Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Mon mariage

Le jour de mon mariage mon beau-frère (frère de mon mari) m’a mis une main aux fesses.
Je n’ai pas su quoi lui dire sur le coup, mais j’ai fait la tête.
Mon mari m’a dit : »C’est bon tu vas pas en faire tout un plat ».
Il a toujours été très porté sur le sexe et il y a pas mal de petites histoires comme celle-ci avec lui mais personne ne dit rien quand il a des gestes déplacés.
Maintenant je le recale illico mais il continue avec les autres et elles laissent faire, on leur met dans le crâne qu’il n’est pas méchant et que c’est sa manière d’amuser la galerie.
Et je ne vous dit pas comment c’est quand il picolle … Le pire est qu’il est marié et que sa femme laisse faire sans broncher …

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

7
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
7 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
6 Nombre de personnes ayant commentés
CatouneRirila marteloulouPauline Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Pro-lgbt
Invité
Pro-lgbt

Si sa femme laisse faire alors il se croit tout permis. Il faudrait qu’un homme : UN VRAI, lui remette les idées en place. La réaction de votre mari est minable, même si c’est son frère, il aurait au moins pu lui toucher 2 mots plutôt que de rejeter la faute sur vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Pauline
Invité
Pauline

Sa femme doit aussi être manipulée et sous son emprise, c’est pour ça qu’elle laisse faire. Il faut le recadrer bien fermement.

Merci de remplir les champs obligatoires.



loulou
Invité
loulou

Un jour sa femme se sentira plus forte et elle le laissera en plan. Ce type doit être difficile à vivre non seulement à cause de son harcèlement sexuel et de ses manières exécrables mais aussi partout ailleurs car il est peu respectueux des autres en paroles et en actes.
Le mari est un peu sur le même modèle, il n’a pas la notion des choses tolérables ou non, grave défaut d’éducation qui finit mal.
La mariée aurait dû balancer une gifle et crier, un minimum, on doit aussi soi- même fixer les limites, il n’aurait pas osé cogner la mariée et aurait dû encaisser l’affront à son tour. Dommage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



la marte
Membre

Bonjour,
Êtes vous consciente que les limites sexuelles de votre belle famille ne sont pas clair. Avez vous des enfants? Il faut impérativement recadrer toutes les limites sexuelles au risque de découvrir des inceste dans les générations futurs.
Soyez courageuse.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Riri
Invité
Riri

Je suis sidérée par ce qu’il se passe actuellement. Nos ancêtres se sont battues pour que l’on puisse vivre correctement, dignement, en toute liberté.
Si j’écris aujourd’hui, c’est parce que ma soeur (50 ans) a été agressée cette semaine à 14h en allant travailler.
Son outrecuidance ? Avoir répondu à un cycliste qui lui faisait un doigt d’honneur, tout à fait gratuitement au demeurant.
S’ensuivent des insultes de type « sale pute, connasse, si t’étais pas une femme je t’en foutrai plein ta sale gueule, etc… ».
Elle ne s’est pas laissée faire (verbalement), il lui a saisi les cheveux et les a tiré en lui crachant dessus.
Un voisin lui a porté de l’aide….oui il existe encore des gens comme ça…bravo aux autres qui sont restés à leurs fenêtres. Mais je n’en ferai pas le procès.
Ce voisin s’est vu attaqué par ce jeune homme de moins de trente ans, qui a ramassé une pierre et lui a fracturé la mâchoire.
Une enquête est en cours, je laisse toute ma confiance en la justice pour retrouver ce type (nous avons pu récupérer son vélo qu’il a laissé sur place avant de fuir tel le lâche qu’il est).
Ne jamais baisser les bras, ne jamais se laisser faire ou taire ! Je réitère cela chaque jour, ne nous laissons jamais dicter une conduite quelle qu’elle soit ! Se battre, oui, les obliger à se taire, à respecter les femmes, je m’y engage.
Comment ma soeur se sent-elle aujourd’hui ? Profondément embarrassée pour celui qui lui est venu en aide, elle me dit qu’elle se taira dorénavant…Non, jamais se taire. Je ferai tout pour l’accompagner dans ce combat, ne jamais chercher les ennuis (cela va de soi) mais ne pas se rabaisser, se sentir humiliée par les agissements de certains hommes.
De tout coeur avec vous toutes.
Anne-Claude

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Anonyme,

Déjà vous recadrez ce porc, c’est bien !

Maintenant, il faut aller plus loin ! Il vous faut lui faire honte et faire réagir les femmes qui se laissent toucher par lui !

Des phrases du genre ; « Eh le porc, oui toi la pourriture qui se permet de toucher les fesses de toutes les femmes ici présentent, elles ne sont pas des objets sexuels ! Et vous Mesdames, cessez de vous laisser peloter par cette merde sur pattes ! Giflez-le et cessez d’être des prostituées pour ce minable ! Et si cela vous plaît, au moins faites-vous payer ! »

Effet garanti ! Tout le monde va vous tomber dessus ! Défendez votre point de vue et rappelez à ces femmes de se conduire comme des Dames et non comme des poules ! Enfoncez le clou !

Remettez les pendules à l’heure dans votre famille, ce sera déjà un bon début!

Bonne chance ! Et à l’attaque !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Riri, Chère Anne-Claude,

Je suis navrée pour ce qui est arrivé à votre sœur !

Merci au voisin qui lui a porté secours et je suis navrée qu’il ait été blessé pour avoir eu ce noble geste envers une femme! Si vous le voyez encore, surtout dites-lui à quel point les femmes lui sont reconnaissantes !

J’espère que grâce au vélo, la police remontera jusqu’à cette ordure et qu’il sera condamné avec une forte amende!

Vous avez totalement raison de dire à votre sœur de continuer à parler et à ne pas courber l’échine !

Si nous nous taisons, alors il n’y aura plus personne pour nous porter secours et il nous arrivera bien pire après ! On rasera les murs pour ne pas être violée ou battue parce que l’on a osé sortir de chez soi sans son mari ou parce que l’on n’est pas voilée!

« Ne jamais baisser les bras, ne jamais se laisser faire ou taire ! Je réitère cela chaque jour, ne nous laissons jamais dicter une conduite quelle qu’elle soit ! »

ABSOLUMENT D’ACCORD AVEC VOUS!

Restez forte ! Toute ma tendresse à votre sœur et toute la reconnaissance à votre voisin!

Merci de remplir les champs obligatoires.