Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Mon papy

En lisant quelques messages rédigés avant le mien, je réalise que ma situation est tristement banale…
Ma mère était très dépendante de ses beaux parents à qui elle devait beaucoup. C’était un couple bienveillant envers elle et elle leur accordait toute sa confiance, j’étais très souvent chez eux.
Je ne me souviens pas de tous les détails parce que j’étais très petite. J’ai tout oublié jusqu’à la naissance de mon premier enfant à l’âge de 29 ans. Je dormais et je me suis réveillée en sursaut et ,alors, j’ai su que ce qui m’étais revenu en rêve, je l’avais vécu 25 ans plus tôt.
C’est cette scène où mon grand-père me demande de lui caresser le pénis, je me souviens ses mains sur mes fesses et mes questions : « pourquoi il est comme ça ton zizi ? « .
Ma grand-mère me demandait de lui monter son café tous les mercredis matin. Il m’accueillait dans son lit.
Je ne sais pas comment j’ai eu la force, comment j’ai compris, mais je me revois lui dire que ce n’était pas bien ce qu’il faisait et que je ne reviendrai plus dans ce lit. Plus tard ma demi sœur alors âgée de 8 ans a subi les mêmes attouchements, mais moi j’avais tout oublié, je n’ai rien dit et pire, je ne l’ai pas crue. Je pense que ma cousine et peut être mes tantes ont vécu les mêmes expériences immondes, mais personne ne parle.
Mon grand père est décédé quand j’avais 24 ans, j’ai pleuré, comme s’il avait été un bon grand-père !!! Ce que l’esprit peut être puissant…
Mon mari est au courant et mes garçons aussi, mais c’est un sujet qu’on évite.
Je me suis construite, je suis active et je n’ai jamais consulté.
J’ai lu dans vos messages tellement de violence et de souffrances que mon histoire semble « soft », je n’ai pas été violée…Si je ne comprends pas ce qui se passait dans le cerveau de cet homme je le considère aujourd’hui comme un pauvre type frustré, tellement faible qu’il ne pouvait que toucher les petites filles. Il me ferait presque pitié, j’espère quand même qu’il brûle en enfer.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

5
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
3 Nombre de commentaires
2 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
4 Nombre de personnes ayant commentés
annonimDidiJoséphineLazuli Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Lazuli
Invité
Lazuli

C’est fou comme on peut oublier un traumatisme et s’en souvenir des années après. D’où le fait qu’il ne devrait pas y avoir prescription pour ce genre de crime.

Merci pour ton témoignage. J’espère que tu vas bien, malgré cette histoire…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Joséphine
Invité
Joséphine

Bonjour Lazuli,
Merci pour ton soutien et ta réponse. C’est agréable de pouvoir se confier. Je culpabilise pour ces silences, je ne me sens pas coupable ou responsable, mais je me demande si je n’aurais pas pu empêcher l’élargissement du cercle des victimes.
Après tant d’années, je réalise que cette mauvaise expérience a certainement eu plus d’incidences sur ma vie qu’on ne pourrait le croire. J’étais une enfant très timide et introvertie, je manquais de confiance en moi et j’étais fort sensible aux avis des autres, influençable. Je me suis auto censurée dans le domaine professionnel en pensant que je n’avais pas les aptitudes à…Finalement le destin a fait que j’ai eu de la chance et que je ne m’en sors pas si mal sur le plan pro comme sur le plan personnel.
Il y a peu j’ai eu l’occasion de m’engager dans la formation d’adultes proches de la petite enfance pour les sensibiliser à la maltraitance sur les enfants, je prends ma revanche.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Didi
Invité
Didi

J’ai 23ans et j’ai eu des attouchements par deux hommes mon oncle et un homme de 30ans quand j’en avais 13. Je n’ai pas réussi à oublier et tout les jours sa me bouf. Au jours d’aujourd’hui aucun homme ne peu me touché sans que j’y pense à chaque fois. Ça m’a vraiment traumatisé mais en lisant ton message j’ai l’espoir de dépasser tout ça et d’avoir quelqu’un dans ma vie. Merci

Merci de remplir les champs obligatoires.



Joséphine
Invité
Joséphine

Bonjour Didi,
Je suis désolée de lire à quel point tu souffres encore aujourd’hui. Je pense que ce qui m’a sauvée c’est l’oubli, ce qu’on doit appeler  » le déni » en psychologie ( ??) . J’étais beaucoup plus jeune. Comment accepter de voir mon bourreau chaque jour sans cet espèce de tour de magie ? Il était apprécié de tous et je l’aimais comme on aime son grand-père. J’ai tout simplement refusé d’admettre ce qui s’était passé. Encore aujourd’hui, je n’ai aucune idée de quand et comment tout a commencé, combien de temps ça a duré ?
Pour toi le souvenir est vivace, réel. As-tu consulté pour essayer de dépasser ces traumatismes ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



annonim
Invité
annonim

Il a peut-être fait bcp de victimes aussi en dehorsde la famille, ces personnes n’ont pas été crues, certain.e.s sont peut-être devenu.e.s des agresseur.se.s inces-tueur.se.s… Puissiez-vous en parler à toute la famille (ou par écrit) pour que l’inceste s’arrête ! Merci.

Merci de remplir les champs obligatoires.