Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Mon mari encore

On s’était un peu disputé parce que je voulais divorcer.
Je dors depuis le 6 avec ma culotte (malgré cela ça ne l’empêche pas de me toucher). Je stress, je ne veux plus qu’il me touche.
Avant ce jour je pouvais encore ressentir du plaisir lorsque je me masturbais mais depuis qu’il m’a pris ce cunni de force. Je n’ai plus rien, plus rien à moi. Je le hais.
J’étais fatigué, je suis allé m’allonger sur le lit. Il m’a rejoint.
Il m’a demandé si je voulais un cunni je lui ai dit non. Il me supplier mais je tenais bon.
Puis je lui ai demandé un massage. Il a commencé mais il ne trouvé ça pas pratique je crois, la scène est flou, il enlève mon pantalon, il commence à me masser puis je ne sais pas comment je me retrouve sur le dos.
Il veut me faire un cunni.
Il m’a arraché les mains, je les ai remises, je me tenais fort, mais il les a re-arracher. Il m’a dit qu’il ne me laisserai pas faire ça (je pense qu’il sous-entendait le divorce). Il m’a forcé puis j’avais tellement envie de mourir, je me suis déconnecté.

J’ai senti comme si ça partait « c’est HORRIBLE », je suis revenu à moi, je l’ai repoussé, il a continué encore.
Puis à cesser.
J’étais et je suis encore dégouté.
Comment il peut me faire ça, c’est mon mari.
J’étais pétrifié je n’ai rien dit, je n’ai pas parlé de ça, je ne veux pas qu’il me rajoute des torts sur le dos, où qu’il me rende folle en disant que ce n’est pas vrai.

Depuis ce jour, alors que j’avais bien réduis le shit, j’ai amplifier ma consommation de plus belle, en ajoutant alcool etc.
J’ai complétement décroché les cours, et on m’a fait remarquer que je mangeais très peu.

Et le 17, à mon réveil il m’a pris l’a main et s’est branlé avec.

J’ai déjà écris sur ce site, on m’avait conseillé de partir, divorcer.
J’en avais envie mais il était tellement doux et gentil avec moi que je suis encore restée; je croyais encore en lui.
J’aime ses câlins, j’aime encore recevoir son amour, mais je ne veux plus jamais que ça se reproduise et cela n’en fini jamais. Il ne prend pas conscience du mal qu’il me fait, de plus je n’ose plus montrer ma souffrance.
Il m’a tellement dit de ne pas jouer les traumatiser, d’arrêter d’avoir peur, qu’il n’aime pas me voir souffrir, qu’il n’aime pas me voir triste… Que la peur, la tristesse c’est pour les faibles. Que les faibles doivent mourir.
Mais aussi que ce n’est pas vrai, qu’il n’est pas méchant avec moi, qu’il ne m’a jamais fait du mal, que j’interprète mal (ça c’est violent)…
Que j’en perds tous mes sens, mon esprit, et la réalité…
En plus de m’être déconnecté.

Je suis dégoutais et je me dégoute, j’ai souvent envie de mourir.
J’en peu plus d’être ça, cette chose étrangère à moi-même.
Et je n’en peu plus d’être condamné à ce silence forcé.

Il m’arrive de l’aimer et de me préoccuper trop de ses remarques.
Mais cette semaine je prends une nouvelle prise de conscience,
merci à ML du Passage, je n’ai pas su lui dire parce que j’étais trop mal.
Avec du recul, sa façon de s’inquiéter pour moi, de me dire de ne plus me détruire pour lui, mais surtout sa présence m’a fait beaucoup de bien. Puis aussi le fait de m’accompagner aux urgences psy aujourd’hui (grosse prise de conscience je ne veux pas devenir folle). Merci.

Là-bas j’avais un mal fou de parler de moi mais j’ai pris conscience que je me dégrade à cause de mon mari.
Je ne veux plus me mettre minable à cause de lui.

Quand je le vois en plus conseiller sa nièce ça me dégoute, là je vois qu’il me prends pour une conne et que moi il me conseille mal ou même qu’il essai et la plus part du temps arrive à me faire peur.

Je crois que le mieux est que je ne lui parle plus de divorce et que je m’organise pour partir pour de bon cette fois-ci.
Ce qui est vraiment invivable c’est de continuer à faire semblant de rien, comme si tout allait bien et ce dégout que j’éprouve pour tout mais surtout de moi 🙁
Comment pourrais-je avoir encore confiance en la vie sérieusement après avoir était agressé par autant de porcs:
mon ex , mon beau père, le neveu à mon mari. Et ceux qui m’auront le plus dégouté de moi-même est mon ex, mais le pire reste mon mari, il me fait de telles choses que bien souvent j’ai du mal à rester dans la réalité tellement c’est insupportable.
La personne envers qui j’avais misé toute ma confiance, tout mon amour, il m’a trahi, lui qui est censé me protéger – viol mon intimité, il me tue .

Je ne veux plus de cette vie !!!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

5
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
3 Nombre de commentaires
2 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
5 Nombre de personnes ayant commentés
loulouAurélieVadorAurelieNath Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Nath
Invité
Nath

Il ne faut pas tomber dans la drogue ou l’alcool, cela n’arrange rien, bien au contraire. Continuez à vous faire suivre par un psy, continuez à voir vos amis et réfléchissez à l’avenir que vous souhaitez. Vous êtes la seule à savoir ce que vous souhaitez et à pouvoir décider vers quelle direction vous irez. Ne baissez pas les bras, je suis avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Aurelie
Invité
Aurelie

Merci Nath,
Oui mais je n arrive plus à vivre sans. Pour ça je crois vraiment qu il faut que je change d environnement.
Je n’ai plus d amis mais en ce moment j essais un peu de m entourer.

Dans mes moments de lucidité je sais ce que je veux. Mais quand je suis avec lui je suis remplis de doute…
Mais je sais aujourd’hui que c est la meilleure chose que je puisse faire partir.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Vador
Invité
Vador

Bonjour Aurélie, je suis un mec et me permets de poster pour vous dire que rien n’est impossible. J’étais moi-même très dépendant à l’alcool (1.5 litre de whisky/jour) pendant plus de 15 ans et j’ai réussi à décrocher après être tombé gravement malade. J’aurai pu continuer, du moins ma santé me le permettait, mais le fait d’être autant malade m’a fait prendre conscience de la chance que j’avais d’être encore en bonne santé. Avant je pensais que cela n’était pas possible de décrocher, mais cela a été beaucoup plus simple que ce que je pensais. Bon courage et reprenez-vous en main.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Aurélie
Invité
Aurélie

Merci Vador,
belle réussite j’aimerai arriver à en faire autant.
Pour ça il faut que j’arrive à prendre les bonnes décisions (partir) et comme le disait Nath, il faut que je m’entoure bien et me soigne.

Merci de remplir les champs obligatoires.



loulou
Invité
loulou

Vraiment, à cette dose là on peut encore s’en sortir? Je me demande par quels moyens et en combien de temps et aussi si c’est stable et depuis quand.

Merci de remplir les champs obligatoires.