Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

mon “meilleur” ami

Cet homme en qui j’avais toute confiance, qui venait chez moi, qui à rencontrer des membres de ma famille, cette personne qui connaissait mes fragilités, mes souffrances, cet individu qui m’a tant de fois dit qu’il souhaitez me voir heureuse, m’a violée, harcelée, fait culpabilisée.

Je l’adorais, comme on adore son frère. Lui m’a “aimer” comme on aime un objet. Je n’avais jamais pensé un seul instant qu’il était capable de commettre une telles .., Je n’ai pas les mots, je n’y arrive pas. Abomination? , Crime contre mon corps?. Ce que je sais, c’est que là, une partie de moi est éteinte. Cela fait plusieurs mois et pourtant la douleur persiste. Des nausées, des insomnies ou au contraire une incapacité complète à me lever. Je ne sais même pas comment je vais réussir à trouver un emploi, je ne vois pas de perspective d’avenir.

Il y a dans ma douleur ce qui s’est produit mais aussi la double peine que j’ai subie de la part en premier lieu de la police et de notre “cercle d’ami”.
l’enquêteur à pris ma plainte puis m’a rappeler une semaine après pour m’expliquer qu’on est jeune, qu’il n’a pas compris que j’ai dit “non”.. qu’il ne perdrait pas de temps, il m’a vivement conseillé de ne pas prendre d’avocate, qu’il ne ferait rien. Puis à osé me dire qu’il avait QUAND MEME signifié à mon agresseur que c’était pas bien et qu’il ne devait pas recommencer.
Au vu du traitement par ces “professionnels adaptés”, notre entourage à préférer ce mettre de son côté. Pour eux si il est coupable, il aurait était puni.

Il y a quelques jours, je l’ai croisée. J’allais un peu mieux, j’ai pu compter sur mes proches et les quelques amis qui me reste. Mais c’est bon, c’est reparti, tout le dégoût, pour lui, moi, mon corps, toute la colère, la tristesse, toute ces émotions et ses sensations que je ne peux pas nommer sont là. Omniprésente du matin jusqu’à que je m’endorme d’épuisement. Je sais qu’il se sent tout-puissant et moi je suis son contraire mais écrire en noir sur blanc me soulagera peut-être un peu. J’espère. Mon combat n’est pas terminé. Mais un jour, j’aimerais pouvoir me définir comme Survivante.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
nanar17
4 mois plus tôt

Voilà pourquoi j’hésite à porter plainte c’est limite si la police est du côté des agresseurs c’est scandaleux.
Beaucoup de victimes de viols ne sont pas prises suffisamment au sérieux, je suis sensible j’ai peur pour ma santé mentale, j’ai déjà fait des dépressions.
Par contre je vais voir une bonne psy pour vider mon sac et j’ai parlé à mon entourage de ce que j’ai subi, mon agresseur je n’ai plus aucun contact.
J’ai des angoisses la nuit.
Je dors avec une veilleuse qui m’aide et de la musique douce.
Dans un premier temps le conseil que je peut vous donner allez voir un bon psy.
Il vous aideras et d’autres seront mieux placée que moi pour vous aidez je me demande d’ailleurs si dans votre cas vous pourriez envoyez votre dossier au procureur de la république?

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
4 mois plus tôt

Chère anonyme, votre récit sobre est dévastateur, car une fois de plus tous les ingrédients de l’insupportable tolérance pour le viol sont présents avec en plus l’insulte du comportement inqualifiable des fonctionnaires de police. Vous faites les frais de la faillite institutionnelle: cela ne fait pas du chiffre, donc on vous envoie bouler pour ne pas dire pire, voilà ce qu’il se passe ! C’est ingnoble et monstreux ! Pas étonnant qu’il y ait une telle impunité des violeurs dans ce pays: moins de 1 % des violeurs poursuivis sont condamnés. C’est une totale impunité, la prime au viol. Inqualifiable.
Pourtant vous symptômes indiquent un profond traumatisme psychique: nausées, insomnies, impossibilité de se lever… Sentiment de vide, d’absence d’avenir: signe dépressif dû au traumatisme. En sa présence, vous ressentez les signes typiques: dégoût de lui, de votre corps, colère (donc tristesse au fond de vous), toutes ces émotions qui vous dévastez et ne pouvez nommer: là encore signe du traumatisme psychique ! C’est trop insupportable, les signes typiques de la victime avilie dans son corps, son âme, sa personne donc son humanité. Le mécanisme est typique: le violeur vous traite comme un objet, il se sert de votre intimité pour assouvir sa pulsion perverse, de la découle la douleur psychique car la victime ressent le dégoût de son corps souillé par le violeur mais ce dernier est le support physique de sa psyché et de son âme, cela provoque le conflit psychique: vous devez vivre dans ce corps avlili par le violeur et c’est la cause de la souffrance psychique qui peut être traumatique. Le trauma déclenche un état dépressif qui peut être très profond et envahissant.
Bref vous avez besoin d’aide.
Commencez par prendre contact avec les associations de victimes:
Associations de lutte contre les violences faites aux femmes

CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr
FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr
CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com
MFPF – Mouvement français pour le planning familial
http://www.planning-familial.org
Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org
FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr
AVFT -Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail
http://www.avft.org
CLASCHES – Collectif de lutte antisexiste contre le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur
http://www.clasches.fr
Site de prévention des mariages forcés du réseau MFPF
http://www.mariageforce.fr
Fédération nationale GAMS
http://www.federationgams.org

Association d’aide aux victimes

INAVEM : Fédération nationale des associations d’aide aux victimes
http://www.inavem.org
l’Association Vivre Soleil Renaître est une aide aux victimes de l’inceste, de viol extra-familial, d’agressions sexuelles, …

http://www.vivresoleilrenaitre.org/

Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

Elles vous conseilleront dans vos démarche et vous feront rencontrer leurs thérapeutes. Elles vous conseilleront des avocates efficaces et diligentes c’est important. nanar17 a raison vous pouvez sans doute transmettre votre dossier au procureur.

contactez l’association PARLER car ce salopard a peut-être d’autres vicitimes à son actif, si vous les retrouvez vos chances augmentent considérablement:
* Association PARLER de Sandrine Rousseau:

https://www.associationparler.com/

ou encore coabuse.fr

Pour consulter, je vous conseille un thérapeute d’école analytique mais reposez-vous sur les associations, sinon voici des sites pour vous orienter:

Sites médicopsychologiques:
** psychotraumatisme:
AFTD, Association francophone du trauma et de la dissociation :
Rubrique ”Liste des membres” :
http://www.aftd.eu/liste-des-membres.php

** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/

** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

Dans le forum, un poste explique tout pour le procès, voici l’adresse:

https://www.balancetonporc.com/forum/viol-tentative-de-viol/le-deroulement-du-proces-penal-de-la-plainte-au-proces/

N’hésitez pas à revenir pour nous demander toute précision ou question.

De tout coeur avec vous.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.