Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Mon frère me touche et m’harcèle moralement

J’ai 14 ans et mon fêre en a 11 ans pourtant ça ne l’empêche pas de me touche le cul avec ces mains ou encore à le pressé comme des oranges. Je lui est déjà demandée d’arrêter mes pourtant il continue. Il lui arrive aussi de me frapper et de me traiter de tout les noms, il tient des propos grosophobe envers moi ce qui me blesse. Il me traite le plus souvent de ”grosse chienne”. J’en est déjà parler à mes parents, il n’on rien fait. Bien sûr je voudrais que tout ça s’arrête.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Zaraganpsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Chère jeune fille, le comportement de ton frère est inqualifiable et doit cesser au plus vite ! Tes parents ne doivent pas tolérer ses propos irrespectueux envers toi, il te faut donc leur en parler sérieusement et mettre dans la balance le fait que tu peux faire appel à des professionnels extérieurs à ta famille. Tu es en droit par exemple d’en parler à ton lycée, voire appeler le numéro 119 d’enfance en danger en présence ou non de tes parents. C’est très important car ces dérives inqualifiables peuvent te causer des troubles psychiques anxiodépressifs qui peuvent affecter la construction de ta personne de jeune femme en devenir que tous se doivent de respecter. Ton frère mérite d’être sérieusement recadré. J’ajoute pour finir que tu peux insister auprès de tes parents en leur disant que cela t’épuise moralement et que tu en souffres psychiquement ce qui est parfaitement exact vu que tu viens ici trouver de l’aide.
de tout coeur avec toi.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.