNon
Invité
BenNon

> ne dit t-on pas tel père tel fils ?

Les femmes sont promptes à pointer les raccourcis généralistes, merci de ne pas en faire autant. Vous supposez, vous utilisez des phrases toutes faites pour accuser gratuitement et sans savoir. Soyez aussi honnête que ce que vous demandez aux autres.

Merci de remplir les champs obligatoires.



landalouze
Invité
landalouze

Dans un précédent post, « D » a raconté que c’est d’abord son petit ami qui l »a violenté, qui en avait parlé à son père, et qu’au lieu de lui venir en aide, le père avait à son tour abusé d’elle, il y a donc dans cette histoire violence du père et du fils, et à priori on peut supposer c’est le fils qui reproduit les comportements du père, plutôt que l’inverse …De plus dans un autre témoignage plus tard, « D » poste un témoignage avec une amie, elle aussi victime du père…Je commente donc simplement ce qui a été raconté, de plus j’écris « on peut supposer », donc « j’extrapole », je n’affirme rien ! « D » nous dit qu’elle ne sait quoi penser…j’essaie juste d’élargir sa réflexion avec différents points de vue, concernant cette femme qui est venue s’excuser, c’est ELLE et « D », mon propos, pas le mari ou le fils….Je fais un copié-collé, d’un autre commentaire que j’ai écrit, qui démontre que je ne crois pas que forcément, tel père = tel fils…Par contre, ma formation psy et mon expérience de plus de 40 ans, m’ont démontré, que l’on se construit toujours en fonction de ses parents, soit en « reproduisant » le modèle qu’il ait été ‘bon » ou « mauvais », soit en opposition à ce modèle…C’est ainsi qu’une partie des enfants abusés reproduira les comportements abusifs, ou victimes, du fait de valeurs « déviantes » inculquées dès l’enfance, et qu’une autre partie, à l’inverse, se retrouvent, par ex, nombreux dans les professions « réparatrices »… :
Extrait de mon commentaire précédent : « On sait aussi qu’une partie des enfants abusés, du fait d’une frontière par exemple incestueuse peu marqué voire inexistante, ont plus de chance de passer à l’acte à leur tour ! L’autre versant de cet état de fait, étant que dans les professions dédiées aux soins des autres, sont également surreprésentés, les enfants victimes d’abus dans l’enfance, la profession venant « réparer » la blessure d’enfance. Ces professionnels consciemment ou inconsciemment désirant éviter à d’autres ce qu’ils ont eux mêmes subis ! »

Je n’accuse donc personne, loin de là, je me contente d’utiliser les propos fournis par « D », j’extrapole à partir de ceux-ci et j’essaie d’ouvrir la réflexion…En l’occurrence, le seul intolérant ici, sur la défensive, et prompt à faire des « raccourcis », ce n’est pas moi !

Ici on ne juge pas, on essaie de comprendre et d’aider les autres à avancer…Si cela nécessitait de froisser quelques hommes au niveau de leur égo, franchement, je m’en balance pas mal, ici seules compte les victimes, en grande majorité des femmes, des jeunes filles ou des fillettes…Et il n’est pas juste question d’égo, mais de souffrances qui ont gravement nuit à la santé psychologique et parfois physique des victimes, à la construction de leur personnalité d’adulte et/ou de femme !

Merci de remplir les champs obligatoires.



D.
Invité
D.

merci Landalouze.

Merci de remplir les champs obligatoires.