Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Mon géniteur, ce violeur

Aussi loin que remonte mes souvenirs, mon géniteur a toujours pratiqué des attouchements à mon encontre.
Une enfant ne sait pas ce qui est bien ou mal, c’est papa qui le fait, donc ce doit être normal.
C’était un bel homme qui avait du succès avec les femmes, les séduisait, devenait l’amant puis abusait de la fille de cette femme.
J’ai souvenir de Madame ******* de Mons en Baroeul qui était l’une de ses maîtresses consentantes. Ce monstre a violé sa fille, elle en a eu un enfant alors qu’elle n’avait que 14 ans.
Mon géniteur aimait les filles qui deviennent femmes et dès que l’une ou l’autre dans l’entourage avait ses premières règles, il déclarait vouloir être son premier amant.
C’est ce que je me suis également entendu dire à mes 14 ans.
J’étais une sportive de haut niveau mais malgré tout il avait plus de force que moi. Je me suis raisonnée, “laisse le t’embrasser comme il essaie de le faire, laisse le détendre ses jambes qui coinçaient les miennes”. Quand il m’a crue docile, j’ai glissé une de mes jambes entre les siennes, nous étions debout, lui appuyé sur l’évier de la cuisine et comme il ne s’y attendait pas, je lui mords la langue. Il relâche ses jambes ce qui va me permettre de remonter le genou de toutes mes forces pour lui broyer les couilles… Il m’a lâchée, je me suis cachée à l’église. Je n’ai jamais cru en Dieu, j’ai pensé qu’il ne viendrait pas me chercher là.
Ce que je veux dire aujourd’hui que nous pouvons enfin nous exprimer sans nous sentir coupables, c’est que la prescription n’existe pas pour nous. Même si j’ai évité le pire, j’ai toujours éprouvé un profond dégoût pour cet homme et par conséquence pour tous les hommes de cet âge.
Mon corps ne ressent aucune prescription et dès l’âge de 45 ans, quand j’avais en face de moi des hommes de la cinquantaine, l’âge du salaud quand j’en avais 14, je ne pouvais vraiment plus, physiquement incapable de me laisser toucher.
Comme quoi je suis marquée jusqu’à ma mort, à cause de mon porc !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
gfyyyy
gfyyyy
9 mois plus tôt

Bravo, vous avez osée lui mordre la langue.
Bravo pour votre courage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME