Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Mon meilleur ami

Nous nous retrouvions comme souvent avec d’autres amis à faire des soirées chez les uns et chez les autres.
Ce week-end là nous étions 7 à se retrouver, je ne connaissais pas tout le monde. nous étions chez une amie qui avait invité des amis à elle. Mon copain n’avait pas pu venir. Mes amis le connaissaient bien.
La soirée se déroulait très bien. Nous avons fait connaissance avec tout le monde, très bonne ambiance.
A cette soirée, de la bonne musique et de l’alcool, comme nous en avions l’habitude.
Vers la fin de la soirée, certains sont rentrés, nous n’étions plus que 4. Mon amie, son copain, mon meilleur ami et moi.
Mon couchage était prévu sur le canapé avec mon meilleur ami. Il y avait 2 canapé séparés et non collés.
Je me sentais très fatiguée, j’avais bu et j’avais besoin et envie de dormir car je conduisais le lendemain pour rentrer chez moi.
Il devait veiller sur moi afin que je ne vomisse pas ou autre sur le canapé ou le tapis. Je me sentais bien et prête à dormir.
Je ne lui ai rien demandé. Nous avons échangé quelques phrases, chacun étant sur son canapé. La dernière phrase que je lui ai dis est la suivante : “Maintenant je vais dormir je suis fatiguée, bonne nuit”.
Il pensait que je mentais. Il s’est levée et s’est assis à coté de moi afin de s’assurer que j’aille bien.
Je lui ai dis que ça allait et que je voulais juste dormir. Il a insisté et ne voulait pas retourner sur son canapé.
Il a dirigé sa main vers mon ventre, et l’a posé en bas de mon ventre, au niveau de mon short.
Je lui ai demandé pourquoi il a déposé sa main : aucune réponse
Je pressentais quelque chose de bizarre…je lui ai demandé de la retirer : il ne m’a pas répondu mais a tourné la tête vers moi en me fixant.
J’ai essayé de lui retirer sa main car il ne le faisait pas. Il avait plus de force que moi et je n’ai pas réussi à l’enlever.
C’est à partir de ce moment là que j’ai eu une peur terrible et un sentiment d’abandon de mon corps, je me sentais si faible et impuissante.
Je ne bougeais pas, je n’y arrivais pas, j’étais vraiment tétanisée face à la situation.
Il se décala et décida de s’assoir au niveau de mes pieds. Mais il était tellement vide d’esprit et froid, son regard me faisait peur.
A coté de moi il y avait une table basse avec mon téléphone dessus. d§s qu’il se décala, mon premier réflexe était d’essayer d’attraper mon téléphone afin d’appeler mon copain.
Il s’est jeté sur mon bras afin que je ne puisse pas attraper mon téléphone et il a jeté mon téléphone de l’autre coté de la table afin que je puisse pas l’attraper. Il m’a dit “ne t’inquiète pas, tu sais, ça restera entre nous, il ne le saura pas”. Cette phrase me hante encore.
Suite à cela, il a tenu mon bras afin que je puisse pas le bouger. j’ai essayé de me libérer avec l’autre bras.
La peur, le stress, l’angoisse…je n’avais plus de force, j’ai eu l’impression que mon corps était vide, que je n’étais plus maitre de mes mouvements.
Je n’avais pas la force de crier, je lui disais uniquement à voix basse “non”, “arrête”, “je ne veux pas”.
Je l’ai répété à plusieurs reprises. Il ne l’entendait pas, son regard était de plus en plus noir.
Il avait une main qui me tenait les miennes et l’autre qui se baladait entre le bas de mon ventre, ma hanche et mes parties intimes.
J’étais désemparée je ne sais pas combien de temps cela a duré, mais petit a petit il a pénétré de plus en plus mon intimité.
Il n’avait aucun sang froid, aucun état d’âme, son regard était vraiment sombre, je ne le reconnaissais pas.
Je me sentais salie.
Aujourd’hui, j’arrive à me dire que ce n’est pas de ma faute, que ce n’est pas normal.
Mais c’est encore difficile pour moi d’accepter ou du moins, de vivre avec le fait que quelqu’un ait réussi à pénétrer mon intimité sans mon accord. Mon corps est précieux et m’appartient. J’ai toujours une partie de moi qui est salie. Je n’arrive pas à passer au dessus.
Cela fait plus de 3 ans et demi que cela est arrivé. Je n’arrive pas à passer outre, les relations avec les garçons me font peur et ce mauvais souvenir refait surface dès que l’acte sexuel se présente.
J’ai décidé depuis le début de cette année d’aller voir une psychologue afin d’en parler et d’évacuer ce traumatisme qui ne cesse de me hanter tous les jours.
Les relations en général, amicales ou amoureuses, sont très compliquées depuis ce jour. Je n’arrive plus à faire confiance, je suis méfiante sur tout ce qui m’entoure.
Ce n’est plus supportable, je veux profiter pleinement de ma vie, pouvoir construire une relation stable et durable avec un garçon sans me poser de question, être épanouie, faire confiance..vivre normalement.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Delyria
Delyria
7 mois plus tôt

Je peux imaginer à quel point cela a pu être un cauchemar à vivre au vu que cela m’a fait une boule au ventre de lire votre témoignage. Les tripes serrés et crispées. Les détails sont glaçants mais nécessitaient sûrement de sortir car doit être tellement lourd et dur à porter.

Je ne vous connais pas mais pourtant, dans tous ces témoignages sur ce site j’aurais voulu pouvoir aider en personne la victime qui s’y trouvait dans chacun.

Les gens que l’on pense connaître se transforment ou plutôt, se révèlent d’un coup et c’est à rien y comprendre. Comme si nous nous trouvions face à un inconnu, comme possédé par un mal que nous n’avions jusqu’alors jamais vu ni même imaginé.

À moindre mesure j’ai failli vivre quelque chose de similaire, et je n’arrivais pas à le retrouver dans ma tête ni dans mon propre corps. Je ne faisais plus confiance aux hommes en général, a l’exception de 1 en confiance absolue (pas un amant ni famille), et 2 en forte confiance (l’un est asexuel donc je me sens en grande sécurité).

Pour ma part j’ai eu énormément de mal à m’imaginer aller plus loin avec qqn, enfin avec un homme du moins. Comme seule solution pour me réapproprier mon corps je me suis orientée un temps du côté d’une femme, qui m’a reconstruite et tellement appris et donné, que ça m’a permis ensuite d’avoir suffisamment confiance en moi pour de nouveau m’ouvrir aux hommes.

Bien que maintenant je doute un peu sur mon orientation malgré que je crois que ce doute vient surtout de mon trauma, c’est pour vous dire que les solutions ne viennent pas forcément de là où on pourrait le penser au départ… Après bien sûr ce n’est que mon expérience personnelle, je ne pense pas que ce soit convenable pour tt le monde, mais j’étais prête à aller de l’avant, ça ne pouvait pas être pire que ce que j’avais déjà vécu.

Je vous souhaite de trouver la vie que vous souhaitez et même plus, vous méritez encore plus au vu de ce que vous avez vécu.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME