Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Mon frère, mon abuseur

J’ai mis 20 ans avant de pouvoir dire l’indicible.
J’ai été abusée par mon grand frère de 6 ans mon ainé. Cela a duré des années, pendant lesquelles j’étais son objet. Il aimait me déshabiller et me lécher le sexe, frotter son sexe en érection contre moi, une petite fille qui avait entre 6 et 11 ans.
Quand tout cela s’est arrêté j’ai essayé tant bien que mal de mettre ça dans un coin de ma tête et de ne plus y penser. J’ai essayé de me convaincre que c’était juste des jeux d’enfants et qu’il y avait plus grave. Mais je ressentais un mal être profond que je ne voulais pas montrer aux autres, en apparence j’étais joviale et épanouie. Je faisais bonne figure, il ne fallait pas que mon terrible secret se sache. Plus j’avançais dans la vie plus mon mal être était présent mais je me sentais incapable de pouvoir parler de ce que j’avais vécu dans mon enfance tant je me sentais honteuse et coupable. Après des années de psychothérapie (ou je n’ai jamais parlé de mon secret) j’ai osé prendre rendez-vous chez une praticienne EMDR et j’ai osé prononcer les mots “abus sexuels”. Après 2 ou 3 séances, ne pouvant plus garder ce secret pour moi, j’ai finalement raconté à mes parents que mon frère avait abusé de moi (20 ans après les faits). Depuis, mon frère a reconnu avoir “joué au docteur” avec moi et mes soeurs ainées. Ma soeur de 4 ans mon ainée a depuis avoué que son frère l’avait violée.
Je suis fière d’avoir eu la force et le courage de dévoiler ce lourd secret qui finalement a une toute autre portée que celle que j’avais imaginée. J’ai toujours cru avoir été la seule salie par mon frère.
Je me sens libérée d’un poids depuis lors mais je sais que le chemin vers la résilience est encore long.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Louvepsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Chère anonyme, tout d’abord je vous félicite pour venir courageusement témoigner de l’abominable crime incestueux de votre frère envers vous durant toutes ces années où vous étiez fillette. Chère anonyme, sachez que l’inceste et la pédophilie sont considérés par les psychiatres comme les pires agressions psychiques connues. Les dommages sont dévastateurs et conduisent les victimes à des pratiques à risques qui les mettent en danger: c’est le legs pervers de l’agresseur, la victime cherche à reproduire l’agression car c’est la seule connaissance des rapports intimes qu’elle a, d’où les conduites de consommation de stupéfiants, les pratiques dégradantes etc. Vous pouvez en parler avec votre thérapeute car c’est un aspect important pour les victimes d’inceste et de pédophilie. L’agresseur provoque rien moins que votre mort psychique: cela peut rendre folle et conduire à l’irréparable. C’est tellement destructeur et dévastateur que l’on n’en guérit jamais complètement, par contre, comme dans votre cas, on peut en atténuer les effets et progresser vers un vrai chemin de guérison. C’est en cela que je loue votre témoignage car il est plein d’espoir et donc de vie. Le pédophile et l’incestueux, c’est la mort, le chemin de guérison par les mots, c’est la vie. Vous avez choisi la vie et vous progressez ! Continuez ainsi et merci infiniment pour ce message d’espoir.
Je vous invite à consulter un psychiatre, de préférence analytique, et à rappeler ce que risquerai votre frère s’il avait été majeur au moment des faits, maintenant qu’il les a reconnus:
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2274
10 ans de prison et 150 000 € d’amende.
Votre frère n’a pas joué au docteur: il a failli vous tuer, toutes vous et votre petite soeur. Il vous a détruit votre enfance, c’est un criminel et c’est dévastateur. Il est peut-être pervers au sens psychiatrique, alors très dangereux.
Il a peut-être d’autres victimes à son actif.
Encore merci pour votre témoignage plein d’espoir. Je vous invite à élargir votre chemin de guérison, peut-être en consultant une association de victimes d’inceste:

** l’AIVI (Association Internationale pour les Victimes d’Inceste) site internet:

https://aivi.org/

https://www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr/
numéro vert: 02 22 06 89 03
ARSINOE – Liens Utiles
http://www.arsinoe.org/arsinoe-liens.php

** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

Affection courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Membre
Louve
Hors ligne

Bonsoir, merci pour votre très courageux témoignage et bravo pour avoir libéré la parole ! Je suis complètement d’accord avec Psionic. Ce que votre frère vous a fait ne se limite pas simplement à jouer au docteur.
J’espère que vos parents ont été à la hauteur. Je continue à m’interroger sur la récurrence de ces situations où les personnes qui agissent comme des porcs ne le font généralement pas qu’avec une seule personne. Il y a comme “une habitude prise” : la femme, l’enfant, le jeune homme en devenir se soumet à la volonté du patriarche ou de celle qui tient les rênes dans la famille, dans un groupe…”

Je vous souhaite beaucoup de bonheur pour la suite, un entourage bienveillant, sécurisant et même si l’oubli est impossible je vous souhaite de trouver la paix . Nous y travaillons tous et toutes et un jour nous y arriverons en retrouvant peu à peu tous ces bonheurs si simples et pourtant si essentiels comme le bruit de l’eau, le vol d’un papillon….Ne donnons pas à ces porcs l’occasion de ne plus savourer ces bonheurs qui ne se monnaient pas.
De tout coeur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.